Bryan Fuller aimerait donner une suite à Hannibal et il a son idée pour la saison 4

Comme les fans qui n’ont jamais digéré l’annulation d’Hannibal, le créateur de la série, Bryan Fuller, n’a toujours pas dit son dernier mot.

hannibal

Bientôt deux ans qu’elle nous a quittés, après trois saisons à construire puis déconstruire la relation aussi fusionnelle qu’ambiguë entre l’agent du FBI Will Graham et son tueur en série de psy, Hannibal Lecter. La bromance toxique a pris fin en août 2015 et, depuis, Bryan Fuller semblait être passé à autre chose. Entre son implication dans le préquel Star Trek: Discovery (dont il a tracé les grands arcs narratifs avant de se céder sa place à un autre showrunner) et l’adaptation du best-seller de Neil Gaiman, American Gods, il était bien occupé. Pourtant, pendant tout ce temps, il n’a jamais renoncé à l’idée de relancer Hannibal. Et comme il le confesse dans le podcast Post Mortem with Mick Garris, il vient même d’avoir une "super idée" pour la saison 4 :

"J’ai des conversations à ce sujet avec Martha De Laurentiis [la productrice d’Hannibal, ndlr]. J’en ai aussi parlé avec Mads [Mikkelsen] et Hugh [Dancy]. On est tous excités à l’idée de revenir à notre histoire. Il y a bien sûr des obstacles à contourner… Mais je viens d’avoir une super idée pour la saison 4. Il y a quelque chose d’intéressant dans le prochain chapitre de la relation entre Will Graham et Hannibal Lecter qu’il serait fascinant d’explorer. J’ai partagé mon idée avec ces messieurs qui sont très enthousiastes à ce sujet."

Mais l’obstacle majeur qui se dresse entre les Fannibals et une nouvelle saison de leur série préférée, est celui de trouver un diffuseur prêt à s’engager pour la ressusciter. On pensait d’abord à Netflix, que tout le monde imagine, à tort, être un sauveur des shows annulés trop tôt. Mais des questions de droits l’en empêchent. Les premières saisons d’Hannibal sont en effet disponibles sur Amazon Prime. Le géant du commerce en ligne pourrait donc être l’ultime chance pour la série de renaître de ses cendres, d’autant plus que Bryan Fuller a désormais les deux pieds dans la place, avec sa dernière production, American Gods, lancée ce 30 avril sur Amazon. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts…