En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le cartel de Cali prend le pouvoir dans le trailer explosif de la saison 3 de Narcos

L’empire de la coke a un nouveau maître.

Le roi est mort, vive le roi. Comme Netflix nous l’a fait comprendre (au cas où vous auriez raté la fin de la saison 2 de Narcos) dans un précédent teaser, Pablo Escobar gît maintenant six pieds sous terre. Mais l’histoire du trafic de coke en Colombie n’est, elle, pas du tout terminée. Après Medellín, c’est au cartel de Cali de prendre le pouvoir. Et son fonctionnement n’a rien à voir avec celui, old school, de l’ancien boss.

Comme on le constate dans ce premier trailer de la saison 3, la montée en puissance de cette organisation dirigée par Gilberto Rodríguez Orejuela (Damián Alcázar), son frère Miguel (Francisco Denis), Pacho Herrera (Alberto Ammann) et Chepe Santacruz Londoño (Pêpê Rapazote) va s’accompagner d’une montée de violence en interne, mais aussi d’une corruption au plus haut niveau du gouvernement.

Si l’Américain Steve Murphy a plié bagage, l’agent de la DEA Javier Peña (Pedro Pascal) sera bien lui de la partie. Il fera le pont entre la justice américaine et colombienne, qui vont devoir s’entendre pour faire tomber ce cartel surpuissant fonctionnant comme une entreprise du CAC40. L’entreprise ne se fera pas sans pertes. Ce trailer nous aura prévenus. Cette saison 3 de Narcos va péter dans tous les sens. Et il y aura toujours autant de moustaches stylées.