Des araignées de glace pourraient débarquer dans Game of Thrones

Et si le roi de la Nuit avait des créatures cauchemardesques en réserve pour la bataille finale ?

Deux marcheurs blancs de la série Game of Thrones, en armures.

© HBO

Les auteur·rice·s de littérature fantastique et fantasy ressentent-ils·elles une fascination morbide pour les araignées géantes ? J.R.R. Tolkien nous a offert l’horrible Shelob dans Le Seigneur des anneaux, gardienne carnivore du col de Cirith Ungol, alors que J.K. Rowling faisait trembler Hagrid et les fans avec Aragog, la reine des tisseuses de toile dans la saga Harry Potter. Eh bien, figurez-vous qu’une nouvelle créature à huit pattes pourrait bien hanter la pop culture grâce à cause de George R.R. Martin et l’illustrateur John Howe, qui viennent de donner vie à des araignées de glace pour un calendrier 2020 aux couleurs de Game of Thrones.

En vérité, la série a déjà fait mention de ces insectes gigantesques dans la première saison. Vieille Nan, la nourrice de Winterfell et accessoirement grand-mère d’Hodor, avait raconté un conte glauque à Bran lors de sa sortie du coma : "Sur la selle de leurs destriers morts et avec leur groupe d’araignées de glace aussi grosses que des limiers, ils ont balayé les villes et les royaumes de Westeros", confiait-elle au jeune Stark en évoquant la Longue Nuit, la guerre de l’ancien temps entre les Premiers Hommes et les Marcheurs blancs.

"Voici un aperçu officiel d’une couverture de John Howe pour notre calendrier 2020 du Trône de fer. Elle introduit les légendaires araignées de glace qui hantent les histoires d’épouvante de Vieille Nan."

Entre les dragons, les loups-garous et les Spectres, le bestiaire de Game of Thrones pourraient donc s’étoffer de nouveaux monstres poilus pour la dernière bataille de la saison 8. À première vue, les fans du show feraient bien de prendre en avance un rendez-vous chez le psy, comme le conseille Gwendoline Christie. On souhaite de bons cauchemars aux arachnophobes d’ici là.