En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

breaking-bad-feat

Vidéo : Bryan Cranston réunit son crew de Breaking Bad pour ses 60 ans

L'animateur Jimmy Kimmel et Bryan Cranston se sont associés le temps d'une vidéo parodique, prenant pour thème les soixante ans de l'acteur.

Ce sketch d'une quinzaine de minutes nous présente un Bryan Cranston pourri gâté et désopilant. Ponctuée de clins d'oeil à Breaking Bad et Better Call Saul, "Super Sweet 60" salue la carrière de l'acteur.

La vidéo est montée à la manière de la télé-réalité Mon incroyable anniversaire, que vous avez pu croiser en zappant sur MTV. Au programme : transitions flashy à grands coups de Powerpoint, narration entrecoupée des propos face caméra de la star, et musique mainstream à fond les ballons.

On retrouve d'abord Bryan Cranston chez ses parents, à Canoga Park, un quartier de Los Angeles. "Je vais avoir 60 ans dans quelques semaines, et mon incroyable anniversaire doit être éblouissant", explique l'acteur. Afin organiser sa soirée d'anniversaire, Bryan Cranston s'entoure de "Jimby Kimble", aka Jimmy Kimmel. Méconnaissable, l'animateur de talk-show a muté en organisateur de soirées dégarni.

"Happy Birthday, Bitch"

Bryan Cranston se comporte comme une vraie diva, et exige une célébration inoubliable, basée sur le thème du Roi Lion : "The Bryan King".

Peu après, on fait la rencontre de son BFF, Bob "B.O." Odenkirk (Saul Goodman dans Breaking Bad et Better Call Saul). Il aide Bryan à s'habiller pour l'occasion, lui enfilant pas moins de cinq couronnes sur la tête. Les deux partenaires exécutent ensuite une danse de la victoire inoubliable.

aaronetbryan

Le jour J, Bryan Cranston fait une entrée fracassante à faire pâlir Mufasa, sur le thème de "L'histoire de la vie". Mais Aaron Paul vient jouer les troubles-fêtes, portant la même tunique "lionesque" que la star de la soirée.

Offusqué, Bryan Cranston s'engage alors dans une scène de dispute marquée par des "bitch" à répétition, référence à la punchline favorite de Jesse Pinkman dans Breaking Bad. Puis Aaron Paul se montre tout fier d'avoir raté le dernier film de Bryan Cranston, Dalton Trumbo.

Finalement, l'anniversaire se termine sur l'arrivée des cadeaux et d'une superbe voiture, qui dissimule le rappeur Sisqó à l'intérieur !

Plus terrible qu'Heisenberg, cette version capricieuse de Bryan Cranston est vraiment irrésistible. Les présences d'Aaron Paul et de Bob Odenkirk toucheront les fans, éternels veufs de Breaking Bad, droit au coeur.