En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Better Call Saul : Vince Gilligan est chaud pour un spin-off centré sur Kim Wexler

Un spin-off du spin-off, vous suivez ?

© AMC

Aux commandes de Better Call Saul depuis trois saisons, Vince Gilligan a su nous prouver qu’il était possible d’étendre l’univers de Breaking Bad sans se répéter, en adoptant un autre ton et en tricotant de savoureux nouveaux personnages. Autant dire que le showrunner est un peu devenu le roi du spin-off de qualité. Du coup, on lui pose souvent la question de l’après Better Call Saul, la série étant prévue pour durer cinq saisons maximum.

Interviewé par The Sydney Morning Herald, Vince Gilligan a expliqué que s’il décidait de poursuivre dans cet univers lancé par Breaking Bad, il se verrait bien réaliser un spin-off sur Kim Wexler.

"Je dois vous dire, ce serait Kim Wexler. Elle peut être à la fois incroyablement drôle et terriblement émouvante. Elle peut tout faire, elle possède une gamme de jeu étonnante. Personnellement, en tant que l’un des premiers fans de Better Call Saul, je veux en savoir plus sur Kim, je veux en voir et en apprendre plus. Si nous nous lançons dans un autre spin-off, ce sera le "Kim Wexler’s show"."

Dans l’univers étendu de Breaking Bad, le personnage de Kim, imaginé pour Better Call Saul et incarné avec brio par Rhea Seehorn, n’est pas forcément celui qui nous viendrait en tête en premier à l’idée d’un spin-off. On a longtemps parlé d’une série centrée sur Jesse Pinkman, ou Gus Fring. Mais au-delà de la hype et des attentes des fans, Kim Wexler est effectivement un excellent choix, qui permettrait à Gilligan de braquer (enfin) tous les projecteurs sur un personnage féminin complexe, qui ne soit plus la comparse du héros torturé.

Plutôt discrète au début de la série, Kim a révélé au fil des saisons une vraie complexité, faisant face à des dilemmes moraux (quoi de plus naturel quand on se maque avec Jimmy McGill) et devenant tout simplement indispensable à Better Call Saul. Si Vince Gilligan se décide avec son complice Peter Gould à offrir à Rhea Seehorn sa propre série, on sera là pour la découvrir. En attendant, l’intégralité de Breaking Bad et les trois saisons de Better Call Saul sont disponibles sur Netflix.