En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

lukecageeaster-feat

Toutes les références au Marvel Cinematic Universe planquées dans Marvel's Luke Cage

La première saison de Marvel's Luke Cage regorge d'easter eggs. Si la plupart de ces clins d'œil sont distillés dans les dialogues, certains sont aussi dissimulés dans les rue de Harlem… Attention, spoilers.

Créé en 1972 par Archie Goodwin et John Romita Sr. pour surfer sur la vague de la blaxploitation, Luke Cage s'est peu à peu imposé comme un super-héros incontournable. Dans les comics, il débute en solo avant de former le duo des Heroes for Hire ("Héros à louer") avec Danny Rand, aka Iron Fist. Il rejoindra également à plusieurs reprises les Defenders et les Avengers. Il y a quelques semaines, Netflix a sorti Marvel's Luke Cage, faisant de celui qu'on appelle Power Man le premier justicier Marvel afro-américain à avoir sa série.

Le showrunner et créateur de la série Cheo Hodari Coker a fait de Marvel's Luke Cage un show capable de sublimer la culture et la musique de Harlem. En parallèle à ce parti pris intelligent, il s'est appliqué avec ses scénaristes à multiplier les connexions avec l'univers cinématographique Marvel, ou MCU. De nombreux easter eggs sont ainsi dissimulés tout au long des treize épisodes de la saison 1, qui renvoient autant à Marvel's Daredevil qu'aux films sur les Avengers.

Si certains éléments de l'intrigue font clairement le lien entre les différentes séries, comme le personnage de Claire Temple (Rosario Dawson), présent dans les trois shows Marvel/Netflix, d'autres sont bien cachés ou appellent à diverses interprétations. Voici une liste exhaustive des easter eggs de Marvel's Luke Cage.

Épisode 1 : "Moment of Truth"

theincident

Des DVD et Blu-ray en HD sur le combat des Avengers... Parfois, Marvel fait un peu sa promo dans ses séries. (©️ Netflix)

Il ne faut pas attendre bien longtemps avant de voir les premiers easter eggs pointer le bout de leur coquille dans Marvel's Luke Cage. Dès les premières minutes du pilote, un jeune vendeur de DVD pirates essaie de refiler à Luke des montages de "l'Incident".

Cette appellation renvoie à la bataille de New York dans le premier long métrage des Avengers, lorsque l'imposante flotte Chitauri tente d'envahir la Terre. Le jeune homme cite au passage quelques membres du groupe de super-héros, comme "Tony Stark, le blond costaud au marteau, le vieux avec son bouclier" et "le monstre vert".

Épisode 2 : "Code of the Streets"

hellskitchen

©️ Netflix

Il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent côté easter eggs dans l'épisode 2. Excepté une remarque assez drôle de Turk lorsqu'il vient réclamer son dû à Cottonmouth.

Ce dernier, toujours à la recherche de Chico et de l'argent volé lors du deal des armes, devient fou furieux quand il apprend la prise d'initiative de Tone. Il balance son sous-fifre par-dessus la rambarde du toit, puis hurle à Turk d'aller récupérer son pognon sur le cadavre. Stupéfait devant la scène, Turk répond : "Vous êtes dingues les négros de Harlem. Je retourne à Hell's Kitchen, en sécurité."

Turk préfère donc se faire botter les fesses par un justicier aveugle que par les gros bras de Harlem. Pourtant, il avait passé un mauvais quart d'heure entre les mains de Daredevil. Harlem plus dangereux que Hell's Kitchen ? À vous d'en débattre.

Épisode 3 : Who's Gonna Take the Weight ?

thor

Thor et son marteau. (©️ Marvel/Netflix)

Luke Cage rend visite à Chico après l'attaque du barber shop de Pop par Tone. Power Man s'est mis en bouclier pour protéger Chico, sacrifiant ainsi la vie du barbier. Comme Luke s'en sort sans aucune séquelle, Chico comprend qu'il "est l'un d'eux", soit un héros new-yorkais doté de super-pouvoirs, comme Daredevil, Jessica Jones et bientôt Spider-Man.

Plus tard dans l'épisode, Scarfe et Misty ont une discussion au commissariat et ils en viennent à parler de "l'Incident" à nouveau. Scarfe démontre à la détective combien les flics sont impuissants face à des puissances extraterrestres qui ne craignent pas les balles. À moins de posséder un pistolet capable de "se transformer en marteau magique" pour rivaliser.

Une référence directe à Mjöllnir, l'arme de prédilection de Thor.

Épisode 4 : Step in the Arena

Reva Connors

reva

Reva dans Marvel's Jessica Jones, observant Jessica creuser pour trouver la clé USB qu'elle avait cachée sous terre. (©️ Netflix)

L'épisode 4 contient la partie la plus intéressante de la série, puisqu'on apprend les origines du pouvoir de Luke. On comprend alors qu'il a fait la connaissance de Reva Connors, sa future femme, dans la prison de Seagate. Les spectateurs attentifs de Marvel's Jessica Jones verront en elle un visage familier. C'est effectivement la femme qu'a tuée Jessica quand Kilgrave la manipulait.

