En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La saison 4 de Fear The Walking Dead opérera un mini-reboot de la série

Robert Kirkman et AMC veulent rapprocher définitivement les deux séries zombiesques. Attention, spoilers.

© AMC

En 2014, Robert Kirkman secouait le monde de The Walking Dead en annonçant le lancement d’une série dérivée ne se basant par sur les comics. D’abord baptisée Cobalt, Fear The Walking Dead se présentait davantage comme une "companion series" qu’un véritable spin-off : nouveaux personnages, nouveaux lieux d’action et même une temporalité différente qui précédait de quelques mois le réveil de Rick dans l’hôpital d’Alexandria. Mais trois saisons plus tard, tout a changé dans l’esprit de son créateur, des producteurs et de AMC.

Robert Kirkman a encore une fois soulevé l’enthousiasme des foules l’été dernier en confirmant un crossover entre les deux séries. Le lien s’effectuera par le biais de Morgan Jones, incarné par Lennie James, qui a fui la guerre contre les Sauveurs après une nouvelle crise de conscience en saison 8. L’acteur rejoint d’ailleurs Fear The Walking Dead en tant que personnage récurrent, confirmant son départ de la série mère. Oui mais voilà, comment nous faire avaler la pilule de la cohérence alors que les deux intrigues se déroulent à des mois d’intervalle ?

Finalement, la réponse est assez simple et familière dans l’univers zombiesque : un bon gros deus ex machina des familles. La saison 4 du spin-off subira un reboot partiel de ses éléments, qui commence par une relocalisation de l’intrigue au Texas. Jusqu’ici, Madison et ses enfants se baladaient de Los Angeles à la province mexicaine de Basse-Californie, soit à l’opposé du shérif et ses troupes. De cette manière, les Clark se rapprochent (un peu) de la Géorgie natale de Rick, mais surtout de l’atmosphère rurale du sud des États-Unis si représentative de The Walking Dead.

Fear the reboot

Aux dernières nouvelles, on sait également que certains protagonistes disparaîtront purement et simplement du show. C’est le cas de Daniel Salazar ou encore de la communauté de Walker, écartés temporairement au profit de Madison, Nick, Alicia, Victor Strand et Luciana. Le showrunner Dave Erickson a quitté son poste sur Fear The Walking Dead et sera remplacé par deux anciens producteurs de Once Upon a Time, Andrew Chambliss et Ian Goldberg. Enfin, trois têtes connues des sériephiles débarquent dans la série, à savoir Maggie Grace (Lost), Garret Dillahunt (Deadwood) et Jenna Elfman (Dharma et Greg).

Tous ces changements ont pour objectif principal d’établir Fear The Walking Dead comme un véritable spin-off de The Walking Dead, et non une "companion series". Elle reprend donc ses codes, les archétypes de ses personnages et favorise la rencontre entre ces deux mondes en rapprochant leurs temporalités. Un bouleversement majeur qui devrait décevoir quelques fans de FTWD, la série ayant trouvé son rythme de croisière avec une saison 3 explosive et haletante.

Les aficionados des deux shows avaient déjà pu remarquer quelques similitudes entre les deux œuvres : le ranch Broke Jaw et la ferme de Greene, le rôle de leader endossé par Rick et Madison ou encore le méchant Otto, qui n’était pas sans rappeler le Gouverneur. Mais Fear The Walking Dead a pour elle une différence majeure et indéniable qui préserve une certaine surprise pour la suite : c’est une œuvre originale. Espérons juste que ce reboot ne viendra pas ternir une série qui montrait dernièrement le meilleur de The Walking Dead à la belle époque.