En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En image : Evan Peters devient Andy Warhol pour la saison 7 d’American Horror Story

Ce ne sera que l’un des nombreux leaders de cultes que va interpréter Evan Peters.

Evan Peters or Andy Warhol?

Une publication partagée par Ryan Murphy (@mrrpmurphy) le

Pour sa septième cuvée d’épisodes, American Horror Story est l’opportunité pour le génialissime Evan Peters d’incarner une multitude de personnages en une seule saison. Intitulé Cult, cet opus de l’anthologie horrifique se focalise sur le phénomène troublant des cultes et autres sectes. L’acteur vingtenaire se glissera dans la peau d’Andy Warhol, plutôt connu comme le roi du pop art. Particulièrement actif sur Instagram, le showrunner Ryan Murphy s’est fait plaisir en teasant l’arrivée du personnage via une première photo d’Evan "Andy Warhol" Peters.

Les lunettes rétro, la chevelure blanche, le grain de peau… tout y est. On en vient tout de même à se demander pourquoi Andy Warhol est considéré comme un leader de culte. Comme le rappelle PopSugar, ce dernier possédait un grand nombre de suiveurs qui étaient aussi passionnés par ses œuvres que par le domaine artistique dans son ensemble.

Les plus aguerris ont été surnommés les Superstars d’Andy Warhol et se sont retrouvés à habiter dans "The Factory", un studio new-yorkais où ils pouvaient laisser libre cours à leur créativité sans limite. Avec le temps, ces Superstars ont aidé leur dieu à produire en masse ses travaux pour les partager avec le plus grand nombre, et ont ainsi contribué à sa réputation croissante. L'adulation et la dévotion sans borne qu'ils vouaient à leur maître relevaient bien du culte de la personnalité.

"Ryan [Murphy, ndlr] m’a dit que j’allais jouer Andy Warhol donc j’ai immédiatement commencé à faire des recherches sur lui et j’en suis tombé amoureux, dévoile Evan Peters à Entertainment Weekly. C’était bien d’en apprendre davantage sur lui, mais éprouvant d’assimiler ses mimiques, son élocution et son état d’esprit".

On devrait pouvoir juger dès le prochain épisode de sa crédibilité en maître du pop art. Lena Dunham (Girls) apparaîtra également dans ce chapitre, incarnant Valerie Solanas, une adoratrice de Warhol qui avait tenté de le tuer. Un beau programme.