La maison iconique d’American Horror Story est devenue un véritable cauchemar pour ses proprios

Pire que des esprits vengeurs, le couple de propriétaires fait face à des entrées par effraction chaque semaine. Aoutch.

© FX

Quand on prévoit d’investir dans un bien immobilier, mieux vaut se renseigner sur son histoire. C’est la leçon que ne sont pas près d’oublier Ernst von Schwartz et Angela Oakenfold, les propriétaires actuels de la fameuse "murder house" qui servait de lieu de tournage à la première saison d’American Horror Story. Depuis l’achat de l’immense demeure en 2015, le couple subit des visites fréquentes et pas vraiment bienvenues de fans de la série.

Mais, parfois, les choses dégénèrent, comme le rapporte le média américain The Real Deal. Le couple de proprios entame des poursuites judiciaires contre les courtiers immobiliers ayant négocié la vente, mais également contre Elizabeth Axelrod, l’ancienne propriétaire de la maison maudite. D’après les documents juridiques officiels, ils qualifieraient leur domicile "d’attraction touristique macabre", évoquant en outre les multiples tentatives d’entrées par effraction auxquelles ils ont dû faire face.

"Une semaine avant que je ne leur rende visite pour parler de l’affaire, se rappelle Doug Vanderpool, avocat du couple, ils se sont fait réveiller par des bruits de verre qui se brise. Quelqu’un venait d’entrer par la fenêtre de la cuisine." Comme si la baraque d’American Horror Story n’était déjà pas assez flippante comme ça. En effet, en amont de la vente, les courtiers et l’ancienne propriétaire avaient l’obligation de préciser le rôle que la maison avait tenu dans la série ainsi que la nuisance que causent les visiteurs. Si l’on doit retenir une chose, c’est de ne surtout pas investir dans un endroit où a été tournée une production de Ryan Murphy.