En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les 10 meilleures performances séries de l'année 2016

Les tops de l'année 2016 s'enchaînent et ne se ressemblent pas (du moins, pas toujours). Après l'exercice difficile du classement des meilleures séries de cette cuvée 2016 puis de celui des séries étrangères trop souvent oubliées, Biiinge s'attelle à dresser le bilan des acteurs et actrices qui nous ont époustouflés au cours de l'année.

#10 Ex æquo : Tatiana Maslany pour Orphan Black et Connor Jessup pour American Crime

tatianaconnor

©️ BBC America/FX

Impossible de départager ces deux-là tellement leurs interprétations sont mémorables, et ce pour des raisons diamétralement opposées. Dans la canadienne Orphan Black, l'inégalable Tatiana Maslany continue de placer la barre toujours plus haut en incarnant une multiplicité de personnages. Elle parvient avec aisance à jongler entre ces différentes personnalités, sonnant aussi juste dans le rôle de l'obstinée Sarah que dans celui de la déjantée Alison.

De l'autre côté du spectre, Connor Jessup est l'une des révélations indéniables de 2016. Entouré par des comédiens top niveau dans American Crime (Felicity Huffman et Regina King méritent toute notre reconnaissance), le jeune acteur s'est complètement investi pour incarner Taylor, un élève solitaire s'étant fait violer par les joueurs de basket de l'équipe de son lycée. Jessup est tellement crédible dans ce rôle d'écorché vif qu'il est difficile de ne pas avoir l'estomac noué lors de chacune de ses scènes.

#9 Jeffrey Dean Morgan pour The Walking Dead

negancliff-feat

©️ AMC

Il avait déjà fait forte impression dans le season finale de la saison 6. Il est revenu pour tout casser, au sens propre comme au figuré. Jeffrey Dean Morgan avait la lourde tâche d'enfiler la veste en cuir du méchant le plus iconique de The Walking Dead, Negan. Le résultat ? Une sorte de psychopathe charismatique au sourire diabolique, qui troque son manque de muscles contre des accès de colère imprévisibles. L'acteur a même offert au personnage des mimiques personnalisées, comme cette manie de se pencher en arrière tous les cinq mots. Sans aucun doute, il interprète l'un des meilleurs méchants actuels dans le monde des séries.

#8 Bryce Dallas Howard pour Black Mirror

Black Mirror

©️ Netflix

Un seul épisode aura suffit à Bryce Dallas Howard pour nous laisser bouche bée. Dans la dernière saison attendue au tournant de Black Mirror, la rouquine se glisse dans la peau d'une addict à une application malsaine permettant de noter l'ensemble de ses interactions avec le monde.

Constamment dans le contrôle, l'actrice fait preuve d'habileté et de délicatesse dans son jeu. Le grand final, une scène comparable à un véritable exutoire pour ce personnage si réprimé, permet à la jeune femme de taper dans le mille et d'offrir l'une des meilleures prestations de l'année.

#7 Wagner Moura pour Narcos

narcos-feat

©️ Netflix

Cette année, Wagner Moura était de retour dans la peau de Pablo Escobar pour son ultime escapade. L'acteur a de nouveau porté la série comme un seul homme, parvenant même à créer de l'affect pour ce narcotrafiquant sanguinaire et impitoyable. Tout au long de la deuxième saison de Narcos, on découvre un aspect plus intimiste de cet antihéros, acculé et plus dangereux que jamais.

C'est dans ses séquences introspectives que le jeu subtil de Wagner Moura atteint son paroxysme. Il en devient suffisamment attachant pour que les spectateurs ragent quand ils réalisent que l’Histoire rattrape la fiction, emmenant Pablo Escobar vers une mort certaine.

