En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ces choses du quotidien qu’on ne voit que trop rarement dans les séries

Se retirer pour aller faire la grosse commission, être poli au téléphone, changer de vêtements histoire de ne pas sentir comme l’haleine fétide de Drogon… Nos héros de séries préférés ont le don de nous cacher des moments essentiels de leur quotidien. Retour sur les dix plus importants (et injustes).

#1. Le passage au petit coin

Les chiottes, c’est sacré. On ne va pas se mentir, le passage au petit coin est pour nous synonyme de soulagement. Mais dans les séries, c’est un lieu proscrit que nos personnages semblent fuir comme la peste. Et pourtant, avec ce que s’empiffrent Jack et ses potes sur l’île de Lost, ils ont forcément besoin de décharger un jour ou l’autre les oursins pêchés par Jin.

Ce n’est pas tant qu’on demande à Floki et Björn de nous montrer leurs techniques naturelles pour s’essuyer, mais déféquer reste un besoin essentiel. On veut bien croire que nos personnages préférés ont constamment l’estomac noué avec leurs nombreuses péripéties, mais les toilettes sont parfois synonymes de twist, et ce n’est pas Hank Schrader qui dira le contraire.

#2. Tomber malade

Exception faite des séries médicales où les infections et les bactéries sont au cœur de l’intrigue, nos héros ne tombent jamais malades. Prenons en exemple Jon Snow et les Stark qui vivent quotidiennement dans le froid de Winterfell : pas un mal de gorge, une grippe, une angine, ou ne serait-ce qu’un rhume des foins ou une allergie ne viennent les perturber dans leur quête épique. Et pourtant, TMTC qu’un verre en terrasse de 30 minutes peut largement suffire à te filer une fièvre de 39 °C.

On ne parle même pas des survivants de The Walking Dead, des flics de True Detective, ou du clan Shelby de Peaky Blinders qui souffrent d’une sale hygiène de vie voire vivent carrément dans des mondes en putréfaction. Tout ce qu’on demande, c’est un petit reniflement, une once d’éternuement ou simplement quelques glaires d’éloquence pour nous rappeler que les antibiotiques, c’est pas automatique.

#3. L’hygiène après l’amour

On tient là l’une des pires leçons (non) données par les séries. Si nos personnages préférés ont des relations sexuelles comme tout individu lambda, ce sont les plus mauvais partenaires en termes d’hygiène. Que ce soit pendant un acte hétérosexuel ou homosexuel, les deux participants ne vont jamais prendre une petite douche après l’amour et préfèrent s’endormir en sueur, les fluides encore chauds sur le drap de lit… Bande de crados.

Allons-y encore plus franco : lors d’un rapport protégé, le ou la partenaire s’endort apparemment avec la capote encore présente sur le sexe puisqu’on ne les voit jamais la retirer. À part dans Girls, lors d’un rapport non protégé, mesdames ne passent jamais aux toilettes, s’assurant à tous les coups une infection urinaire, tandis que messieurs se couchent avec le pénis humide pour rester courtois. Alors oui, les personnages de séries sont peut-être désirables et sexy, mais ce sont les pires élèves de la Terre en termes de protection et d’hygiène sexuelles.

#4. Dormir/faire la sieste

Selon une étude KPMG de 2012, nous passons en moyenne 29 ans de notre vie à dormir. Un chiffre ahurissant. Les personnages de série ont apparemment la chance de vivre 100 % de leur temps de vie puisqu’on ne les voit jamais dans les bras de Morphée. Et pourtant, dieu sait combien Frank Castle et Oliver Queen doivent être épuisés après avoir massacré des criminels à la pelle pendant toute une saison.

Alors oui, ça serait super rasoir de voir Jess Day et ses colocs dormir tout un épisode plutôt que de faire des vannes, mais ça nous rassurerait également sur leur condition humaine. Terrence Malick, si vous nous lisez, il y a une place pour vous et votre passion pour les petits gestes de la vie quotidienne sur le petit écran.

