En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Des associations chrétiennes crient au blasphème et réclament l’annulation de Preacher

Leurs cibles précédentes : la série Lucifer et les Muppets… Attention, spoilers sur l’épisode 10 de la saison 2.

Pour l’association chrétienne américaine One Million Moms, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le Graal. Dans l’épisode 10 de la saison 2 de Preacher, la scène d’ouverture présente Jésus, jusqu’ici vierge, s’envoyer en l’air et tenter une ribambelle de positions avec une femme mariée. Il n’en fallait pas plus pour déclencher l’ire des groupes chrétiens radicaux, qui crient au blasphème et demandent à leurs membres de signer une pétition pour réclamer l’annulation de la série d’AMC. Le site ultraconservateur News Busters n’a d’ailleurs pas manqué de superlatifs pour critiquer cet épisode, jugé "tellement, tellement immoral" et "dépravé". Le président de la Ligue catholique, Bill Donohue, s’est fait le porte-parole de cet outrage dans un communiqué :

"Montrer Jésus dans une scène de sexe grotesque est une attaque envers les sensibilités de tous les chrétiens, ainsi qu’à toutes les personnes bienveillantes qui ne sont pas chrétiennes."

Mais cette scène, qui montre le (futur) Christ prendre un peu de bon temps avant son dernier repas, n’est pas le seul blasphème de l’épisode, intitulé "Dirty Little Secret", à avoir offusqué les associations religieuses. Un peu plus tard, quand Jesse Custer croit être en présence du nouveau Messie, soit le descendant de Jésus – et oui, un bébé était né de cette partie de jambes en l’air, qui a démarré toute une lignée d’héritiers –, le bien nommé Humperdido s’avère être le produit d’une consanguinité entretenue depuis des siècles et sort de cette loterie génétique avec un sévère handicap mental.

Pour l’association One Million Moms, c’en est trop. Ses membres ont donc mis en ligne une pétition pour exiger des excuses et l’annulation de la série.

"La série d’AMC Preacher est présentée comme fun et gore et est diffusée en prime time. Le 'prêcheur' du titre est très loin d’en être un, et le programme blasphème Jésus dans le dernier épisode, présentant le fils de Dieu comme un menteur et un pervers sexuel". Pour rappel, on voit Jésus avoir plusieurs rapports sexuels avant sa mort durant la Cène, et avec la même femme. La complainte continue : "La série Preacher est une nouvelle tentative de déformer la vérité sur le christianisme. Ce programme sacrilège se moque du christianisme et ridiculise les gens qui ont la foi. Cette sombre série peut rendre malade les croyants avec son contenu blasphématoire."

C’est sans doute le moment de leur annoncer que Preacher, en dehors de son décorum trash et son côté défouloir, est aussi et surtout l’histoire d’un homme qui s’attache à sa foi même lorsque tout autour de lui l’enjoint de ne plus croire. Il se prend aussi une bonne leçon d’humilité en réalisant que le pouvoir divin dont il a hérité par accident, Genesis, est sans doute trop grand pour ses épaules de pauvre pécheur. Le cocréateur et producteur exécutif de Preacher, Seth Rogen, estime qu’être taxé de "blasphématoire" par les associations chrétiennes ultraconservatrices est un signe d’approbation inespéré.

One Million Moms n’en est pas à sa première vendetta contre une série. En 2015, ces mamans en colère ont tenté de faire annuler Lucifer, avant même que celle-ci n’entame sa diffusion sur la FOX. Elles auraient été alarmées par le pitch qui selon elles "glorifie Satan et le présente comme un être attentionné et une personne aimable", et quelques images du trailer qui se déroulent "dans un night-club avec des femmes en petite tenue".

Un peu plus tard dans l’année, c’est aux Muppets qu’elles s’en sont pris, qualifiant la série (qui faisait alors son grand retour sur ABC) de "perverse" et s’offusquant de voir Miss Piggy se déclarer pro-choix et féministe dans une interview sur MSNBC. La série a finalement été annulée, mais l’association n’y est pas pour grand-chose puisque les audiences de ce revival n’étaient vraiment pas au beau fixe. Lucifer et Preacher, quant à elles, ont encore de beaux jours devant elles puisque la première revient le 2 octobre pour une saison 3 (qui accueille l’ex-Superman de Smallville, Tom Welling), et la seconde, dont la saison 2 bat actuellement son plein, est en passe d’être renouvelée pour une saison 3. Le blasphème ne s’est jamais aussi bien porté !

La saison 2 de Preacher est à retrouver chaque mardi, sur OCS Choc.