En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Breaking (Bad) news : Bryan Cranston sait vraiment préparer de la blue meth'

Heisenberg is real.

À 61 ans, Bryan Cranston est toujours Walter "Heisenberg" White dans l’âme. Quatre ans après la fin de Breaking Bad, l’acteur continue d’être interrogé sur son rôle d’antihéros iconique et la série culte au cours des interviews. Pleinement investi dans ses partitions à la manière de feu Heath Ledger, Bryan Cranston s’immisce au maximum dans la peau de ses personnages quitte à s’abreuver d’informations auprès des autorités IRL. Comment incarner le cuisinier de la meth' la plus pure des États-Unis ? En apprenant à la concocter, pardi !

Invité dans le talk-show britannique de Graham Norton, le comédien a raconté aux spectateurs une anecdote surprenante sur le tournage de Breaking Bad. Bryan Cranston s’était rendu à Arlington en Virginie pour accéder au bureau de la Drug Enforcement Administration (DEA). Là, il a rencontré des spécialistes du trafic de la méthamphétamine et des chimistes qui lui ont expliqué le procédé de création de la drogue de synthèse. Une activité qu’il a qualifiée de "fascinante" mais surtout de "très dangereuse".

En résumé, Bryan Cranston est véritablement capable de confectionner la "Blue Sky" de Breaking Bad. Pour les fans de l’acteur, ce dernier a fait une seconde révélation tordante. Au cours d’une romantique lune de miel avec sa femme Robin Dearden en Suisse, le couple a été surpris en plein ébat amoureux dans un train : "Ma femme m’a dit ce mot que tout mari a envie d’entendre : 'Dégage !'" Selon la légende, Bryan Cranston aurait répondu "Say my name"