En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Fans de Breaking Bad, vous ne pourrez plus jeter de pizza sur le toit de la maison de Walter White

C’est la fin d’un rêve pour des milliers de fans de la série de Vince Gilligan, mais le début du soulagement pour la vraie propriétaire de la maison.

Vous vous souvenez de ce moment, dans l’épisode 2 de la saison 3 de Breaking Bad, où Walter White, de rage, envoie valser sa pizza sur le toit de sa baraque ? Problème : la maison en question n’est pas un décor de studio, mais celle d’une femme exaspérée depuis près de quatre ans.

En effet, depuis cet épisode, les fans de la série de Vince Gilligan qui passaient en pèlerinage à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, lieu où se déroule Breaking Bad, venaient par milliers rendre hommage à leur héros en jetant à leur tour une pizza sur le toit. À l’époque, le showrunner avait même dû intervenir :

"Récemment, la propriétaire nous a avertis que des gens s’introduisaient sur sa propriété et se comportaient mal avec elle lorsqu’elle sort et leur explique, en gros, qu’ils sont sur sa propriété. Il n’y a rien d’original, de divertissant ou de cool à jeter une pizza sur le toit de cette dame. Ce n’est vraiment pas amusant."

Mais apparemment, ça n’a pas suffi à calmer les ardeurs des apprentis pizzaiolos, qui n’hésitaient pas à entrer sur le terrain. Du coup, la propriétaire de la maison martyrisée a décidé de sévir. Aux grands maux, les grands remèdes ! Pour mettre un terme au jeu puéril, elle a fait construire une grande palissade de près de deux mètres de haut entourant sa propriété. Et déjà, les abus reprennent. Elle raconte à une radio locale que des importuns ont déjà escaladé la clôture pour prendre des photos :

"On ne veut pas vivre reclus. Mais c’est nous qui sommes obligés de nous enfermer. Alors qu’on n’a rien fait de mal !"