En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les 10 séries de la rentrée US que l'on attend le plus

Dans quelques jours, les grandes chaînes américaines lancent une fournée de nouvelles séries. Certaines ne dépasseront pas quelques épisodes quand d'autres connaîtront peut-être une destinée plus glorieuse. Voici celles sur lesquelles on mise.

ashvsevildead

Ash VS Evil Dead

Ash Williams revient sur le petit écran et il va (encore) bien nous faire marrer. Bruce Campbell retrouve son rôle de défonceur de morts-vivants qui n'a pas inventé le fil à couper le beurre dans cette suite de la franchise Evil Dead.

Toujours aussi irresponsable, il va devoir reprendre du service quand un nouveau monstre menace de détruire l'humanité. La bande-annonce gore, débile et complètement géniale nous fait baver d'impatience. Ah, et il y a Lucy Lawless aussi.

Dès le 31 octobre sur Starz

Scream Queens

Une nouvelle série lancée par Ryan Murphy, c'est toujours un événement. Le showrunner amoureux des marginaux fait des shows pop, sexy, flippants... Après Glee et American Horror Story, son nouveau show est un savant mélange des deux.

Lea Michele, Emma Roberts et un grand nom du ciné un peu oublié (Jamie Lee Curtis) sont réunis autour d'un pitch sanglant : les membres d'une sororité se font zigouiller par un serial killer. Hommage au genre du slasher movie, Scream Queens promet du sang, du second degré et des cris !

Dès le 22 septembre sur la FOX

The Bastard Executioner

Après la fin de Sons of Anarchy, Kurt Sutter revient et il a toujours soif de sang. Le showrunner s'essaie au drama historique, et raconte la trajectoire sanglante de Wilkin Brattle (Lee Jones), un ex-chevalier anglais sous le règne d’Edouard II.

Suite à une succession d'événements, il va se faire passer pour un bourreau et jouer les infiltrés à la Cour tout en fomentant sa vengeance. Ça va saigner, comme on l'évoque dans notre récap du premier épisode. On est aussi contents de retrouver Stephen Moyer (True Blood) sur le petit écran.

Dès le 15 septembre sur FX

Wicked City

Notre "Gossip Boy" préféré revient sur le devant de la scène dans cette série d'anthologie qui se penchera sur divers crimes ayant marqué Los Angeles à différentes époques. Ed Westwick se glisse dans la peau d'un serial killer à la beauté fatale, qui sème la terreur dans le L.A. de 1982, en pleine fièvre Sunset Strip. Deux flics de la LAPD tentent de le coincer.

L'occasion aussi de retrouver la jeune Taissa Farmiga, vue dans American Horror Story. Seule ombre au tableau : la série est diffusée sur la plutôt sage ABC.

Dès le 27 octobre sur ABC

Quantico

Le pitch high-concept est assez accrocheur (et casse-gueule) pour nous donner envie. L'intrigue se déroule au QG du FBI, en Virginie, où une poignée de jeunes recrues finalisent leur entraînement. A travers flashbacks et flashforwards, on comprend que parmi eux se cache un terroriste responsable de la pire attaque perpétrée sur le sol US depuis le 11 septembre.

On imagine bien un show à mi-chemin entre la paranoïa de 24 heures chrono et la sexyness d'un casting de jeunes acteurs façon How to get way with murder.

Dès le 27 septembre sur ABC

Heroes Reborn

Au rayon des reboots ou des retours, certains sont assez improbables (La fête à la maison, Prison Break) quand d'autres apparaissent plus cohérents dans leur concept. Le pitch de Heroes – des gens développent des capacités extraordinaires aux quatre coins du monde – a cet avantage d'être aussi simple qu'ouvert en possibilités.

Depuis le carton de la saison 1, les séries sur les super-héros (Arrow, The Flash, Gotham) ou super-humains (Agents of SHIELD) n'ont cessé de se développer avec succès. L'idée d'écrire une suite mélangeant nouveaux et anciens personnages n'est donc pas si bête. On demande à voir.

Dès le 24 septembre sur NBC

The Muppets

Ils reviennent ! Véritable institution aux Etats-Unis, les marionnettes squattent le petit écran US depuis les années 50. Ca faisait un moment que Kermit, Peggy & co n'avaient pas eu leur propre show.

ABC répare l'affront en lançant The Muppets, au concept alléchant puisque la série va suivre les coulisses d'un late show fictif animé par Peggy, façon mockumentary (The Office, Modern Family). On se régale d'avance des multiples références pop à venir.

Dès le 22 septembre sur ABC

Supergirl

La première vraie super-héroïne ayant son propre show depuis Wonder Woman (1975, ça nous rajeunit pas) débarque sur la CW. Dans le rôle-titre, Melissa Benoist incarne la charmante weirdo qui doit supporter sa boss tyrannique le jour (Calista "Ally Mc Beal" Flockhart) et sauver le monde avec le costume de Supergirl la nuit. La cousine de Superman va surtout devoir apprendre à voler de ses propres ailes.

The CW oblige, attendez-vous à du "love interest" de base. Le pilote est certes un peu cul-cul, mais l'équipe (Greg Berlanti et ses scénaristes ont fait du bon boulot sur Arrow et The Flash) s'y connait en adaptation mythologie de super-héros à la télé. On accorde donc à Supergirl le bénéfice du doute.

Dès le 26 octobre sur CBS

 Minority Report

Sans en attendre monts et merveilles, on jettera aussi un coup d'oeil à cette adaptation du film d'anticipation de Steven Spielberg devenu un classique. Dans cette version télé, l'action se déroule en 2065 à Washington, 11 ans après les événements du film.

Un précog va faire équipe avec une détective (alerte procédural) pour prédire les crimes, tout en recherchant son frère jumeau disparu et en restant caché aux yeux de la société.

Dès le 21 sept sur Fox

Limitless

Toujours au rayon des films adaptés en séries, Limitless part sur un même point de départ de procédural un peu boring que Minority Report. Dans cette version télé du film de 2011, Bradley Cooper cède sa place à Jake McDorman, qui incarne Brian Finch.

Après avoir consommé la fameuse drogue NZT, il acquiert des compétences extraordinaires. Accusé d'un meurtre lié à cette drogue, il va devoir collaborer avec le FBI pour blanchir son nom. Bonne nouvelle tout de même : les fans de Dexter vont retrouver Jennifer Carpenter, qui endosse à nouveau le rôle d'un flic.

Dès le 22 septembre sur CBS