En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

10 questions auxquelles la saison 2 de Westworld devra répondre

Le season finale étourdissant de Westworld nous a apporté autant de réponses qu'il n'a engendré de nouvelles questions. Biiinge fait le point. 

#1 Robert Ford est-il vraiment mort ?

C'est la question la plus évidente que l'on est amené à se poser après ce season finale, dans lequel le cocréateur des robots de Westworld aurait prémédité son suicide, comme son ancien partenaire de jeu, Arnold Weber, 34 ans plus tôt, en se faisant tuer par Dolores. On comprend dans cet épisode que Robert Ford n'est pas le créateur monstrueux qui méprise les humanoïdes et que l'on soupçonnait d'avoir tué Arnold. Non, le vieil homme a mis en place un plan sur plusieurs décennies, qui doit permettre à Dolores et compagnie de s'éveiller et de prendre le contrôle de leur destinée.

westworld-robert

©HBO

Mais Robert Ford, qui souffre tout de même d'un sévère complexe de Dieu, aurait choisi de disparaître au moment où son plan le plus incroyable allait prendre vie ? Ce serait tout de même bien étonnant. On peut émettre l'hypothèse qu'il a en fait envoyé son robot se faire tuer à sa place. En effet, souvenez-vous : dans l'épisode 7, quand il ordonne à Bernard de tuer Theresa, un robot secret est en cours de fabrication. Se pourrait-il que ce soit le sien ? Du côté des showrunners, Jonathan Nolan a laissé planer le mystère dans une interview accordée à Entertainment Weekly. 

"Nous avons adoré travailler avec Anthony Hopkins. Quant à la série et à ses personnages — nous avons établi que nous jouons avec des règles assez complexes en matière de mort et de résurrection [...]. Donc, je dirais ceci : il ne faut jurer de rien." 

Dernière possibilité : que l'on continue de suivre la trajectoire de Robert à travers les flashbacks de sa jeunesse, avant et juste après l'ouverture du parc.

#2 Va-t-on découvrir d’autres parcs que celui de Westworld ?

Dans le film Mondwest, dont est librement adaptée la série, Delos possédait pour sa part trois mondes : western, médiéval et romain. Plusieurs indices dans l'épisode 10 laissent à penser que c'est aussi une possibilité dans la série. Quand Maeve et son crew tentent de quitter la firme, ils tombent sur un logo assez différent de celui de Westworld, qui forme un S et un W. Puis, pendant leur escapade au sein des différents étages du colossal bâtiment, ils croisent un bon nombre de robots en exercice, dont plusieurs samouraïs. On peut donc logiquement penser qu'un monde médiéval japonais se cache quelque part.

park1

Un gros plan sur le papier que tient Maeve au moment où elle s'apprête à quitter les lieux révèle aussi l'emplacement de sa vraie-fausse fille : Westworld serait donc le parc numéro 1. L'humanoïde croise aussi des familles, dont une mère et sa fille : qu'iraient faire ces deux personnes dans le monde sexiste et ultraviolent du far west ?

Il existe donc clairement d'autres parcs dans la série. Reste à savoir si Jonathan Nolan et Lisa Joy souhaitent les exploiter ou les conserver façon easter egg, comme ils l'ont fait jusqu'ici, notamment dans l'épisode où des fidèles de Wyatt s'en prennent à Teddy et l'Homme en Noir. Ils portent des armures et sont armés d'épées et de boucliers, comme s'ils venaient du monde médiéval. Aussi, le fait que la saison 2 de Westworld ne sera diffusée qu'en 2018 peut être interprété comme un indice en soit, un besoin de temps pour les showrunners : celui d'imaginer un autre monde...

#3 Quelle est la part d’Arnold dans Bernard ?

C'est l'un des personnages les plus importants du show, autour duquel s'est articulée une bonne partie des twists de la première saison. Censé être le directeur de la programmation des robots de Delos, Bernard Lowe s'est révélé être un robot créé par Robert Ford à l'image de son partenaire Arnold Weber (anagramme de Bernard Lowe, d'ailleurs) qu'il avait perdu quelques années plus tôt.

