En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Une exposition artistique va donner vie à un épisode de Black Mirror

Le futur frappe plus que jamais à nos portes. 

Série dystopique qui imagine les conséquences néfastes des futures technologies sur nos vies, Black Mirror a plus d'une fois tapé dans le mille. La technique du troll pour gagner des élections dans "The Waldo Moment" a résonné tristement chez les Américains après l'élection de Donald Trump. Récemment, l'épisode "Nosedive" a donné lieu à la création d'une application de notation sur Internet.

Les liens entre la fiction de Charlie Brooker et le monde réel continueront de se resserrer avec la mise en place d'une installation artistique au Barbican Centre, dans le nord de Londres. Le centre culturel va en effet accueillir l'exposition Into the Unknown: A Journey Through Science Fiction, qui explorera la façon dont la science-fiction a imprégné la pop culture.

L'entrée de l'expo mettra en scène l'épisode "15 Million Merits" de la saison 1 de Black Mirror, dans lequel Daniel Kaluuya (Get Out) et ses compagnons d'infortune sont enfermés dans des sortes de lofts impersonnels, où ils pédalent à longueur de journée, entourés d'écrans dans tous les sens, pour gagner des "crédits". Quand ils en accumulent suffisamment, ils peuvent participer à une émission de télé-réalité, seul espoir d'échapper à une vie bien pourrie. 

L'installation vidéo, haute de près de 2 mètre, proposera une immersion totale dans certaines scènes de l'épisode. Claustro, s'abstenir ! Elle se tiendra du 3 juin au 1er septembre 2017.