Ed Sheeran voulait une mort brutale pour son personnage dans Game of Thrones

Le troubadour de musique pop n'est pas franchement satisfait de son caméo dans la série, vivement critiqué sur les réseaux sociaux.

© HBO

Outre la destruction du Mur par les Marcheurs blancs, la saison 7 de Game of Thrones a été marquée par l'apparition du chanteur Ed Sheeran dans l'épisode "Dragonstone". Un caméo qui n'a pas franchement plu à une grande partie des fans, si bien que le rouquin avait été pris à parti sur les réseaux sociaux. S'il ne regrette pas sa brève participation dans la série de HBO, Ed Sheeran aurait préféré que D.B. Weiss et David Benioff, les showrunners de la série, offrent une véritable fin à son personnage de troubadour.

Plus d'un an après la diffusion de l'épisode, l'artiste est revenu sur l'affaire pour l'A.V. Club, qui lui a tout simplement demandé sa vision des choses sur le sort de son personnage. Et Ed Sheeran est catégorique, il aurait préféré une mort brutale pour le chevalier des Lannister afin d'avoir la paix et de combler les attentes des fans : 

"Je sais ce que les fans de Game of Thrones souhaitent quant au sort réservé à mon personnage. Je suis persuadé qu'ils voulaient une mort brutale pour lui, mais je pense personnellement que mon personnage est toujours vivant quelque part à Westeros. Il doit être en train de chiller.

C'était vraiment cool d'être dans Game of Thrones, mais je pense sincèrement qu'ils auraient dû me tuer au cours de l'épisode. J'imagine que ça aurait été une forme de rédemption pour les fans qui n'ont pas apprécié mon caméo."

Pour rappel, l'apparition du chanteur britannique est dans la lignée d'une tradition de la série, qui consiste à inviter des artistes en guest (Gary Lightbody de Snow Patrol et Will Champion de Coldplay en saison 3, le groupe Sigur Rós en saison 4...) à chaque nouvelle saison. Par ailleurs, le choix d'Ed Sheeran est à la base une volonté de Maisie Williams, qui a insisté longuement auprès des showrunners pour partager une scène avec son chanteur préféré. Une fille n'a pas toujours la langue dans sa poche.