Avec Jodie Whittaker aux commandes, Doctor Who atteint des sommets d’audiences

D’abord sujet à controverse, le nouveau Docteur, pour la première fois incarné par une femme, a séduit le public britannique.

© BBC

Depuis que Jodie Whittaker a été annoncée comme étant l’incarnation du 13e Docteur il y a presque un an de ça, bon nombre de personnes sceptiques - et sexistes - craignaient le pire. Maintenant que la onzième saison de Doctor Who est là, les doutes s’évaporent et les premières critiques, essentiellement positives, sont tombées. Mais ce qu’on va retenir surtout, c’est le record d’audiences établi par ce nouveau chapitre du hit britannique.

Comme le précise Variety, l’épisode inaugural de cette saison 11 aura réuni près de 10,9 millions de fidèles, toutes plateformes confondues. Non seulement cela représente un regain d’intérêt pour la franchise qui s’était un tantinet essoufflée ces dernières années, mais voilà surtout un pur record. En effet, ce chapitre d’ouverture remporte le titre de meilleur lancement de nouveau Docteur pour la génération rebootée – on rappelle que Doctor Who a connu une première version des 60’s aux 80’s avant d’être remise au goût du jour en 2005 –, titre jusqu’alors détenu par Christopher Eccleston avec la saison 1.

En prime, "The Woman Who Fell to Earth", le premier épisode mettant en scène la Docteure interprétée par Jodie Whittaker, est de bon augure pour la BBC, qui signe ici le meilleur lancement d’une série dramatique de toute une décennie. Il n’y a plus qu’à voir si cette onzième fournée de Doctor Who continue sur cette lancée fulgurante ou si ses audiences vont progressivement décliner.