© HBO

© HBO

Plusieurs fois durant cette première saison, Bernard semble sur le point de se rebeller contre son créateur et de prendre conscience de son existence. Il ressent des émotions humaines mais se retrouve à chaque fois bridé par Ford. Ce dernier ne semble pas lui avoir implanté les souvenirs de son vieil ami, mais pourtant, Bernard est capable de parler avec la même voix qu'Arnold et d'adopter à peu près la même façon de se comporter. On s'en rend notamment compte lors des tête-à-tête entre Dolores et Arnold : à ce moment-là, le spectateur pense qu'il s'agit de Bernard.

Autre moment troublant qui distingue Bernard du commun des robots humanoïdes : mélangeant souvenirs réels et programmés par Ford, il fige Theresa puis son fils à l'hôpital, avant de le laisser de nouveau parler. Aucun autre robot du parc ne peut faire, ou même imaginer (s'il s'agit de son imagination pure) une chose pareille. Bernard/Arnold n'a certainement pas encore livré tous ses secrets.

#4 Logan est-il encore en vie ?

Ne riez pas, cette question est très sérieuse ! Dans l'épisode 10, William, aka l'Homme en Noir jeune, prend sa revanche sur celui qui devait être son futur beau-frère, et qui l'a emmené dans le monde de Westworld. Cet abruti de Logan (Ben Barnes) se retrouvait nu comme un ver, attaché à un cheval partant au galop. Héritier de la firme Delos, actionnaire majoritaire du parc, il était spolié par William, mais ce dernier ne prenait tout de même pas l'initiative de le tuer. On peut donc imaginer que, comme tout client du parc, Logan a été repéré par la team d'employés qui surveille la maquette 3D de Westworld et les allées et venues de chacun. Il a probablement été sauvé.

west-logan

Trente-quatre ans plus tard, l'Homme en Noir est bien présent lors de l'introduction sanglante de la nouvelle boucle narrative par Ford (qui se termine par son meurtre), mais aucune trace d'un Logan vieux parmi les invités. Il est possible qu'on revoit Ben Barnes dans la saison 2, et que l'on apprenne ce qui lui est arrivé après sa comique ballade à cheval.

#5 Va-t-on découvrir d’autres timelines ?

Westworld n'est pas Lost, mais elle lui doit beaucoup, narrativement parlant. Comme son aînée, elle a rendu les spectateurs fous à coups de flashbacks dans les flashbacks. L'épisode 10 a confirmé plusieurs théories de fans, à commencer par celle de l'existence de plusieurs époques, les deux plus importantes étant l'aventure de Dolores et William 30 ans avant la timeline présente, puis celle de Dolores et de l'Homme en Noir de l'autre (le présent).

Mais ce serait trop simple, et pour bien nous perdre, Jonathan Nolan et Lisa Joy effectuent de constants bonds à différentes époques : les sessions entre Arnold et Dolores ont par exemple eu lieu il y a entre 34 et 36 ans. Mais le massacre de la ville à l'église blanche qui a conduit à la mort d'Arnold s'est lui déroulé il y a 30 ans. Quant au souvenir traumatisant de Maeve qui a vu l'Homme en Noir massacrer sa fille et elle-même, c'était un an avant la timeline du temps présent, qui s'achève par la "mort" de Robert Ford et le soulèvement des robots.

angela

Le personnage d'Angela (Talulah Riley) introduit William au monde de Westworld, mais elle est aussi présente des années plus tôt lors du massacre de la ville par Dolores, et on la retrouve dans le présent (ou ce qu'on pense être le présent) en adepte de Wyatt. ©HBO

Un autre moment est décrit par Robert Ford et pourrait être mis en lumière en saison 2 : ce sont les trois ans pendant lesquels lui, Arnold et une équipe d'ingénieurs ont vécu dans le parc, avec les hôtes, avant l'ouverture, il y a 37 ans. Dolores, Maeve, Angela, Peter Abernathy, Armistice, la fille de Lawrence, Teddy et  Rebus étaient là.

