David Chase planche finalement sur un prequel des Soprano au cinéma

Les Soprano vont bien revenir, mais ils auront rajeuni.

© Anthony Neste/HBO

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans… Et oui, si vous vénérez les aventures mafieuses de Walter White dans Breaking Bad, sachez qu’il doit tout à un certain Tony Soprano. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Vince Gilligan. Diffusée entre 1999 et 2007, la série de David Chase a marqué le début d’un nouvel âge d’or des séries, celui des antihéros tourmentés, des histoires complexes et feuilletonnantes, où la narration est accompagnée d’une réalisation aussi soignée qu’au cinéma.

Depuis la fin des Soprano, David Chase, son créateur, a eu une carrière très discrète. Il a réalisé son premier film, Not Fade Away, avec sa muse, le regretté James Gandolfini, en 2012. Puis l’interprète si touchant de Tony Soprano nous a quittés en 2013.

Mais Chase a envie, depuis longtemps, de remettre les pieds dans un New Jersey qu’il connaît par cœur pour y avoir passé son enfance. Plusieurs fois, dans des interviews différentes, l’homme a fait savoir que si Les Soprano devaient renaître de leurs cendres, ce serait sous forme de prequel. Et bien, ce jour semble finalement arrivé.

Deadline a en effet annoncé que New Line avait acheté le scénario de David Chase, grand amoureux du cinéma. Il s’agit d’un prequel qui sera diffusé dans ces bonnes vieilles salles obscures. Le saut dans le temps sera assez vertigineux, puisque le scénariste veut nous envoyer dans les années 1960, pendant les sanglantes émeutes de Newark. Les communautés afro-américaine et italo-américaine étaient alors à couteaux tirés, et la présence de gangs de criminels des deux côtés a rendu ce conflit particulièrement violent.

Le scénario a été coécrit par David Chase et l’une de ses anciennes plumes sur Les Soprano, Lawrence Konner. La temporalité nous indique qu’on s’intéressera à la génération du père de Tony Soprano, Giovanni, et de son oncle Junior, interprétés dans la série respectivement par Joseph Siravo et Dominic Chianese. Les chances sont grandes de voir aussi une version jeune de la maman de Tony, la terrible Livia, interprétée par Nancy Marchand à l’époque. On devrait donc revoir des personnages du show culte, mais à ce stade, on est dans la spéculation.

David Chase sera également producteur du film et aura un droit de regard sur le choix de la personne en charge de la réalisation (a priori, donc, ce ne sera pas lui). The Many Saints of Newark sera produite par Warner Bros. Pictures, qui se réjouit de ce beau coup, en témoignent les paroles de son président, Toby Emmerich : "David est passé maître dans l’art de raconter des histoires, et avec nos amis de HBO, nous sommes très excités qu’il ait décidé de revisiter et d’étendre l’univers des Soprano à travers un film".