En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

viola-davis

Emmys 2015 : les 5 moments forts de la soirée

Pendant 4 heures dans la nuit de dimanche à lundi, les Emmys ont récompensé le meilleur des séries américaines. Biiinge revient sur les cinq moments les plus forts de la soirée.

#1 Black power

Deux actrices noires, émues aux larmes, ont été récompensées cette année. Elles ont saisi, chacune à leur façon, la tribune qui leur était offerte. Uzo Aduba a rendu un hommage vibrant à sa showrunneuse de Orange is the new black, Jenji Kohan ainsi qu'à sa sœur.

Un peu plus tard dans la soirée, Viola Davis recevait l'Emmy de la meilleure actrice dans un drama pour le rôle de la complexe Annalise Keating dans How to get away with murder. Soit la première fois de l'histoire, en 67 ans, qu'une comédienne noire reçoit le prix de meilleure actrice dans un drame.

Sous les yeux de Kerry Washington (Scandal) et Taraji P. Henson (Empire), toutes deux en larmes, elle a insisté sur l'importance d'écrire des rôles aux actrices noires.

La seule chose qui sépare les femmes de couleur des autres est l'opportunité. On ne peut pas remporter un Emmy pour des rôles qui n'existent tout simplement pas.

Well said.

#2 HBO rocks

On la dit régulièrement dépassée par les événements, mais la chaîne câblée HBO va bien, merci. Elle vient de le prouver en réalisant un doublé – meilleure série dramatique pour Game of Thrones et meilleure comédie avec Veep – inédit depuis 2002 (NBC avec Friends et The West Wing). Soit une première depuis 13 ans. La star cette nuit, c'était bien elle.

Elle obtient même une pluie de récompenses pour l'excellente mini-serie Olive Kitteridge, qui repart avec 6 Emmys en poche. Au final, la chaîne a raflé 14 des 21 prix disponibles ce soir !

tyrion

Au passage, Game of Thrones repart avec 12 trophées (8 récompenses techniques et 4 ce soir) et explose le record d'Emmys remportés en une seule année pour une série, détenu par The West Wing.

Amazon et Netflix, reparties avec respectivement 2 et 1 Emmys, ont encore du pain sur la planche. Les autres chaînes câblées, inexistantes dans le palmarès final exceptée AMC, aussi.

#3 Trans power

La communauté transsexuelle a été à l'honneur ce soir quand Jeffrey Tambor, 71 ans, a reçu le prix du meilleur acteur dans une comédie (yep, il manque toujours cette satanée catégorie "dramédie") pour son rôle dans Transparent.

Dans cette série diffusée sur Amazon, il incarne Maura Pfefferman, ex-patriarche d'une famille de trois enfants qui effectue un délicat coming-out sous son identité féminine.

Je dédie ce prix à la communauté transgenre. Merci pour votre courage, vos histoires, et votre inspiration.

#4 Jon Hamm, pour l'honneur

On a bien cru que les Emmys allaient encore l'oublier. L'âme de Mad Men a finalement été récompensée après pas moins de 16 nominations. Jon Hamm, aka Don Draper, a donc reçu son tout premier Emmy. Il était tellement impatient de venir le chercher qu'il a escaladé l'estrade de la scène de façon assez originale. High five dude.

View post on imgur.com

On a quand même un petit pincement au cœur pour ses deux complices dans la série, Elisabeth Moss et Christina Hendricks, nominées et reparties toutes deux bredouilles.

#5 Le retour de Tracy Morgan

A la surprise générale, l'acteur Tracy Morgan est venu remettre le dernier prix de la soirée. Le moment était chargé en émotion car l'interprète de Tracy Jordan dans 30 Rocks a réchappé à un très grave accident de voiture survenu en juin 2014.

La route a été longue. J'ai souffert de lésions au cerveau et je me suis retrouvé dans le coma pendant 8 jours. Récemment, j'ai eu l'impression de redevenir moi-même. Merci pour vos pensées et vos prières ces 15 derniers mois. Je suis honoré de me retrouver aux Emmys.