Westworld ayant bâti sa réputation en grand partie sur la complexité de sa narration, la saison 2 devra logiquement faire encore plus fort en matière de prise de tête temporelle. Pour l'instant, elle regarde beaucoup le passé, mais il se pourrait que les showrunners complexifient encore la narration en imaginant des moments du futur, jurisprudence Lost oblige. Mais elle pourrait aussi mélanger les timelines et les lieux, en proposant en plus un nouveau parc.

#6 Maeve est-elle piégée dans une nouvelle boucle narrative ?

Dolores était, au départ, l’héroïne toute désignée du soulèvement des hôtes. Mais il est devenu clair assez rapidement que Maeve la coifferait au poteau dans la grande course à l’éveil de conscience. S’émanciper de ses maîtres humains et quitter le parc sans regarder en arrière devenait alors la marque de sa rébellion. Sauf que cette décision, comme on l’apprend ensuite, est loin d’être la première manifestation de son libre-arbitre.

maeve

Là encore, Maeve obéit à un programme implanté, semble-t-il, par Arnold. "Deceive. Coerce. Recruit. Escape. Mainland Infiltration." Après avoir trompé les humains, forcé Felix et Sylvester à l’aider, recruté Hector et Armistice, il ne lui restait plus qu’à s’échapper et à infiltrer le monde extérieur. C’était écrit. Mais au dernier moment, Maeve décide de quitter le train, hantée par l’idée de retrouver sa fille, placée quelque part dans le "Parc 1".

 "Ce qu’on comprend à ce moment-là, c’est que c’est sa première vraie décision de toute la saison. À savoir qu’elle ne va pas suivre le script qu’on lui a assigné — prendre le train où qu’il aille — ni faire ce pour quoi elle est programmée" justifie Jonathan Nolan dans Vulture.

Connaissant la propension des showrunners à vouloir semer le trouble dans nos esprits, on est encore en droit de douter : a-t-elle vraiment quitté la boucle narrative pour répondre à un autre script ou vient-elle de prendre la première décision de sa vie ? Si c’est un choix délibéré, Maeve semble pourtant obéir à un manque, des souvenirs, un traumatisme et un instinct maternel, tout ce qu’il y a de plus artificiel. De là à s'imaginer qu'elle entre ici dans une nouvelle boucle narrative... il n'y a qu'un pas.

#7 Pourquoi Felix et Sylvester aident Maeve sans jamais être inquiétés ?

Certes, Maeve est intelligente, même avant de tripatouiller ses fonctions pour améliorer ses capacités. Mais son pouvoir de coercition semble sans limite puisque les deux techniciens à sa merci, Felix et Sylvester, ont l’air totalement dépassés par les événements. Ces grands benêts, qui auraient eu mille occasions de prévenir la sécurité entre les réveils intempestifs de Maeve, ne montrent pas la moindre opposition pendant que celle-ci est dans le parc. N’ont-ils donc pas conscience de la gravité de la situation ?

5760

Un hôte dans la nature serait non seulement dramatique pour l’entreprise Delos, mais aussi dangereux pour les humains depuis que Maeve est en mesure de les tuer. Et même s’ils cherchaient sincèrement à l’aider, les coulisses techniques du parc ne sont-elles pas scrutées par des centaines de caméras de surveillance ? Personne, dans des locaux où tous les murs sont en verre transparent, n’a vu ce qui se tramait ? On espère que la saison 2 fournira une explication concrète à cette énigme.

#8 Que va devenir l’Homme en Noir ?

Dans le final, on découvre que le labyrinthe était en fait le chemin intérieur que doit parcourir Dolores pour accéder à sa propre conscience. L’identité de Wyatt est alors révélée : il est Dolores, au stade le plus avancé de son éveil. On apprend aussi que l’Homme en Noir est en fait William, que le soudain désintérêt de Dolores à son égard (cette dernière ayant été reprogrammée) a fait partir en vrille.

westworld_ed_harris_knight

Ce dernier n’avait alors plus qu’un but depuis 35 ans : atteindre les ultimes strates du jeu, pénétrer le labyrinthe, trouver Wyatt et le tuer. Il ignorait bien sûr que Wyatt était une métaphore, et pas un boss de dernier niveau à vaincre. Maintenant qu’il sait et qu’il a vu Dolores à l’œuvre, c’est la quête de toute une vie qui s’achève sans avoir trouvé la satisfaction tant espérée.

