De Marvel’s Jessica Jones aux Orphelins Baudelaire, les nouvelles séries et saisons disponibles sur Netflix en mars

Chaque mois, Biiinge vous dresse la liste des nouvelles saisons et séries disponibles sur le catalogue Netflix France. En mars, Jessica Jones fait parler ses poings, le comte Olaf revient traumatiser les orphelins Baudelaire et Mickey et Gus entament leur dernier tour de piste amoureux.

Les nouvelles séries

Fauda (saison 1) : diffusé en 2015 en Israël, ce thriller politique met en scène la lutte à mort entre un agent antiterroriste, Doron Kavillio, et chef militaire du Hamas en fuite, "La Panthère", un des terroristes les plus dangereux de la planète. Une série réaliste et non-manichéenne sur le conflit israélo-palestinien qui mine la région depuis 1948.

La saison 1 est à découvrir sur Netflix depuis le 1er mars.

The Mechanism (série originale Netflix, saison 1) : nouvelle série originale brésilienne de Netflix après 3%, The Mechanism devrait séduire les fans de Narcos. José Padilha (le réalisateur et producteur de Narcos, justement) et Elena Soarez s’intéressent au scandale de la compagnie pétrolière Petrobras, une affaire de corruption politique et de blanchiment d’argent qui a défrayé la chronique en 2014 et a impliqué des entreprises de BTP et le pouvoir politique en place (Lula et son gouvernement). Une entente qui a été comparée à celle des cartels. Voilà qui promet.

La série débute dès le 23 mars sur la plateforme.

Ghost Wars (saison 1) : du jour au lendemain, une petite ville isolée de l’Alaska est frappée par un mal terrible. Les morts de la ville se réveillent sous forme de spectres et commencent à s’en prendre aux vivants. Roman Mercer, un marginal capable de communiquer avec les esprits, va tenter de les apaiser avant qu’une guerre n’éclate entre les humains et les fantômes. Dans sa quête, il sera aidé par un prêtre tourmenté, incarné par Vincent D’Onofrio (Wilson Fisk dans Marvel’s Daredevil).

Le combat contre les esprits débute le 2 mars.

Collateral (série originale Netflix, saison 1) : grande habituée des salles obscures, Carey Mulligan délaisse sa carrière ciné pour revenir vers les séries. Dans ce thriller politique, elle campe Kip Glaspie, une enquêtrice débutante en charge d’une affaire sordide où un livreur de pizza a été assassiné. Mais ce qui semblait être un règlement de comptes prend une tournure sacrément différente, tandis que la flic se retrouve désormais au cœur d’une conspiration.

L’enquête est ouverte à compter du 9 mars.

© Netflix

A.I.C.O. – Incarnation – (série originale Netflix, saison 1) : cet anime japonais dopé à la science-fiction nous fait voyager jusqu’en 2035 alors qu’un incident biologique bouleverse le quotidien de la ville de Kurobe Gorge. Celle-ci est alors mise en quarantaine, étant infestée de créatures rampantes pas des plus aimables. Deux ans plus tard, une lycéenne apprend qu’elle est liée à cette nouvelle forme de vie, qui a d’ailleurs causé la mort de ses parents.

Le mystère débute à partir du 9 mars prochain.

B: The Beginning (série originale Netflix, saison 1) : l’anime nous plonge dans un monde dystopique où l’humanité a poussé et exploité la technologie à son paroxysme. Malheureusement, ces avancées ont entraîné une hausse importante de la criminalité. Quand un dangereux tueur en série commence à frapper dans la ville de Cremona, Koku et Keith, deux enquêteurs renommés, vont devoir sortir leurs tripes pour coincer le serial killer et stopper sa folie meurtrière. Kazuto Nakazawa, le réalisateur de la séquence animée ultragore du premier Kill Bill, a coréalisé les épisodes de B: The Beginning, assurant un spectacle macabre particulièrement violent.

Début de l’enquête prévue pour le 2 mars.

© Netflix

Edha (série originale Netflix, saison 1) : le géant du streaming est déterminé à nous faire voyager à travers le monde, comme le confirme le lancement d’Edha, sa toute première fiction argentine. Sorte de Roméo et Juliette revisité de façon plus sombre et contemporaine, la série nous entraîne dans la vie d’une jeune styliste et mère célibataire. Elle va voir son quotidien bouleversé par sa rencontre avec un immigré devenu mannequin, qui ne semble pas avoir les intentions les plus louables à son égard.

À binge-watcher à partir du 16 mars.

© Netflix

On My Block (série originale Netflix, saison 1) : presque deux ans après l’annulation d’Awkward, sa créatrice Lauren Iungerich revient dans le game des séries. Fini les teenagers délurés de Palos Hills, elle s’attaque ici à une bande de potes en pleine crise d’ado, tous habitants d’une banlieue au sud de Los Angeles. Techniques de drague maladroites, premières amours et premiers râteaux…

Bref, l’âge ingrat dans toute sa légèreté, à découvrir dès le 16 mars prochain.

