En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Suite à la tuerie de Las Vegas, Ryan Murphy modifie une scène d’American Horror Story

La décision vient de Ryan Murphy en personne, souhaitant respecter le deuil des familles.

© FX

Le 1er octobre 2017, les États-Unis ont connu une nouvelle fusillade meurtrière alors qu’un tueur a ouvert le feu sur une foule pendant un concert se tenant à Las Vegas. 59 victimes et plus de 500 blessés, voilà le bilan de cet acte abject. Suite à cette tragédie et par respect à l’égard des survivants et de l’entourage des défunts, la saison 7 d’American Horror Story s'est vue contrainte de rééditer une scène de son prochain épisode, dont la diffusion est prévue le 10 octobre.

En effet, l’épisode "Mid-Western Assassin" de Cult comprendra une scène de fusillade forcément violente. Plutôt que de supprimer complètement ce passage, Ryan Murphy a pris une décision plus mesurée en retravaillant le montage initial. Dans les faits, la fusillade prévue aura bel et bien lieu mais elle sera davantage suggérée, l’horreur se déroulant majoritairement hors champ.

Lors de son passage au New Yorker Festival, comme le rapporte TVLine, le showrunner d’American Horror Story s’est expliqué sur son choix :

"Je crois que j’ai le droit de la diffuser [la scène de fusillade, ndlr], mais je crois aussi aux droits des victimes. Je crois que maintenant n’est peut-être pas la meilleure semaine pour montrer quelque chose d’explosif ou d’incendiaire dans le domaine culturel. Parce qu’une personne se sentant touchée peut tomber dessus et cela pourrait déclencher quelque chose ou les contrarier. Donc notre décision a été de rééditer l’épisode et je sens que c’est le bon choix."

American Horror Story n’est pas la seule à avoir été indirectement touchée par le drame de Las Vegas. Dernièrement, Marvel’s The Punisher a annulé son apparition à la Comic-Con, son personnage central ayant la gâchette un peu trop facile pour ces temps sombres.