Tous les fantômes flippants cachés dans les plans de The Haunting of Hill House

Vous pensiez que la série d’épouvante de Netflix faisait peur ? Vous n’aviez sûrement pas tout vu… Attention, spoilers.

La belle, ou plutôt terrifiante, surprise de cette rentrée sérielle 2018-2019 nous vient de Netflix. The Haunting of Hill House, adaptée du roman culte de Shirley Jackson, est une expérience intense, immersive et peut-être bien traumatisante pour celles et ceux qui craignent le plus les fantômes. Il faut dire que Mike Flanagan, réalisateur et showrunner de la série, est un véritable expert quand il s’agit de créer une atmosphère angoissante.

Non content de filmer un manoir gothique et lugubre où la famille Crain tente de faire son deuil, Flanagan s’est amusé à dissimuler dans la pénombre d’innombrables esprits, tous plus effrayants les uns que les autres. Oubliez la Dame au cou tordu et l’Homme au chapeau melon, et appréciez l’effrayant duo sous l’escalier, le garçon au visage pâle ou encore la fille aux longs cheveux blonds et translucides. Attention, spoilers âmes sensibles s’abstenir.

Épisode 1 : "Le Fantôme"

Il ne faut pas attendre bien longtemps avant qu’un de ces petits chenapans ne vienne nous mettre dans l’ambiance. Dès les premières secondes du pilote, alors que Steven se lance dans son monologue et que la caméra flotte dans les couloirs du manoir Hill, un fantôme se cache entre les rambardes de l’escalier. Bienvenue dans la maison hantée.

© Netflix

Quelques secondes plus tard, un ersatz de la Dame au cou tordu vient nous faire un premier coucou très, très discret. Quand Nell se met à pleurer, l’esprit surgit derrière la fenêtre, en haut à droite du lit de la petite fille. Pas facile à discerner dans l’obscurité au premier abord, on finit par remarquer son visage, sa nuque abîmée et ses yeux morbides avec un peu plus de luminosité.

© Netflix

Si jamais vous étiez déjà en PLS avant le lancement du générique, un visage pâle et terrifiant s’avance vers Nell peu après. C’est clairement le plus facile à trouver du lot, mais on ne sait jamais, vous étiez peut-être en train de vous couvrir les yeux.

© Netflix

Quand Shirley et Nell tentent d’ouvrir la porte de la chambre rouge, la clé ne fonctionne pas. Ou alors, quelqu’un ou quelque chose les empêche de tourner la serrure de l’autre côté… Si vous êtes attentif, vous pouvez voir une ombre de pieds se déplacer au bas de la porte, mais aussi entendre le plancher craquer légèrement. L’identité de ces pieds sera révélée dans l’épisode 10.

© Netflix

Dans un autre flash-back, Hugh est paniqué et débarque dans la chambre de Steven. Un esprit frappeur met en danger toute la famille Crain et ils doivent fuir sur-le-champ. Mais en attendant que ce spectre passe dans le couloir, le père et le fils se planquent dans la pièce où se trouve un des fantômes les mieux cachés de la série. La silhouette se situe près des rideaux au fond, derrière Steven et à gauche de sa table de chevet. On continue ou vous avez besoin d’une pause ?

© Netflix

Pendant leur fuite du manoir, Steven et son père vont croiser sans s’en rendre compte une paire de revenants dans le hall d’entrée. Les deux gaillards attendent patiemment à droite des escaliers principaux, comme deux âmes en peine (lol).

© Netflix

Vers la fin de l’épisode, un flash-back nous renvoie dans la cuisine où Mrs. Dudley et Steven discutent de la religion. Olivia intervient alors et, entre deux citations de Shakespeare, elle ne remarque pas le visage blanc qui l’observe dans une vitre juste derrière.

© Netflix

Épisode 2 : "Le Cercueil ouvert"

Plus on avance dans la recherche, et plus on se demande si on ne devient pas parano. Pourtant, il nous semble apercevoir un visage fantomatique dès les premières minutes de l’épisode. Lorsque Shirley rend visite à sa mère dans son bureau, une tête lugubre se tient dans les feuillages derrière la vitre au fond du plan. Sa blondeur rappelle Abigail, l’amie supposément imaginaire de Luke. À moins qu’il ne s’agisse juste du jardinier ?

© Netflix

C’est d’ailleurs la fête aux spectres dans le manoir puisque dans la même scène surgit un autre esprit frappeur. Cette fois, il est posé dans le salon en train d’observer Olivia. Par deux fois, le revenant se déplace : il est d’abord debout derrière la table, puis tranquillement assis sur la chaise avant de disparaître. On ne préfère franchement pas savoir où il est allé ensuite, et évite d’ailleurs de regarder derrière toi après avoir lu cette phrase.

