Les audiences de The Walking Dead continuent de pourrir comme un zombie

Jamais un midseason premiere n’avait enregistré des scores d’audience aussi bas depuis la saison 2. Attention, spoilers.

© AMC

Avec ses coupures hivernales ou de fin de saison, The Walking Dead a toujours cultivé le suspense du cliffhanger mortel, si bien que ses scores d’audience grimpaient en flèche lors des épisodes de reprise. C’était le cas pour "The Day Will Come When You Won’t Be", le season premiere très gore de la saison 7, qui avait attiré plus de 17 millions de spectateurs américains devant leur télévision. Mais depuis les exécutions d’Abraham et Glenn, la qualité dépérissante de la série zombiesque fait grandement chuter les chiffres et la saison 8 ne parvient toujours pas à rectifier le tir.

Ainsi, les scores d’audience enregistrés par le show sur AMC sont extrêmement décevants comparé à la moyenne globale des saisons précédentes. L’épisode "Honor", qui amorçait le retour de la saison 8, était à deux doigts d’établir un record de médiocrité.

Il devient tout de même le midseason premiere le moins regardé depuis la saison 2 (respectivement 8,3 millions de téléspectateurs et 8,1 millions selon Variety), sachant que la saison initiale ne comportait pas de coupure. Pourtant, "Honor" a remporté un regain d’audience depuis le midseason finale de décembre 2017 (7,9 millions de téléspectateurs), intitulé "How It’s Gotta Be".

Ce manque d’enthousiasme de la part des fans tient probablement de la narration mal fichue de cette saison 8. Le cliffhanger mortel a été à moitié gâché par la révélation de la morsure de Carl dans "How It’s Gotta Be". Comme les spectateurs connaissaient la résolution avant la diffusion de l’épisode, leurs attentes étaient quasi inexistantes, contrairement au "Am stram gram" de Negan et sa batte, qui pouvait s’abattre sur n’importe quel personnage. De plus, la mort de Glenn est un moment clé et traumatisant des comics, là où le trépas de Carl est une volonté de s’éloigner du matériau de base.

Toutefois, The Walking Dead reste une valeur sûre sur le câble américain. Avec ses 3,6 points de part de marché sur la cible privilégiée des 18-49 ans, la série est la patronne du dimanche soir depuis six saisons de suite. Ses audiences ont également tendance à se stabiliser avec les rediffusions. Par ailleurs, AMC a déjà donné son feu vert pour une saison 9, preuve que les résultats ne sont pas si catastrophiques — même s’ils n'augurent rien de bon pour l’avenir de la série.