#6 Riz Ahmed pour The Night Of

night-of-feat

©️ HBO

Riz Ahmed fait partie des révélations surprises de l'année. Le jeune Londonien originaire du Pakistan a explosé sur la scène hollywoodienne avec Star Wars: Rogue One et The Night Of, mini-série diffusée au cours de l'été sur HBO et sur OCS dans l'Hexagone. L'acteur y incarne Nasir, un garçon naïf qui se retrouve embarqué dans une histoire de meurtre.

Avec une tendresse et une sincérité innée, Riz Ahmed fait évoluer son personnage entre ombre et lumière. Impossible de rester impassible face à ses yeux intenses qui vous envoûteront dès le premier regard, nous convaincant à chaque fois de son innocence présumée.

#5 Phoebe Waller-Bridge pour Fleabag

fleabag-feat

©️ Amazon

Tantôt touchante tantôt hilarante, la so british Phoebe Waller-Bridge a fait plus que nous impressionner en incarnant l'ambivalente Fleabag dans la dramédie du même nom. Également présente derrière l'objectif, la star montante du paysage sériel a su interpréter avec brio une jeune femme cynique et à fleur de peau. Par l'utilisation récurrente de moments face caméra, Waller-Bridge insuffle une rare modernité à son personnage, en même temps qu'au storytelling de sa série. Une prestation bouleversante.

#4 Thandie Newton pour Westworld

music-westworld

©️ HBO

Thandie Newton a presque réussi l'impossible dans une série : voler la vedette au héros ou, dans le cas de Westworldà l'héroïne de l'histoire. L'actrice incarne paradoxalement une androïde du parc plus humaine que ses créateurs.

Attention, Maeve n'a rien d'une femme fragile cependant. C'est d'ailleurs dans cette intensité, alors que Maeve prend peu à peu conscience de sa condition, que Thandie Newton révèle toute la richesse de son jeu. Une preuve de plus ? L'actrice a été nominée aux Golden Globes dans la catégorie du meilleur second rôle féminin dans une série. La classe (robotique) totale.

#3 Jude Law pour The Young Pope

theyoungpope-feat

©️ Sky/HBO/Canal+

Série d'auteur au rythme lent, jalonnée de plans contemplatifs dans le plus pur style du cinéma de Paolo Sorrentino, The Young Pope aurait pu lasser les plus impatients. C'était sans compter sur la prestation incroyable de Jude Law en pape fumeur, réactionnaire, ultra-narcissique et imprévisible.

Sous son meilleur jour, le quarantenaire incarne avec outrance et ambiguïté la dualité qui compose son personnage. Plus beau que jamais, Jude Law nous plonge aux confins de l'esprit torturé de Pie XIII, en proie à une véritable crise existentielle insoluble et terriblement fascinante.

#2 Aden Young pour Rectify

rectify-feat

©️ Sundance Channel

Indubitablement sous-estimée tout au long de sa diffusion, Rectify est cette pépite sérielle qui a permis au trop peu reconnu Aden Young de délivrer une performance incroyable. Un jeu tout en subtilité, très souvent basé sur les non-dits et les expressions faciales, que l'acteur a su maîtriser et perfectionner jusqu'à une saison finale à la limite de la perfection.

Il apporte une profondeur bienvenue à son personnage, celui d'un ancien détenu du couloir de la mort, qui tente de retrouver une vie normale. Son visage rempli d'humanité nous hantera encore longtemps.

#1 Sarah Paulson pour American Crime Story

American Crime Story: The People v. O.J. Simpson – Pictured: Sarah Paulson as Marcia Clark. CR: FX, Fox 21 TVS, FXP Premieres on FX, early 2016

©️ FX

Après des prestations high-level dans les multiples volets d'American Horror Story, la it-girl de Ryan Murphy a prolongé sa collaboration avec le réalisateur grâce à American Crime Story. Retraçant le procès du joueur de football américain O.J. Simpson, la série anthologique permet à la génialissime Sarah Paulson de briller comme jamais. Sous les traits de l'avocate Marcia Clark, l'actrice dévoile un jeu à la fois nuancé et poignant, permettant à l'épisode 6 d'être un incontournable de 2016.