© Netflix

Alexa & Katie (série originale Netflix, saison 1) : amies depuis leur plus tendre enfance, Alexa et Katie s’apprêtent à franchir les portes du lycée et à enfin jouer dans la cour des grands. Leur excitation est à son comble, mais c’est sans compter sur un obstacle de taille venant se mettre en travers de leur route : Alexa est atteinte d’un cancer et doit attaquer un nouveau traitement. Malgré son synopsis un tantinet déprimant, Alexa & Katie est une sitcom qui devrait autant nous faire rire que verser une larme.

Lancement le 23 mars.

Requiem (saison 1) : les fans des histoires de fantômes sont décidément en veine ce mois-ci sur Netflix. Après Ghost Wars, Requiem est un drame d’épouvante en six épisodes, centré sur de mystérieuses disparitions à 23 ans d’intervalle. Matilda Gray (Lydia Wilson) est une violoncelliste émérite dont la mère s’est suicidée. En cherchant à comprendre les motivations de ce geste tragique, elle va découvrir des forces du mal qui attendaient sa venue depuis des années.

Rendez-vous aux frontières du réel dès le 23 mars.

21 Thunder (saison 1) : depuis la trilogie Goal! achevée en 2009, les fictions sur le foot se font plutôt rares sur le grand et le petit écran. La série 21 Thunder est là pour prendre la relève. Elle nous plonge dans l’équipe fictive des Thunder, basée à Montréal au Canada, où de jeunes recrues de moins de 21 ans tentent de se faire une place dans le championnat national. Si les joueurs enchaînent les victoires sur le terrain, leur vie personnelle est loin d’être aussi aisée qu’un penalty.

Coup d’envoi prévu pour le 1er mars.

Un épisode par semaine

Riverdale (saison 2) : depuis que l’identité du Black Hood a enfin été révélée au grand jour (enfin, c’est ce qu’on veut bien nous faire croire), on pensait que la petite ville de Riverdale allait avoir droit à un peu de calme. C’était sans compter sur l’arrivée du frère caché de Betty, un agent du FBI fouineur et la lutte des classes sociales en prévision. En bref, la tranquillité n’est pas au programme pour Archie et sa clique.

Un nouvel épisode de Riverdale est disponible chaque jeudi sur Netflix.

Black Lightning (saison 1) : premier super-héros afro-américain à dégoter sa propre série chez DC Comics, Jefferson Pierce a rangé son costume au placard depuis 9 ans quand ses filles sont témoins des magouilles du gang des One Hundred. Le méta humain, capable de maîtriser l’électricité, n’a pas d’autre choix que de reprendre du service.

Un nouvel épisode de Black Lightning est disponible chaque mercredi sur Netflix.

Shadowhunters: The Mortal Instruments (saison 3) : adaptée des romans The Mortal Instruments (La Cité des ténèbres en VF) de Cassandra Clare, la série fantastique met en scène Clary Fray, une jeune ado qui tente de maîtriser ses pouvoirs. Basculée dans le côté obscur de notre monde, elle va s’allier aux Chasseurs d’ombres pour combattre des créatures malveillantes.

La quête de la vérité étant loin d’être terminée, découvrez les nouveaux épisodes de la saison 3 à partir du 21 mars.

Les docu-séries

Girls Incarcerated (série originale Netflix, saison 1) : pendant réaliste d’un Orange Is the New Black, ce docu-série s’intéresse au quotidien de plusieurs jeunes filles détenues dans une prison à sécurité maximale. Il explore comment elles en sont arrivées là et dissèque les relations qu’elles entretiennent avec l’autorité et les unes avec les autres.

Ouverture des portes prévue le 2 mars sur Netflix.

Flint Town (série originale Netflix, saison 1) : Flint, Michigan. En 2017, la ville est tristement connue pour être la plus pauvre des États-Unis. Comment les habitants en sont-ils arrivés là ? Le docu-série Flint Town dresse le portrait glaçant de cette cité qui croule sous divers fléaux depuis les années 1950 : pénuries d’eau, trafic de drogue, crimes violents, désindustrialisation, exode de la population… Au milieu de cet enfer, une bande de flics tente tant bien que mal de faire régner l’ordre.

Arrivée à Flint prévue pour le 2 mars.

Wild Wild Country (série originale Netflix, saison 1) : Rajneesh Chandra Mohan Jain (plus connu aujourd’hui sous le nom d’Osho) est un gourou indien qui aurait reçu une illumination pendant ses années d’études. Au début des années 1980, il s’installe en Amérique alors que le nombre de ses disciples ne cesse d’augmenter. Ces derniers achètent un ranch à son nom, tandis qu’il fait ériger une ville à l’image de son courant spirituel : Rajneeshpuram.