Il réalise alors que celle qu’il a tant aimée puis maltraitée durant toutes ces années l’a battu à son propre jeu. Mais le sourire qu’il affiche en la voyant massacrer tous les membres de Delos peut laisser espérer une nouvelle croisade pour le vieil homme en saison 2 : en tant qu’actionnaire majoritaire, il pourrait reprendre les rennes de Westworld et devenir le maître du jeu.

#9 Dolores est-elle vraiment totalement "réveillée" ?

Naturellement, toute cette saison nous a conduit à cette conclusion en apothéose où le soulèvement des hôtes, pas encore tout à fait en état de conscience mais pas loin, semble avoir atteint le point de non retour. Le général bien involontaire de cette armée, c'est Dolores. On sait que le labyrinthe a été créé comme une série de défis intellectuels à relever. Chaque étape, bien souvent provoquée par un choc psychologique ou un traumatisme, la rapproche un peu plus de l'éveil total et absolu.

dolores-feat

En devenant Wyatt, Dolores devient son propre maître, son propre Dieu, sa propre voix dans sa tête. Et quand elle commet son massacre lors de la soirée de gala de Delos c'est, nous dit-on, en pleine conscience. Pourtant, le doute est encore permis. Comment a-t-elle su ce qu'elle avait à faire, sinon en répondant à l'impulsion d'une programmation antérieure ? Ford, qui prétend avoir participé à son émancipation, a bien semé les graines de la révolte, mais pas nécessairement par pure bonté d'âme.

Il est possible que ce dernier ait implanté l'idée de cette tuerie, et celle de son meurtre dans le système de Dolores, maintenant ainsi son emprise sur la jeune femme. Ainsi, ce ne serait pas un assassinat qu'elle commet, mais un suicide assisté, comme elle l'a fait auparavant avec Arnold. Comment savoir si elle est enfin libérée de ses chaînes depuis la mort de son maître ? Ford a très bien pu laisser des instructions, gravées dans sa mémoire. Pire encore, Ford a pu créer un hôte à son effigie (comme on l'explique plus haut) dont Dolores ce serait débarrassée au gala. Une belle façon d'éliminer les importuns.

#10 D’où vient cette armée qui sort des bois tout à la fin ?

Voilà un cliffhanger qui risque de nous laisser en suspens jusqu’en 2018, date présumée du retour de Westworld pour une saison 2. Tandis que le gala avec toutes les huiles de Delos s’apprête à prendre un tournant tragique, le vieux William se tient à l’écart avec sa bouteille de whisky. Il entend des bruits et remarque soudain du mouvement à l’orée du bois. Il fait extrêmement sombre, mais en éclaircissant l’image, on distingue ce qui ressemble à une armée sur le point d’attaquer.

westworld-armee

Les uns sont vêtus de peaux de bêtes, on croit même remarquer une hache (c'est plus parlant en les voyant bouger), ce qui indiquerait qu’il s’agit du gang de Wyatt, ces mystérieux gardiens du labyrinthe qui ont attaqué Teddy et l’Homme en Noir auparavant. On aperçoit aussi des corps nus. Ce qu’on prenait au départ pour la Ghost Nation (ce qui n’est pas non plus écarté, ils peuvent toujours se joindre à la fête), sont en réalité des hôtes remisés au "grenier".

Un peu avant cette scène, Lee Sizemore, le responsable des scripts, constatait avec effroi que tous les hôtes désactivés et stockés en chambre froide avaient disparu. Se sont-ils tous réveillés en même temps que Dolores atteignait le dernier stade de conscience ? Ont-ils eux aussi été programmés pour tuer les humains à la tête de Delos et reprendre le pouvoir sur le parc ? Les paris sont ouverts…

La première saison de Westworld est diffusée en France sur OCS