Avant de tomber sous l'influence de l'Homme pourpre, Reva était donc psychologue. Mais un détail frappe encore plus le rapport entre ces différents personnages. À la fin de l'épisode, quand Luke réussit à s'échapper de la prison et se cache chez Reva, elle sort une clé USB jaune déjà vue auparavant.

Dans Marvel's Jessica Jones, on apprenait qu'elle contenait des enregistrements d'expérimentations faites sur des enfants, tout comme Kilgrave en avait subi au cours de sa jeunesse. Mais dans Marvel's Luke Cage, on se rend compte qu'elle renferme également les comptes-rendus de Reva à propos des essais dangereux réalisés sur les détenus de Seagate. Le centre de détention rassemble d'ailleurs de nombreux prisonniers battus par Iron Man, comme le Mandarin.

usb

À gauche, la clé USB jaune dans Marvel's Jessica Jones, à droite, la même clé dans Marvel's Luke Cage. Coïncidence ? (©️ Netflix)

Bien entendu, rien ne confirme que cette clé USB est la même dans les deux séries. Mais force est de constater que sa couleur et que la chronologie correspondent. Elle a d'abord appartenu à Reva, puis est tombée entre les mains de Kilgrave peu avant les événements de Marvel's Jessica Jones. Avant que Luke Cage ne s'en serve et l'apporte au Dr Noah Burnstein.

Entre-temps, elle a servi à sauvegarder de nombreux mystères. Quand le Dr Burnstein la branche à son ordinateur pour trouver une solution à la blessure de Luke Cage au cours de l'épisode 9, on aperçoit brièvement les multiples dossiers qu'elle renferme. Certains secrets de cette clé nous seront peut-être révélés dans Marvel's The Defenders, où les quatre protecteurs de New York seront réunis.

La dernière référence de cet épisode est le caisson dans lequel est enfermé Luke lorsqu'il subit sa transformation. L'expérience ressemble vaguement au passage où Wolverine hérite de son squelette en adamantium dans X-Men Origins: Wolverine. Les griffes et le cri d'animal surexcité en moins.

Hammer Industries

justinefuckinhammer

Justin Hammer dans Iron Man 2. (©️ Marvel/Disney)

Au cours du passage dans la prison de Seagate, Reva évoque également des "millionnaires cachés dans les cachots". C'est une référence directe au sort réservé à Justin Hammer, le fondateur de Hammer Industries que Tony Stark a vaincu dans Iron Man 2.

Plus tard, on comprend que la firme concurrente de Stark Industries est à l'origine des balles Judas. Ces munitions sont réalisées à partir d'une "technologie extraterrestre", comme l'expliquera Shades à Cottonmouth. Elle proviennent des débris métalliques abandonnés par les Chitauri après leur défaite à New York dans Avengers.

Enfin, Diamondback mentionne ce nom lorsqu'il revêt son exosquelette, également en provenance des usines d'armement de Hammer Industries.

Épisode 5 : Just to Get a Rep

daredevils2

©️ Netflix

L'arrivée de Claire dans l'épisode précédent est déjà une référence en elle-même. L'infirmière, incarnée par Rosario Dawson, est présente dans tous les shows Marvel/Netflix. Cette singularité laisse penser qu'elle serait le point de convergence des Defenders. Après tout, elle aussi possède son propre nom de super-héroïne dans les comics : Night Nurse.

Au cours de l'épisode 5, Claire a une discussion avec Soledad, sa mère. Elle lui explique les raisons de son départ de Hell's Kitchen et évoque l'attaque des ninjas de La Main, dont un homme "avec une cicatrice d'autopsie", "un aveugle qui peut voir" et "un autre qui a survécu à une balle dans la tête".

Vous reconnaîtrez dans les deux dernières métaphores Matt Murdock et Luke Cage. Ces événements se sont déroulés pendant la saison 2 de Marvel's Daredevil. Juste après, Soledad évoque d'une manière étonnamment détendue les événements de "l'Incident" survenu dans Avengers ("Les aliens tombent du ciel"), Thor ("Des gens avec des marteaux argentés") puis Hulk ("des monstres verts").

Épisode 6 : Suckas Need Bodyguards

trish

Trish Walker, future acolyte de Jessica Jones ? (©️ Netflix)

Tout comme à Hell's Kitchen, les habitants de Harlem sont réveillés par une célèbre et douce voix au petit matin. On entend effectivement Trish Walker débattre avec deux personnes qui se disputent à propos de la nature de Luke. La meilleure amie de Jessica animait déjà son émission de radio, "Trish Talk", dans Marvel's Jessica Jones. Pas facile de repérer à la première écoute cet easter egg auditif de quelques secondes.

Puis, à la toute fin de l'épisode, quand Misty discute avec sa patronne, le nom de "Fisk" est évoqué au fil de la conversation. Cette dernière aura eu tort de le comparer à Cottonmouth, alors que le premier règne sur une prison tandis que l'autre est en train de pourrir sous terre.

