En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Brian Yorkey : "13 Reasons Why a sauvé des vies"

Alors que la saison 2 attendue de 13 Reasons Why s’apprête à être lancée sur Netflix, Biiinge a pu rencontrer son showrunner, Brian Yorkey.

Biiinge | À quel moment l’idée d’une saison 2 a-t-elle germé dans votre esprit ?

Brian Yorkey | Vous savez, pendant la première saison, nous avions le livre sur lequel nous reposer et nous nous sommes dit : "Racontons cette histoire sans penser à une saison 2". Mais plus on avançait plus profondément dans la série, plus on tombait amoureux de ces personnages et on voulait savoir ce qu’il allait leur arriver, s’ils allaient s’en sortir. Là, on a su que si on nous offrait la possibilité de la faire, on serait partants pour une saison 2.

La première saison s’est attaquée à des sujets de société sensibles comme le suicide chez les ados ou la culture du viol qui sévit dans les lycées. Allez-vous aborder de nouveaux thèmes ou vous inscrire davantage dans une continuité ?

Certains sujets abordés dans la première saison vont continuer de l’être dans la saison 2 : Jess est sur la voie de la cicatrisation après son viol, et nous allons aborder à travers son personnage ce que traversent les survivantes. On va suivre la façon dont elle passe de victime à survivante, et comment elle va trouver le courage de raconter son histoire. Le thème des agressions sexuelles, qui sont systémiques, reste au cœur de cette saison.

Nous allons aussi nous attaquer à de nouveaux thèmes : cette saison a beaucoup à voir avec la justice. Bryce va y faire face, mais Hannah et Jessica vont-elles obtenir justice ? À quoi ça ressemble ? La guérison fait aussi partie des sujets forts de cette deuxième saison.

À travers le personnage de Tyler, il semblerait que vous soyez partis pour aborder également un sujet de société particulièrement délicat aux États-Unis : les fusillades dans les écoles.

À la fin de la première saison, on voit effectivement qu’il possède une vraie armada et qu’il pense peut-être à passer à l’acte et faire ce choix tragique, suite à son isolement, sa solitude et la façon dont il a été victime de harcèlement de la part de ses camarades. Nous allons continuer à suivre Tyler dans la saison 2, à raconter cette histoire, mais l’idée est davantage de rentrer dans la psychologie de ces ados qui se retrouvent isolés de cette façon, et de voir comment il peut s’en sortir.

Cette saison 2 apporte l’espoir que ces jeunes puissent davantage s’entraider qu’auparavant, et réussir ainsi à sortir de leur mal-être.

Il y a quelques semaines, le Parent Television Council demandait à Netflix de retarder la diffusion de la saison 2 de 13 Reasons Why et souhaitait qu’elle soit visionnée par des experts. Quelle a été votre réaction ?

Vous savez, Netflix a vraiment été super là-dessus. C’est à chaque personne de décider si ce show est bon pour elle. Et puis, sur cette saison 2, Netflix a ajouté plusieurs outils de prévention [notamment des vidéos du cast, ndlr]. Les spectateurs auront toutes les informations dont ils ont besoin avant de décider s’ils veulent regarder ou pas la série, et les parents sauront ce que leurs enfants s’apprêtent à regarder et ont évidemment leur mot à dire là-dessus. Je pense vraiment que c’est une décision qui appartient à chaque personne et dans le cas de mineurs, c’est à discuter avec les parents. Nous encourageons cela.

On a beaucoup polémiqué sur 13 Reasons Why mais la série a aussi ouvert un vrai dialogue sur le suicide des jeunes, sur leur mal-être et leur solitude. Pensez-vous qu’elle a pu sauver des vies ?

Je pense que 13 Reasons Why a sauvé des vies. On nous rapporte tous les jours les témoignages de nombreuses personnes qui broyaient du noir et songeaient à prendre les mauvaises décisions et elles nous disent des choses comme : "la série m’a permis de prendre un autre chemin, j’ai compris à quel point c’est terrible de commettre cet acte, pour les personnes qui restent. Et je ne veux pas faire cela."

Il y a aussi l’université de Northwestern qui a conduit une étude démontrant que 13 Reasons Why a permis aux parents et aux enfants d’entamer un dialogue sur ces sujets. C’est toujours mieux de reprendre contact avec autrui, de parler de ce que vous traversez, de faire preuve de bienveillance les uns envers les autres. C’est très très important et nous sommes vraiment ravis de voir que cela a fonctionné. C’est ce que nous essayons de faire depuis le début.

Vous avez expliqué dans une interview accordée à Entertainment Weekly que cette saison 2 avait beaucoup à voir avec le fait de "laisser Hannah partir". Comment allez-vous faire cela ?

13 Reasons Why, c’est vraiment le parcours de Clay et comment il va gérer le fait d’avoir perdu Hannah. Il fait face à son deuil mais il doit aussi gérer la colère qu’il ressent envers elle pour ce choix qu’elle a fait. Il va devoir apprendre à lâcher prise, à laisser Hannah partir pour avancer dans sa vie. Elle restera évidemment toujours présente dans sa mémoire, elle aura toujours une place à part dans son cœur. Mais il va bien falloir qu’il trouve un moyen de clore ce chapitre de sa vie pour aller de l’avant. C’est son chemin personnel dans cette saison 2.

Pensez-vous avoir de quoi poursuivre cette histoire dans une troisième saison où l’histoire sera-t-elle close avec ces nouveaux épisodes ?

Je pense que ça va se passer un peu comme en saison 1. Une fois qu’elle sera en ligne et que les gens l’auront regardée, il viendra ce moment où on se posera la question : y a-t-il autre chose à raconter dans cette histoire ? A-t-on besoin de savoir ce qui se passe après ? Alors nous prendrons cette décision, mais pour le moment, on est surtout excités de voir les retours du public sur cette saison 2.

La saison 2 de 13 Reasons Why est disponible sur Netflix à compter du 18 mai.