Cette "utopie" d’une trentaine d’hectares est autosuffisante (on y trouvait notamment un hôpital, des écoles, des centres commerciaux, des restaurants et même un aéroport) et inquiète les populations aux alentours qui finiront par la raser. Wild Wild Country conte l’histoire de ce gourou polémique, notamment connu pour ses pratiques sexuelles jugées permissives.

La séance de méditation est prévue pour le 16 mars.

© Netflix/Channel 4

Trump: An American Dream (série originale Netflix, saison 1) : en trois épisodes captivants, ce docu-série britannique retrace la montée en puissance de Donald Trump, des années 1980 jusqu’à aujourd’hui, alors qu’il est à la tête des États-Unis et de tout un peuple. Qu’on l'aime ou qu’on le déteste, Trump représente une des nombreuses illustrations du rêve américain, non sans les quelques complications qu’il implique.

À découvrir à compter du 30 mars.

Les nouvelles saisons

Marvel’s Jessica Jones (série originale Netflix, saison 2) : la justicière la plus badass de l’univers Marvel revient botter les fesses des criminels en tout genre dans une saison 2 post-Kilgrave, qui laissera probablement une bonne place au stress post-traumatique que doit ressentir la jeune femme après avoir mis fin aux jours de son agresseur. On souhaite bonne chance au nouveau bad guy pour remplacer le génial et terrifiant David Tennant.

En attendant, retrouver Jessica (Krysten Ritter) accompagnée de sa BFF Trish (Rachael Taylor) et même de l’arriviste Jeri Hogarth (Carrie-Anne Moss) le 8 mars sur Netflix nous remplit de joie.

Love (série originale Netflix, saison 3) : après deux saisons à se séduire, à se rejeter puis à tenter de reprendre leur histoire, Mickey et Gus vont devoir faire un choix dans cette ultime fournée d’épisodes. Sont-ils prêts à vivre une relation adulte, comme le souhaite la jeune femme à voix haute dans la bande-annonce ?

Réponse à partir du 9 mars sur Netflix.

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire (série originale Netflix, saison 2) : le comte Olaf est de retour pour leur jouer de mauvais tours. À qui ? Aux orphelins Baudelaire, évidemment. Violet, Klaus et Prunille ont eu beau confondre leur oncle malfaisant à la fin de la saison 1, ils ne sont pas pour autant tirés d’affaire. Cette deuxième saison, qui reprend les intrigues des livres V à IX, est là pour le prouver.

Reprise des hostilités le 30 mars sur la plateforme.

© Netflix

Santa Clarita Diet (série originale Netflix, saison 2) : Drew Barrymore est de retour pour camper l’agente immobilier zombie la plus cool du monde des séries. Alors que son corps commençait à faire des siennes (la décomposition, tout ça tout ça), Sheila Hammond s’efforce de trouver des solutions pour mieux appréhender son nouveau mode de vie. Elle pourra toujours compter sur le soutien infaillible de son époux, mais le nombre croissant de victimes dans leur voisinage risque d’alerter certains curieux…

Une nouvelle saison à mater dès le 23 mars.

Trailer Park Boys (saison 12) : les trois malfrats les plus débiles du petit écran reviennent dans une douzième saison aux aventures bien barrées. Julian, Ricky et Bubbles rivalisent de bêtises dans la ville fictive de Sunnyvale après s’être évadés de prison. Mais quand les flics sont sur leurs traces, ils n’ont plus que quelques heures pour organiser la plus grande teuf de leur vie. Sous la pression insoutenable, le trio n’a plus qu’une chose à faire : décapsuler une bière et secouer la ville.

Retour des conneries prévu pour le 30 mars.

Scorpion (saison 3) : "formula show" dans la lignée d’un Numbers, Scorpion suit les enquêtes d’une équipe recrutée par la Sécurité intérieure des États-Unis pour contrer les menaces high-tech venues du monde entier. Walter O’Brien et son QI phénoménal dirigent cette team de marginaux à l’intelligence exceptionnelle, mais pas franchement adaptée à la vie en société.

Les affaires reprennent pour la team le 2 mars sur Netflix.

The Americans (saison 5) : cette série discrète mais ô combien réussie met en scène la vie aux États-Unis d’un vrai-faux couple d’espions russes, incarnés par Keri Russell (Elizabeth) et Matthew Rhys (Philip), pendant la guerre froide. Petit bijou de subtilité et de tension, ce show est à découvrir d’urgence si ça n’a pas déjà été fait.

La dernière saison arrive sur la plateforme le 8 mars.

Cet article a été rédigé par la rédaction de Biiinge, dans le cadre de son partenariat avec Netflix.