En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

ahs-gaga-feat

Toutes les connexions entre Roanoke et les autres saisons d'American Horror Story

Ce n'est plus un mystère pour personne : dans American Horror Story, tout est lié. Mais cette saison 6 a fait bien plus que de simples clins d'œil. Attention, spoilers !

#1. Scathach est une star chez les sorcières

ahs-gaga-feat

Dans Roanoke, Lady Gaga joue la version télé de la sorcière Scathach. Cette dernière hante les bois qui entourent la maison de Shelby et Matt depuis le 16e siècle. Les créateurs d'American Horror Story, Ryan Murphy et Brad Falchuk, avaient déjà indiqué qu'elle était l'entité la plus puissante de la série. Un peu plus tard, ils confirmaient une théorie des fans : Scathach est en fait la première des Suprêmes, ces sorcières qui se succèdent depuis des siècles et étaient au cœur de l'intrigue de la saison 3, Coven.

#2. Billie Dean Howard avait tout vu

Dans Murder House, la toute première saison d'American Horror Story, la medium spirite Billie Dean Howard, interprétée par Sarah Paulson, tentait d'aider Violet (Taissa Farmiga) à se débarrasser de quelques nuisibles... L'adolescente était notamment hantée par Chad Warwick, un esprit qui ne se laissait pas facilement impressionner.

Billie Dean Howard lui raconte alors l'histoire de la colonie perdue de Roanoke et lui apprend qu'il existe un sort de bannissement pour les âmes récalcitrantes, mais sans garantie de résultat. Violet tente alors de se débarrasser de Chad en lui criant "Croatoan !". Presque amusé, le fantôme lui répond : "Le sort de Roanoke ? Vraiment ?" Celle-là en revanche, Billie ne l'avait pas vue venir.

#3. La légende du Piggy Man

american-horror-story-murder-house-eric-stonestreet

Mais quelle est cette obsession d'American Horror Story pour la race porcine ? Si tout est bon dans le cochon, c'est encore la tête qu'elle préfère ! La série l'a prouvé à plusieurs reprises. Dans Murder House, le Dr. Ben Harmon (Dylan McDermott) tente de convaincre l'un de ses patients (incarné par Eric Stonestreet) que le Piggy Man n'est qu'une légende urbaine. Selon le pauvre homme, rongé par la paranoïa, le monstre serait un ancien boucher de Chicago qui, en 1893, a assassiné des gens. Pour le faire apparaître, il suffirait de prononcer "Here piggy pig, pig" devant un miroir.

pigman

La saison 6 d'American Horror Story, Roanoke, vient contredire le Dr. Harmon en nous montrant les origines de ce qui est tout sauf une légende urbaine : le Piggy Man a non seulement existé, mais c'est en plus l'ancêtre des Polk, la famille de cannibales qui torture les participants de l'émission "My Roanoke Nightmare".

#4. Une longue lignée de Dandy

Roanoke nous a également permis de rencontrer un membre de la famille de Dandy, l'enfant terrible de Freak Show. Son ancêtre, pour être précis, puisque le propriétaire initial de la demeure — celle qu'achètent Shelby et Matt et qui sera leur tombeau — se nomme Edward Mott (joué par Evan Peters).

ahs-edward-mott

Ce flamboyant aristocrate, tombé amoureux de l'un de ses esclaves, a construit l'imposante baraque en 1792, laquelle est restée dans la famille jusqu'en 1952. On sait désormais de qui Dandy tient son tempérament capricieux.

#5. De sorcier à medium...

194y6mam5a18zjpg

En saison 3, Coven nous présentait son conseil de sorcières, dont l'un des membres était un certain Quentin Fleming, incarné par Leslie Jordan. Ce dernier est apparu dans Roanoke, dans la peau de Cricket Marlow. Ou plutôt, dans la peau de l'acteur engagé pour la reconstitution.

american_horror_story_cricket

Les deux sont d'ailleurs originaires de la Nouvelle-Orléans. Et comme il n'y a pas de coïncidences dans American Horror Story, on a vite fait d'imaginer des liens de parenté entre les deux hommes... voire une réincarnation !

#6. National treasure

10-lana-winters-w1200-h630

Roanoke a fait beaucoup plus que des références subtiles, seulement révélées aux fans les plus avertis. La toute fin de la saison a vu le retour de Lana Winters (Sarah Paulson), journaliste de terrain, intervieweuse hors-pair, "national treasure" comme l'appellent ses confrères. Celle qui va recueillir les confessions exclusives de Lee, la seule rescapée des bois de Roanoke, est elle-même une survivante. En saison 2, elle était à peine réchappée d'Asylum et, des années plus tard, de la confrontation avec son assassin de fils, Bloody Face (Dylan McDermott).