Épisode 7 : Manifest

Dans la scène où Claire et Luke se chicanent sur le rôle du justicier dans le barber shop de Pop, Power Man évoque un étrange surnom : "le félin qui frappe les gens." À première vue, on pense à Daredevil puisque Jessica n'a pas vraiment les manières gracieuses d'un chat quand elle se bat. Mais ce félin pourrait évoquer une autre personne.

Le personnage de Trish Walker a pour le moment été très peu utilisé. On l'aperçoit dans Marvel's Jessica Jones et on découvre qu'elle est plus courageuse et dévouée à son amie qu'il n'y paraît. Dans les comics, Trish finit par revêtir le costume de la super-héroïne Hellcat pour prêter main forte aux habitants de Hell's Kitchen.

Se pourrait-il que Trish ait déjà commencé à sortir les griffes à notre insu ? Pas moyen d'obtenir une réponse avant la saison 2 de Marvel's Jessica Jones, prévue pour 2018.

hellcat

Hellcat. (©️ Marvel)

Plus tard dans l'épisode, Luke et Cottonmouth ont une discussion au Harlem's Paradise. Stokes compare alors Power Man à Captain America et son sens de la justice. Enfin, Claire Temple conseille à Luke de rencontrer un avocat qu'elle connaît bien, faisant directement référence au cabinet de Nelson & Murdock juste avant que Stryker n'atteigne Luke dans l'estomac d'une balle Judas.

Épisode 8 : Blowin' Up the Spot

gunluke

Avec du calibre lourd et à bout portant, la peau de Luke est moins résistante. (©️ Netflix)

Un problème majeur se pose à Claire et Luke quand ce dernier est blessé. Sa peau dure comme l'acier empêche toute tentative de Claire pour retirer les morceaux de balle de son corps. Pourtant, elle avait déjà réussi à le soigner après son combat contre Jessica Jones dans la série du même nom.

Ce détail, mineur au premier regard, permet de confirmer la timeline de Marvel's Luke Cage, située en aval de Marvel's Jessica Jones.

Épisode 10 : Take It Personal

Le discours de Mariah Dillard pour s'attirer les faveurs des habitants de Harlem dans la boîte de nuit de son défunt cousin contient un clin d'œil à Marvel's Jessica Jones. Elle évoque les enjeux de la sécurité de la ville, mise à mal par des "terroristes" imprévisibles. En exemple, elle cite "cette femme à Hell's Kitchen qui a brisé le cou d'un homme parce qu'il contrôlait son esprit".

Elle évoque ici la mort de Kilgrave, survenue dans le season finale de la saison 1 de Marvel's Jessica Jones.

Épisode 11 : Now You're Mine

blaketower

Blake Tower dans la saison 2 de Marvel's Daredevil. (©️ Netflix)

Un protagoniste déjà aperçu dans la saison 2 de Marvel's Daredevil refait surface au cours de cet épisode. Il s'agit de Blake Tower, l'adjoint du procureur. Il était d'abord en conflit avec Nelson & Murdock, avant de s'allier à eux sous la menace pesante que représentait Frank Castle. Daredevil lui avait demandé de quitter la ville après les informations capitales dont Blake avait pris connaissance, mais il a préféré prendre son courage à deux mains et rester à son poste.

Il citera d'ailleurs le Punisher un peu plus tard dans l'épisode, craignant qu'une arme aussi puissante que les balles Judas puisse tomber entre les doigts de ce tireur expérimenté.

Épisode 12 : Soliloquy of Chaos

stanlee

©️ Netflix

Dans le MCU, l'apparition de Stan Lee s'apparente à un gimmick tellement le procédé est devenu courant. Le papa de Spider-Man et Hulk, figure de proue de la Maison des idées, fait également une furtive incursion dans Marvel's Luke Cage.

Stan The Man surgit sur une affiche placardée au mur de l'épicerie braquée par deux délinquants dans l'épisode 12. C'est discret et surtout rapidement éclipsé par le featuring de Method Man dans la scène suivante. Mais au moins il est là, flanqué de son plus beau badge de policier.

Il était déjà apparu en tenue d'officier dans Marvel's Daredevil et Marvel's Jessica Jones.

Épisode 13 : You Know My Steez

nelsonmurdockpancarte

©️ Netflix

On aurait été en droit de penser que le personnage d'Iron Fist serait un minimum évoqué dans Marvel's Luke Cage. Après tout, les deux vivent une bromance notoire dans les comics. Luke avait d'ailleurs été introduit dans Marvel's Jessica Jones.

Finalement, Claire arrachera un bout du flyer promotionnel appartenant au dojo tenu par Colleen Wing, une proche collaboratrice de l'Homme au poing d'acier. Preuve que Daniel Rand n'est plus très loin de la Grosse Pomme.

Enfin, juste avant de quitter Claire pour la prison, Luke accepte finalement de rencontrer cet "excellent avocat" dont elle lui parle depuis plusieurs épisodes. La série centrée sur les Defenders débutera-t-elle avec la libération de Luke par Nelson & Murdock ? Affaire à suivre.

Cette course aux easter eggs terminée, on se dit que les super-héros de Netflix mériteraient un petit caméo dans la prochaine bataille titanesque d'Avengers : Infinity War. "Sweet Christmas".