En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Comment Sheldon de The Big Bang Theory a inspiré la création d’un composé chimique

Plus qu’une phrase d’accroche, BaZnGa est désormais un objet scientifique.

© CBS

Dans la sitcom culte The Big Bang Theory, on savait que le névrosé Sheldon Cooper était un petit génie en herbe. En revanche, on était loin de se douter que ce personnage mènerait à une véritable découverte scientifique IRL. Depuis les débuts de la série, le personnage répète à maintes reprises sa phrase d’accroche fétiche, "bazinga". Selon le média spécialisé Chemistry World, une étudiante diplômée de l’université d’Iowa a eu alors l’idée d’une expérience scientifique… pour le moins improbable.

En effet, si l’on adapte bazinga au jargon scientifique, on obtient BaZnGa, soit l’union de trois éléments chimiques différents : le barium, le zinc et le gallium. "Wow, je pense que personne n’a encore tenté de créer ce matériau, admet Na Hyun Jo. Cela pourrait être la découverte d’un nouveau superconducteur à hautes températures ou bien une sorte de cristal". La jeune scientifique a alors partagé son idée avec son supérieur, le chercheur Paul Canfield.

À sa connaissance, aucun matériau utilisant ces trois éléments n’avait été mis au point. C’était alors son devoir de tenter l’expérience : après tout, peut-être que Sheldon Cooper était un véritable Einstein injustement déconsidéré. Malheureusement, il n’en est rien. Le composé chimique BaZnGa ne possède aucune faculté particulière. "Je pense que la recherche est toujours la partie la plus divertissante, donc la chose la plus importante est d’avoir trouvé une nouvelle structure de cristal", reconnaît l’universitaire. Bien tenté !