Les audiences de The Walking Dead atteignent un seuil critique

Started from the bottom now we sous le bottom.

© AMC

Depuis deux saisons, c’est la même rengaine pour The Walking Dead : les audiences sont en chute libre. Il faut dire qu’après les 17 millions de spectateurs présents pour la conclusion du "am, stram, gram" de Negan en saison 7, les chiffres ont difficilement passé la barre des dix millions de nouveau. Et malgré le vent de fraîcheur qui souffle sur la saison 9 grâce à la showrunneuse Angela Kang, le season premiere a réalisé le pire démarrage de l’histoire de la série. Et pour la première fois, The Walking Dead pourrait ne plus être le programme le plus puissant du câble.

Selon un calcul de TV By The Numbers, l’épisode "A New Beginning" a seulement attiré 6,1 millions de curieux le soir du dimanche 7 octobre. Sur la tranche des 18-49 ans, essentielle auprès des annonceurs, les parts d'audience s’élèvent seulement à 2,5. Pour la comparaison, le premier épisode de la saison 8 avait séduit plus de 11 millions de téléspectateurs pour une part d’audience plus qu’honorable de 5.0. C’est bien simple, entre ces deux épisodes, The Walking Dead a perdu 47 % de son audience totale.

En réalité, le show zombiesque est en train de redescendre au niveau des scores de la saison 1, qui attirait en moyenne 5,35 millions de spectateurs. Tandis que sur le public des 18-49 ans, The Walking Dead a perdu sa couronne au profit de This Is Us et ses PDA de 2,7. Toutefois, la série d’AMC reste la plus puissante du câble le dimanche soir et devrait gratter du public avec les rediffusions digitales. Si la chaîne câblée a toujours assuré que TWD durerait jusqu’à la fin des temps, ses grands pontes feraient mieux de réagir vite pour solidifier le noyau dur de fans, en train de dépérir comme un zombie.

En France, la saison 9 de The Walking Dead est diffusée en US+24 sur OCS Choc.