En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

De Skam à Love, 10 séries qui explorent à leur façon les relations amoureuses

Qui a dit que 14 février ne pouvait pas rimer avec une bonne vieille session de binge-watching ?

series-love-feat

Si les intrigues amoureuses sont parfois reléguées au second plan dans le monde des séries, il en existe toute une flopée bien décidée à faire l'apologie du love avec un grand L. Célibataires, divorcés, plans cul et même trouple : il y en a pour tous les goûts. Eh oui, l'amour se conjugue aussi en séries. En l'honneur de cette Saint-Valentin, Biiinge met à votre disposition une petite liste de shows parfaits pour ce 14 février.

The Mindy Project

Mindy Mahiri, c'est un peu la petite cousine en série de Bridget Jones. Grande gourmande devant l'Éternel, accro à la pop culture et aux rom com sirupeuses, elle est une gynécologue-obstétricienne reconnue dans son travail. Côté love en revanche, c'est un peu plus le bazar. Héritière d'une Ally Mc Beal aux courbes non-standardisées, Mindy expérimente durant les cinq saisons que compte le show toutes sortes de situations amoureuses : des dates d'un soir surréalistes, des mini-crush, des relations plus longues qui se terminent pour différentes raisons... On rit beaucoup de cette plongée dans la jungle du célibat citadin.

Le moment fort : quand Mindy, jeune maman en couple avec Danny, doit composer entre son désir d'être une bonne mère, de mener à bien ses projets professionnels tout en ménageant son compagnon qui veut, lui, qu'elle arrête de travailler pour être mère au foyer. Un des moments les moins drôles mais aussi les plus éclairants du show.

La réplique culte : "I have the right to life, liberty and chicken wings" ("J'ai le droit à la vie, à la liberté et aux ailes de poulet")

Master of None

Aziz Ansari met en scène une sorte d'alter ego un peu loser, Dev, un acteur qui galère à percer mais vit plutôt pas mal de publicités. Longtemps célibataire, le trentenaire commence à fréquenter Rachel, une jeune femme avec laquelle il va vivre une vraie relation amoureuse, de ses moments les plus chou (notamment ce premier rendez-vous complètement dingue à Nashville) à ses prises de tête les plus intenses.

Le moment fort : à la fin de l'épisode "Mornings", qui déroule quasiment un an de leur relation à compter de l'emménagement de Rachel en 20 minutes, Dev raconte une histoire à sa douce avant de dormir. La leur, celle de deux amoureux qui traversent des difficultés dans leur "château". So, so cute.

La réplique culte : "Are you ready to give up an idealistic search for a soul mate and try to make it work with Rachel so you can move forward with your life ?" ("Es-tu prêt à abandonner ta quête utopique de l'âme sœur et à faire en sorte que ça fonctionne avec Rachel, de sorte à ce que tu avances dans ta vie ?")

Man Seeking Woman

Jay Baruchel incarne Josh Greenberg, un bon loser de l'amour dans cette comédie romantique complètement surréaliste, signée Simon Rich, un ex du Saturday Night Live. Fraîchement largué par sa copine de longue date, il va tenter de trouver l'amour, épaulé par son BFF Mike et sa grande sœur Liz. Man Seeking Woman ne ressemble à rien de connu dans le genre rom com. La série prend un malin plaisir à figurer littéralement ce qu'on peut ressentir. Vous trouvez que votre copine est un peu trop proche d'un de ses potes ? Dans MSW, ce mec prendra la forme d'un énorme pénis qui ne dit que "Tanaka, Tanaka". Cette série s'autorise tout et c'est purement jouissif.

Le moment fort : Josh croise son ex à une fête avec son nouveau petit ami. Pour nous montrer à quel point il le déteste déjà, ce nouveau venu est... Hitler, qui revient d'un long exil en Amérique latine et a quelque chose comme 130 ans. Gênant et très drôle.

La réplique culte : "This is kind of embarrassing, but I lost my dick, so can you just take a look and see if it's there?" ("C'est un peu embarrassant, mais j'ai perdu ma bite, tu pourrais jeter un œil pour voir si elle n'est pas là-bas ?")

Love

Mickey est une jeune femme aussi attirante que messy. La définition du cool. Gus est un petit nerd à lunettes qui vient de se faire larguer par sa meuf. La définition du not cool. Ils se rencontrent par hasard, et vont tenter de vivre une histoire qui ressemble à quelque chose. La première saison de Love, Les millennials, leurs contradictions et leur peur de l'engagement dans toute sa splendeur. C'est signé Judd Apatow bien sûr.

Le moment fort : quand les masques tombent en fin de saison, et que Mickey explique à Gus ce qu'elle a vraiment sur le cœur. Fini les malentendus et l'attitude cool.

La réplique culte : "You said earlier that if you ask for love, the world will send you love back. Hoping for love has fucking ruined my life" ("Vous avez dit que si on demande l'amour, le monde vous enverra de l'amour. Espérer l'amour a ruiné ma putain de vie.")

Casual

Les relations libres, c'est décidément en vogue, comme l'atteste la dramédie Casual. Après son divorce, Valérie, une psychologue trentenaire, emménage avec sa fille adolescente dans la baraque d'Alex, son frère cadet, le fondateur d'un site de rencontres. À travers eux trois, la série dresse un portrait multigénérationnel des relations sentimentales à l'ère de Tinder et des sextapes. Tantôt tendre, tantôt amère, Casual est un must-see à l'esthétique de film indie.

Le moment fort : quand Alex réalise que sa propre sœur Valérie s'est tapée sa petite amie lors d'un mariage trop arrosé.