#5. Faire les courses

En vérité, la magie n’existe pas que dans The Magicians et The Shannara Chronicles. Même dans les autres shows, les personnages ont le pouvoir de remplir leur garde-manger à leur guise. En tout cas, c’est ce qui nous semble le plus plausible tant ils sautent l’étape hebdomadaire des courses dans leurs séries respectives.

D’un côté, on peut les comprendre. Desperate Housewives et Lynette Scavo nous ont appris que passer au supermarché comportait toujours un risque minime, comme celui d’être pris en otage par une voisine qui vrille du jour au lendemain. Au fond, on devrait tous faire comme Eleven : voler des gaufres Eggo et faire péter les portes du Monoprix du coin pour ne pas se faire choper.

#6. Dire "allo" et "au revoir" au téléphone

Hormis les rustres John Shelby, Negan et James Keziah Delaney, nos héros de séries sont plutôt bien élevés. Cela dit, ils oublient tous leurs bonnes habitudes quand ils posent l’oreille contre le combiné, et se saluent directement par le dialogue qui concerne l’avancée de l’intrigue. Pire, ils raccrochent souvent sur un fondu noir, sans aucune formule de politesse.

Mais bon, il ne faudrait pas trop leur en demander. On est déjà ravis de les voir taper un numéro à plus de trois chiffres quand ils appellent quelqu’un ou envoient un SMS… Ah non, ça aussi ils n’y pensent jamais en fait. Merci, Siri.

#7. Nettoyer son costume de super-héros

Daredevil est le roi de la castagne, Luke Cage est pare-balles, Barry Allen est l’homme le plus rapide de la planète… Nos justiciers ont tous des super-pouvoirs incroyables. Et pourtant, ils ne sont pas doués avec les tâches ménagères. Ils enfilent parfois leur costume plusieurs fois par épisode, sans jamais le laver. Dieu seul sait combien les collants de Flash doivent sentir le fauve à la fin de la journée.

Plus généralement, les personnages de séries ne nettoient jamais leurs affaires. Les mots "machine à laver" et "lessive" sont bannis de chacun de leurs univers. Dans ce cas, autant revenir au temps des Vikings et frotter ses affaires dans le fleuve du coin.

#8. Changer de tenue

Marissa Cooper, Brooke Davis Baker et Serena van der Woodsen ont la chance d’être originaires de familles aisées, pouvant se permettre de s’offrir une tenue différente par soirée. Mais la plupart des personnages de séries semblent sans un sou ou bien très têtes en l’air : ils oublient carrément de changer de vêtements au cours d’un épisode entier.

Si on peut comprendre la complexité de la chose en vivant dans un monde post-apocalyptique, on espère que les personnages au quotidien normal ne renfilent pas la même culotte ou le même caleçon sept fois par semaine. Autrement, ils n’auraient qu’à suivre le conseil judicieux de Tom Hardy : finir à poil la moitié du temps dans sa propre série.

#9. Aller chez le coiffeur

Si le deus ex machina favori de Prison Break est de faire revivre Scofield, le monde des séries préfère largement celui de la coupe de cheveux. Sans déconner, à part un moment de pitié de la part de Kate envers Sawyer dans Lost, les héros télévisés ne prennent jamais le temps de se faire un dégradé, une coupe au bol ou même un simple rafraîchissement chez le coiffeur. C’est à croire qu’ils portent tous des perruques dans Game of Thrones. Attends une minute…

#10. Regarder des séries

À notre époque, regarder une série, c’est un peu comme se laver les dents : un indispensable de la journée. Mais contrairement à Deadpool, les personnages du petit écran ne brisent que trop rarement le quatrième mur. Pourtant, tout nous indique qu’ils ont des centres d’intérêt, se passionnent pour des histoires de fiction et binge-watchent sur Netflix à leurs heures perdues.

Malheureusement pour nous, ils préfèrent enquêter sur le Black Hood, partir à la recherche de Dieu dans le grand Ouest ou encore se rendre dans des parcs futuristes pour libérer leurs pulsions. On aurait pourtant bien aimé connaître les coups de cœur sériels d’Archie, Tulip et William quand ils ne sont pas occupés à "sauver le monde".