En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Une deuxième femme accuse Ed Westwick de viol

Un deuxième témoignage met en cause l'acteur de Gossip Girl.

© BBC

À en croire les dernières informations à son égard, Ed Westwick aurait un peu trop pris exemple sur l'attitude prédatrice de Chuck Bass, le personnage de Gossip Girl qui l'a rendu célèbre. Plus tôt dans la semaine, l'acteur a été accusé de viol par Kristina Cohen, une comédienne américaine. Cette dernière a tenu à confier sur Facebook l'acte horrible dont elle a été victime, avant de se rendre finalement à la police pour porter plainte.

Désormais, c'est au tour d'une certaine Aurélie Wynn de prendre la parole. Connue sous le nom d'Aurelie Marie Cao au temps de l'incident, elle a également détaillé dans un post Facebook le viol que lui aurait fait subir Ed Westwick en août 2014. Afin de ne pas détourner les propos de la jeune femme, nous avons décidé une nouvelle fois de traduire son témoignage dans son intégralité.

Traduction :

"En juillet 2014, j'ai traversé le même calvaire avec Ed Westwick. Il m'a appelé un Uber pour me rendre aux Glendower Estates où il vivait temporairement, suite à l'invitation d'une copine à moi qui sortait avec son colocataire, un acteur de Glee. On a tous traîné ensemble jusqu'à 5 heures du matin. Le soleil commençait à se lever puisque c'était l'été. On a donc tous décidé d'aller dormir pendant quelques heures étant donné qu'on avait tous des choses à faire le lendemain et qu'il y avait énormément de chambres.

Et, comme Kristina, j'ai dit non et il m'a maintenue tête baissée et j'étais impuissante sous son poids. Je portais un maillot de bain une pièce qu'il a déchiré, j'étais complètement sous le choc, je suis d'ailleurs très petite. Quand ce fut terminé, j'ai attrapé mon portable et je me suis rendu compte que la fille qui m'avait invitée était partie ou s'était fait éjecter. J'avais un réseau pourri là où j'étais et je n'avais pas accès au wi-fi. J'ai dû demander à un ami de me commander un Uber pour que je parte de là tant qu'Ed était endormi. La maison était tellement gigantesque que j'ai pris une vidéo de mon parcours jusqu'à la sortie, c'était un vrai labyrinthe.

J'ai confié au gars avec qui je sortais, Mark Salling [Puck dans la série Glee, ndlr], que je m'étais fait violer. Quand il a appris par qui, il a fait semblant de ne pas le connaître et m'a ensuite fait porter le chapeau et a rompu avec moi. Mes autres amis et mon entourage m'ont dit que c'était mieux de ne rien dire, de ne pas être "cette fille" et que personne ne me croirait et penserait que je cherchais mes 10 secondes de gloire.

Alors je n'ai rien dit et j'ai pu ensuite voir et entendre à quel point l'intimidation et les violences sexuelles sont présentes dans cette industrie... Au point de me demander si je voulais vraiment être dans l'entertainment puisque je voyais que ça ne s'améliorait pas. Et à quel prix ? J'ai depuis tiré une croix sur ma carrière d'actrice et je tenais à renforcer les accusations de Kristina Cohen étant donné que je la crois. #AllLivesMatter

Je suis incroyablement soulagée de voir que tout est enfin dévoilé et qu'il y a une justice dans ce monde. Je te crois, Kristina Cohen, et je te remercie d'avoir pris la parole de façon aussi éloquente et d'avoir résumé ce que les jeunes comédiennes doivent subir aux mains d'hommes comme Ed Westwick. Sans toi, je n'aurais pas eu la force de parler publiquement de mon calvaire. #MeToo"

Comme on peut le remarquer, les récits des deux jeunes femmes se reflètent étrangement, laissant entendre un modus operandi similaire de la part d'Ed Westwick si les faits sont avérés. Une enquête policière a déjà été ouverte à son encontre par la police de Los Angeles suite à la plainte de Kristina Cohen. Notons d'ailleurs que le petit ami présumé d'Aurélie Wynn à l'époque, Mark Salling de Glee, a lui aussi rencontré des problèmes avec la justice et a été condamné pour pédopornographie.