On connaît les derniers mots de Ned Stark dans Game of Thrones

Et non, ce n’est pas "Valar Morghulis".

© HBO

Dans Game of Thrones, la frénésie des fans a véritablement commencé au moment de l’épisode "Baelor" de la saison 1. Un chapitre marquant et inoubliable de la série, où le courageux Eddard Stark se fait décapiter par Ilyn Payne. Un twist révoltant et inattendu pour tous les spectateurs qui pensaient observer le héros de l’histoire. Cette exécution est à l’origine de la guerre des Cinq Rois et de tout ce qui en a découlé depuis, ne nous laissant aucun répit pour faire le deuil du patriarche des Stark.

C’est presque imperceptible dans la scène, mais Ned murmure quelques mots avant que la lame du bourreau s’abatte sur sa nuque, laissant une question en suspens : quels sont les derniers mots de l'ancienne Main du roi ? Huit ans après, c’est son interprète, Sean Bean, qui a finalement résolu l’affaire. En pleine promotion pour The Oath, la série policière produite par 50 Cent dont il est la tête d’affiche, l’acteur est revenu sur cette séquence dans les colonnes du Huffington Post. Et la réponse n’est pas une phrase très célèbre en haut valyrien prononcée pour la première fois par Jaqen H’ghar :

"Ned récitait une prière, reconnaît Sean Bean. Ça ressemble à ça, non ? Je ne peux pas être plus précis, car je ne sais pas si la religion était aussi importante à cette époque, peu importe quand ça se passe. Je me suis juste dit : 'Qu’est-ce que je ferais si ça m’arrivait vraiment' ? Tu prierais, probablement. Tu murmurerais quelques mots silencieusement, juste pour toi".

Il poursuit : "C’est assez subtil pour que les gens ne l’aient pas relevé. C’était quelque chose d’intéressant à faire pour moi. Tu ne peux pas faire grand-chose de plus, avec ta tête face au sol. Le seul truc que tu puisses faire, c’est murmurer quelque chose". Plus tard dans l’interview, l’acteur confirme qu’il n’a pas été rappelé pour une scène de flash-back ou autre dans l’ultime saison, en concluant qu’il a "fait son temps dans la série, et créé un bon personnage". Et le Nord se souviendra pour toujours d’un héros de sa trempe.