Les braqueurs de La Casa de Papel débarquent au musée Grévin

Ils sont partout !

©️ Virginie Ribaut

Devenue un véritable phénomène de pop culture en France, la série espagnole La Casa de Papel n’en finit plus de cartonner, que ce soit sur Netflix ou sur le dance floor, où l’hymne partisan "Bella Ciao" est remixé à toutes les sauces. Voilà maintenant que la bande de braqueur·euse·s menée par Le Professeur investit… le vénérable musée Grévin !

En partenariat avec Netflix, Grévin accueille en effet quatre voleur·euse·s vêtus du fameux costume de la série : une combinaison rouge et les masques iconiques, inspirés du visage de Salvador Dalí. À en juger par les silhouettes, on dirait que les deux femmes, Tokyo et Nairobi, sont présentes, aux côtés de deux hommes, qui pour le coup peuvent correspondre à deux des cinq braqueurs : Berlin, Moscou, Rio, Denver ou Helsinki. Difficile de savoir lesquels sont représentés. Ils sont en tout cas placés au cœur d’une installation qui rend hommage au braquage de la Maison de la monnaie espagnole, lieu central de la série. Les statues grandeur nature tiennent des accessoires indispensables : flingues et porte-voix, tandis que les billets coulent à flots.

Voilà en tout cas une occasion pour les fans de la série de venir prendre un petit selfie au milieu de cette reconstitution minutieuse. Et de patienter en attendant que le créateur, Alex Pina, livre la troisième saison de La Casa de Papel à Netflix, courant 2019.