© Netflix

Épisode 3 : "Le Don"

Après un épisode plutôt avare en apparitions flippantes, "Le don" relance la chasse de plus belle. La jeune Theo ferait bien de surveiller ses arrières, puisqu’un spectre la suit du regard dans la cuisine. Il se cache en haut à droite du plan, derrière une vitre de la porte.

© Netflix

Il faut dire que les enfants ne sont pas très observateurs. Plus tard dans l’épisode, Luke et Theo passent littéralement devant une vieille dame à moitié dissimulée derrière un mur… La scène se déroule juste après l’intervention de Mrs. Dudley, qui dispute Luke pour avoir joué avec le monte-charge.

© Netflix

Décidément passionné par ce monte-charge, le tandem retourne y jouer au beau milieu de la nuit. Pendant que Theo fait descendre Luke en enfer où il croisera une sorte de zombie, une femme au teint pâle se balade dans le salon. Elle est bien planquée dans l’obscurité, et il faut là encore un petit coup de torche pour la remarquer et trembler d’effroi.

© Netflix

Mike Flanagan sait comment jouer avec nos nerfs et nous tromper. Quand Theo part à la recherche de l’échelle découverte par Luke au sous-sol, elle ne se rend pas compte qu’une dame blanche de très grande taille se trouve juste derrière elle, à gauche de l’écran. On peut apercevoir sa longue tunique et sa main. Elle devait avoir un petit creux…

© Netflix

Vient ensuite le plus célèbre des fantômes camouflés de la série. Avec sa peau draculesque et ses petits yeux de chauve-souris, l’esprit posé entre deux marches de l’échelle sous la trappe vous vaudra quelques cauchemars pendant une bonne semaine. Comment diable Theo a-t-elle pu le manquer ?!

© Netflix

Le fantôme qui se baladait derrière le bureau d’Olivia revient la hanter dans cet épisode. Quand Theo perçoit le futur tragique et sanglant de sa mère, une ombre aux cheveux blonds les regarde dans la pénombre, au fond à droite de la pièce.

© Netflix

Dans un autre flash-back, bien caché par le mouvement de la caméra, un étrange énergumène surgit derrière une porte alors que Theo traverse la cuisine. Ce fantôme chauve est un clin d’œil à Mr. Pipes, célèbre revenant du mockumentary anglais Ghostwatch, diffusé sur la BBC en 1992.

© Netflix

Quelques secondes plus tard, une invitée non désirée aux longs cheveux assiste de loin à la scène de la transmission des gants entre Olivia et sa fille. Le spectre se situe tout au fond du plan, près de l’entrebâillement de la porte. Il ressemble d’ailleurs à une des deux silhouettes composant le binôme aperçu dans le premier épisode, alors que Steven et son père fuyaient le manoir.

© Netflix

La dernière nuit, Hugh et les jumeaux ne remarquent pas qu’un esprit les observe fuir du coin de l’œil au fond à droite du couloir. Et c’est tout pour cet épisode. Vous êtes encore là ou vous avez fait appel à un exorciste en milieu de lecture, histoire de ne pas complètement perdre les pédales ?

© Netflix

Épisode 4 : "Les Jumeaux"

Sacré Luke, à peine se coiffe-t-il d’un ancien chapeau melon qu’il déclenche la fureur des morts. L’un d’entre eux, probablement l’immense fantôme avec sa canne type Slender Man, qui viendra réclamer son couvre-chef plus tard dans l’épisode, se tient derrière lui quand il quitte la bibliothèque. Il est bien caché au fond du plan, derrière des cartons sur la droite où on aperçoit son torse et son menton.

© Netflix

Tout de suite après, Hugh et Olivia s’entrelacent sans imaginer une seule seconde que dans la pièce derrière eux, sur la droite, une petite fille blonde est jalouse de ce manque d’attention flagrant envers les siens.

© Netflix

De retour dans cette fameuse cuisine qui ressemble plus à un cimetière qu’à un joyeux endroit où se sustenter, Nell et Luke ne prêtent pas attention au fantôme derrière eux. Pas facile à repérer au premier regard, le spectre au visage pâle a pourtant sa main posée sur la vitre sur la gauche du plan, comme s’il souhaitait rejoindre les jumeaux et s’amuser avec eux…

© Netflix

Juste après s’être fait surprendre par la vieille dame sur le reflet du système téléphonique du manoir, Luke croise par hasard les deux revenants du hall d’entrée, toujours postés à droite des escaliers principaux. Ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas de deux portemanteaux.

© Netflix

Épisode 5 : "La Dame au cou tordu"

Si l’épisode centré sur Nell est paradoxalement moins généreux en apparitions spectrales, celles-ci ont en revanche de quoi vous faire sauter au plafond. Quand Olivia essaie de rassurer sa fille, qui veut absolument dormir dans le canapé du salon, une femme est dissimulée dans le noir au-dessus de son épaule gauche. C’est très certainement le fantôme le plus difficile à trouver de toute la série.

