AMC est satisfaite des audiences de The Walking Dead, même déclinantes

Au moins, il y en a une qui ne s’inquiète pas !

© AMC

De passage à Londres pour participer à une conférence sur les investisseurs, Sean Sullivan, le directeur financier de la chaîne AMC, a donné sa vision du business, revenant au passage sur les audiences de leur série phare, The Walking Dead, qui ont pris un sacré coup de Lucille dans la tête cette année. Le message du boss de la finance est clair comme de l’eau de roche : il n’y a pas que la taille (des audiences) qui compte !

"Clairement, certains pensent que dans cette industrie, plus c’est gros, mieux c’est. […] Dans notre cas, je déboulonne cette théorie. Je ne pense pas qu’être plus gros est nécessairement mieux. […] La taille, l’agilité et les atouts que nous avons en tant que compagnie nous positionnent en fait très bien sûr le marché", a-t-il expliqué.

Nous voilà ravi·e·s de l’apprendre. Mais tout de même, le fleuron vieillissant de la chaîne, The Walking Dead, a vu ses fidèles se carapater durant toute la saison 8, finissant sa course avec des audiences en chute libre. Le season finale a rassemblé 7,9 millions de téléspectateurs américains, perdant 42 % de son public par rapport à celui de la saison 7. Mais d’après Sean Sullivan, AMC est "satisfaite de la franchise", qui inclut aussi le spin-off Fear the Walking Dead, ce dernier étant en bonne forme côté audiences. Pour le CFO, The Walking Dead a su maintenir sa "position dominante" dans le monde des dramas de chaînes câblées. "Nous avons absorbé la modération des audiences du show", conclut-il.

Reste à savoir si la série réussira à passer le cap du départ de son leader, Andrew Lincoln, qui incarnait Rick Grimes depuis la première saison. Rien n’est moins sûr.