La réplique culte : "I drink wine. I drink lots and lots of wine. One day, I'm gonna put a barrel next to my bed and just run a line straight into my mouth like a straw. And I'm just gonna suck on that until I pass out" ("Je bois du vin. Je bois énormément, énormément de vin. Un jour, je vais mettre un cubi à côté de mon lit et mettre un tube directement jusqu'à ma bouche comme une paille. Et je vais aspirer jusqu'à ce que je tombe dans les pommes.")

You're the Worst

Ils s'embrassent, se balancent des insultes, couchent ensemble, se gueulent dessus... Les héros sont deux personnes imparfaites impliquées dans une love story qui l'est tout autant. Après avoir rencontré Gretchen lors du mariage de son ex, Jimmy la ramène chez lui pour un plan cul sans lendemain. Sauf que des lendemains, il y en aura et pas qu'un peu. Sous leurs façades de misanthropes autoproclamés, ils développent devant nos yeux un attachement des plus touchants (et des plus drôles). Pour la faire courte, You're the Worst s'attèle à la phobie de l'engagement, l'une des caractéristiques les plus marquantes de notre génération, avec un humour noir et des punchlines toujours gratinées.

Le moment fort : quand Gretchen et Jimmy se retrouvent sur le porche de ce dernier pour se griller une cigarette et finissent par s'avouer leurs sentiments avec une désinvolture touchante. Jimmy a le sourire aux lèvres, et nous aussi.

La réplique culte : "There comes a day where every relationship turns gross, old and boring. Like Ben Affleck and Jennifer Garner" ("Arrive un jour où toute relation devient répugnante, périmée et ennuyeuse. Comme Ben Affleck et Jennifer Garner.")

Skam

Les regards en douce, la pression du premier baiser, le choix de sa tenue avant un date anticipé... L'adolescence est indubitablement la période propice à la découverte du sexe et des sentiments. Sur ce point-là, la scandinave Skam s'en tire avec les honneurs. Passée sous le radar à ses débuts, la série made in Norvège s'est particulièrement fait remarquer avec sa troisième fournée, montrant avec subtilité une idylle gay tout ce qu'il y a de plus réaliste et déchirante.

Le moment fort : quand les lycéens Isak et Even s'échappent d'une soirée déguisée pour s'infiltrer dans une piscine privée et nous offrent un premier baiser underwater dont on se souviendra longtemps.

La réplique culte : "Being an asshole is not something you're born with, or something you become. It's a choice "("Être un connard n'est pas quelque chose de naissance, ni quelque chose que tu deviens. C'est un choix")

Crazy Ex-Girlfriend

Faire défiler obsessivement le feed Instagram de ton ex est devenu ta morning routine ? T'inquiète pas, la star de Crazy Ex-Girlfriend est bien pire que toi. Avocate new-yorkaise accomplie, Rebecca Bunch tombe par hasard sur son ancien crush de colonie de vacances. Elle décide alors de tout plaquer pour se relocaliser à West Covina, Californie. Son but ? Reconquérir son ex coûte que coûte. Avec ses teintes saturées et ses interludes musicaux délirants, Crazy Ex-Girlfriend dresse un tableau étonnamment rafraîchissant et sincère des relations amoureuses, à travers le regard d'une anti-héroïne névrosée et définitivement décalée.

Le moment fort : quand Rebecca pousse la chansonnette et tourne en dérision la routine pré-date que subissent les filles dans son "Sexy Getting Ready Song".

La réplique culte : "My marriage is like The Walking Dead, okay ? We're all just trying to get out alive. You and Josh, your love story... it gives me hope" ("Mon mariage est comme The Walking Dead, d'accord ? On essaie juste de s'en sortir vivants. Toi et Josh, votre histoire d'amour... ça me donne de l'espoir")

Younger

Qui a dit qu'il était impossible de trouver l'amour après 40 ans ? Dernier bébé en date du créateur de Sex & the City, la méconnue Younger renverse l'image négative des cougars pour dépeindre avec réalisme une relation entre une quadra et son bien-aimé vingtenaire. Si l'amour occupe une place prépondérante dans la vie de son héroïne Liza Miller, Younger est également une série simplement féministe sur bien des aspects. C'est aussi l'occasion de retrouver une Hilary Duff (Lizzie McGuire) adulte, et ça c'est un bonus plutôt pas mal.

Le moment fort : quand Liza galère à passer commande au bar et se fait aider par Josh, un tatoueur au charme à toute épreuve. Sans aucun doute l'une des meilleures "meet cute" de l'univers sériel.

La réplique culte : "You need to know something. No, you deserve to know something. I'm objectifying you right now" ("Tu dois être au courant d'un truc. Non, tu mérites que je te dise un truc. Je suis actuellement en train de t'objectifier.")

You Me Her

Filer le grand amour à deux, c'est so dépassé. Place désormais au trouple avec You Me Her, une petite dramédie confidentielle, en provenance directe des States. Tandis que leur relation bat de l'aile, un couple de quadragénaires bouleverse sa vie rangée en faisant appel aux services d'une étudiante universitaire/escort girl. Ce qui semblait être alors une erreur de parcours se transforme en trio passionnel. À sa manière, You Me Her redéfinit les codes de la comédie romantique avec un twist très XXIe siècle.

Le moment fort : quand Jack et Emma, le couple initial, se la jouent Love Actually et se rendent à l'aéroport pour empêcher Izzy de partir. Un grand classique de la rom com.

La réplique culte : "You keep up with this stupid shit, you're gonna wake up years from now, alone, tits on your belly, thinking where did my awesome life go" ("Si tu continues avec tes conneries, tu vas te réveiller dans quelques années, toute seule, les seins qui pendent, en train de te demander où est passée ta super vie.")

Un article écrit par Florian Ques et Marion Olité.