En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les audiences de The Walking Dead n’ont jamais été aussi basses depuis la saison 3

Aux États-unis, les spectateurs ont déserté l’apocalypse zombie depuis le début de la guerre entre Rick et Negan.

© Gene Page/AMC

Ces dernières saisons, les audiences de The Walking Dead jouent aux montagnes russes. Après avoir atteint un pic en saison 5 (14,38 millions de spectateurs en moyenne par épisode), elles ne cessent de chuter. Contrairement au season premiere de la saison 7 qui avait explosé les records, comptabilisant plus de 17 millions de fans assistant hébétés aux exécutions d’Abraham et Glenn, l’épisode "Mercy" a été un échec.

Ainsi, "seulement" 11,4 millions de spectateurs étaient branchés sur la série zombiesque pour assister au début de la guerre entre Rick et Negan. Selon Variety, jamais un season premiere de The Walking Dead n’avait enregistré une audience aussi basse depuis celui de la saison 3 en 2012 (10,97 millions de spectateurs).

En comparaison avec le premier épisode de la saison 7, le show de AMC a perdu 33 % du total de ses spectateurs. Cette baisse d’engouement s’explique surtout par le manque d’intensité à la fin du précédent chapitre. Le season premiere de la saison 7 devait résoudre le cliffhanger du "am stram gram" de Negan et nous révéler l’identité de sa victime, contrairement à l’épisode "The First Day of the Rest of Your Life", qui s’est conclu sur un temps mort. Faut-il pour autant s’inquiéter de la survie de The Walking Dead sur le petit écran ? La réponse est simple et concise : aucunement.

Les audiences du show zombiesque restent particulièrement élevées pour une série du câble (plus hautes que les six premières de Game of Thrones, par exemple). Mieux encore, il défonce tous les autres programmes sur sa case horaire et la tranche des 18-25 ans, s’attirant 5 % du gâteau (4,1 % pour The Big Bang Theory et 3,9 % pour This Is Us à titre de comparaison). Enfin, The Walking Dead demeure une valeur sûre au sein des réseaux sociaux, engendrant un trafic record à chaque nouvelle saison. Quoi qu’on en dise, il y a aura toujours un zombie pour croquer le reste du monde (ou plutôt des parts d’audience).

En France, la saison 8 de The Walking Dead est diffusée en US+24 sur OCS Choc.