En effet, ce dernier a une résonance toute particulière dans l’esprit du réalisateur Mike Flanagan. Il s’agit d’un caméo de Bruce Greenwood, qui donnait la réplique à Carla Gugino (Olivia) dans le film Jessie.

© Netflix

Plus tard dans l’épisode, Nell est accusée d’avoir écrit son nom sur les murs. Ce que la famille ignore, c’est que le coupable ne se balade jamais très loin de la petite fille. On aperçoit notamment ses mains cadavériques sous le piano, en train de composer son prochain requiem.

© Netflix

À moins qu’il ne s’agisse du petit farceur planqué derrière Nell depuis le début de la scène ?

© Netflix

Épisode 6 : "Les Deux Tempêtes"

Ouf, on peut respirer un peu, aucun esprit frappeur ne se dissimule à l’abri de la lumière dans l’épisode 6… puisqu’ils profitent de l’orage pour tous sortir d’un coup aux yeux de la famille Crain ! Cela dit, Mike Flanagan a profité de cette pause pour placer une référence à sa série préférée : Doctor Who.

Quand Nell est seule dans l’antichambre, elle aperçoit la Dame au cou tordu entre deux statues. Celle à gauche du fantôme est une sculpture avec des ailes qui évoque les Anges pleureurs de l’épisode "Bliss" de la saison 3. "Who you gonna call" ? Le Docteur.

© Netflix

Épisode 7 : "L’Éloge funèbre"

La chasse aux mauvais esprits reprend dans l’épisode 7, consacré à Hugh. Heureusement pour nous, pauvres spectateurs, qui commençons à voir des visages livides de tous les côtés, le patriarche des Crain est moins sensible aux phénomènes paranormaux que ses enfants. Ça n’empêche pas un curieux personnage portant un masque de s’intéresser à lui lorsqu’il tente de fracasser la porte de la chambre rouge.

© Netflix

Juste avant de découvrir le squelette dans le mur, Hugh ne remarque pas qu’une sympathique femme aux longs cheveux blonds l’admire en train de creuser. Un fantôme voyeur, on aura tout vu dans cette série !

© Netflix

La petite curieuse revient presque caresser les cheveux de l’officier de police quelques minutes plus tard, mais même ses belles mèches de cheveux translucides ne suffiront pas à séduire les concernés. Elle est à la droite du policier au fond, avec sa main posée sur le mur.

© Netflix

Épisode 8 : "Les Marques témoins"

Malheureusement, le rédacteur de cet article est mort d’un AVC après cette recherche surnaturelle. Il vous charge de poursuivre son investigation dans les trois derniers et plus terrifiants épisodes du show. Plus sérieusement, le gentil réparateur de l’horloge repousse apparemment les mauvais esprits le temps de l’épisode 8. Enfin, sauf s’il en fait partie…

Épisode 9 : "Les Mauvais Rêves"

Bienvenue dans l’épisode dédié à Olivia dans lequel on assiste à un véritable festival d’apparitions plus effrayantes les unes que les autres, qui viennent d’abord embêter Luke et son père. Un petit malin, qui se cache d’ailleurs à peine derrière le mur, les surprend pendant qu’ils vont se coucher. YOLO chez les ghosts.

© Netflix

Retour dans la cuisine, the place to be quand t’es un fantôme de Hill House. En pleine discussion, Luke et Shirley sont épiés par un visage à glacer le sang, planqué derrière la vitre. Désolé ma grande, mais la voie jusqu’au frigo est barré.

© Netflix

Peu après, Olivia quitte le manoir pour passer du temps avec sa sœur et se reposer. Si toute la famille est réunie pour lui dire au revoir, aucun d’entre eux n’a remarqué la sixième personne présente pour la saluer. Au fond à droite près des escaliers, il verse aussi une larme en se disant : "J’ai perdu une occasion de la terrifier."

© Netflix

Plus tard dans la nuit, alors qu’Olivia revient discrètement au manoir, Shirley a un petit creux. Une faim a priori suffisante pour l’aveugler et manquer l’esprit avec une tête disproportionnée qui se cache dans la pièce avant la cuisine. Mr. Smiley, c’est toi ?

© Netflix

Épisode 10 : "Le silence pesait lourdement"

La conclusion de The Haunting of Hill House est intense mais les fantômes cachés semblent avoir disparu pour de bon. Cela dit, le nombre d’esprits dévoilés par Netflix dans l’épisode est pour le moins inquiétant. À cette question, la plateforme répond par un point d’interrogation. On en conclut donc qu’il y aurait environ un million de revenants dissimulés dans le season finale. Mais vu que le rédacteur et les lecteurs de cet article vont passer un million de nuits à voir la Dame au cou tordu planquée derrière le rideau, on laisse le soin aux plus courageux spectateurs de traquer les derniers ghosts du manoir.

La première saison de The Haunting of Hill House est disponible en intégralité sur Netflix.