En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Cartman fait son show dans le teaser complètement barré de South Park

South Park revient enfin aux sources.

Cartman et ses potes reviennent vous trouer le cul dans la vingt et unième saison de South Park et ils comptent bien vous le faire savoir. La série, qui a désormais vingt ans, a toujours brillé par son ton politiquement incorrect. Pour célébrer cet anniversaire, Comedy Central a d’ailleurs prévu un marathon de l’extrême avant l’arrivée de la nouvelle saison, histoire de nous rafraîchir la mémoire sur les pires conneries des habitants de South Park. La petite ville du Colorado en a vu des vertes et des pas mûres en deux décennies et Cartman en profite pour nous proposer un petit récap des meilleurs moments dans ce teaser bien déjanté.

Les gamins de South Park y détournent la musique culte "This Is How We Do It" de Montell Jordan pour nous rappeler leurs talents d’emmerdeurs professionnels. De la reprise de "Gangnam Style" à Human Centipede, en passant par la course de testicules, Michael Jackson, Kanye West ou encore les apparitions de Jésus, cette vidéo réussit à nous entraîner dans les méandres des plus belles conneries des habitants de South Park, histoire de nous titiller avant la reprise de la série satirique, prévue pour le 13 septembre.

En jouant sur la nostalgie de ce qui a fait le succès de cette série culte, les créateurs de South Park confirment avec ce teaser que cette nouvelle saison reviendra aux sources du show. Entre les pénis, les pets, les explosions, les morts de Kenny, les détournements de films et autres objets de la pop culture, on comprend que la série satirique abandonne le schéma narratif des saisons 19 et 20 pour revenir à l’essentiel. Ce teaser devrait donc rassurer les plus puristes des fans qui étaient déçus depuis quelque temps. Les créateurs avaient d’ailleurs prévenu que le virage politique qu’avait pris le show était terminé, comme les trolls contre Trump, et qu’ils reprendraient leurs ingrédients cultes. Ça promet.