En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

On a imaginé les fins les plus délirantes de Game of Thrones

La saison 7 de Game of Thrones a déchaîné les passions tout au long de l’été, entre les batailles exceptionnelles et les revers politiques. Ô désespoir, il nous faudra sûrement attendre deux ans avant de pouvoir découvrir l’ultime fournée d’épisodes de la série fantasy. Deux ans, c’est long et ça laisse surtout le temps de développer une multitude de théories sur le chapitre final. Laissant libre cours à son imagination, Biiinge a imaginé les fins les plus WTF. Attention, pas de spoilers.

#1. Jon, le Mad Hero

Jon Snow vit très mal son arrivée à la Garde de Nuit et ressent surtout un grand complexe d’infériorité face à ses frères et sœurs Stark. Il ne connaît pas ses véritables origines et pense n’être que le bâtard de Ned. Pour se faire remarquer à Westeros et devenir le héros que l’on admire tous, Jon remet au goût du jour la vieille légende qui voudrait voir les Marcheurs blancs revenir alors qu’ils ont été terrassés il y a des siècles de cela. On ne le sait pas (encore) mais en allant à sa prérentrée de la Garde de Nuit, il tombe en fait sur l’unité de patrouille du Mur du premier épisode. Il leur fait ingérer des champignons hallucinogènes, les tue presque tous et laisse s’enfuir un déserteur afin qu’il colporte la rumeur sur l’existence des Marcheurs blancs.

Peu après, en voulant soigner la paraplégie de Bran avec les champis, Jon lui donne en fait des visions détraquées. Le jeune Stark voit alors les attaques des anciens Marcheurs blancs. Depuis, chaque personne que Jon Snow croise se fait avoir par son stratagème maléfique. Il va même jusqu’à dessiner les petits gribouillis dans la cave de Peyredragon pour convaincre Daenerys. Au fil des saisons, Jon devient complètement fou à lier et s’enfonce dans ses mensonges.

Il tue une multitude de personnes sans le moindre remords pour continuer à propager ses fabulations. Forcément, il s’en mord les doigts quand il apprend qu’il est en réalité le fils de Lyanna Stark et Rhaegar Targaryen, ce qui fait de lui l’héritier légitime du trône de Fer. Par désespoir, il se plante du verredragon en plein cœur en apprenant qu’il a couché avec sa tante et devient le roi de la Nuit. Pour de vrai cette fois. Il bute tout le monde et Westeros se remplit de Marcheurs blancs. Bien ouéj Jon.

#2. The White Walking Dead

©️ AMC

Au moins une fois dans sa vie, tout le monde a déjà rêvé du crossover le plus improbable de l’histoire des séries : la rencontre entre Game of Thrones et The Walking Dead. Les deux shows les plus populaires de notre époque n’ont pas franchement de connexions entre elles, si ce n’est les Marcheurs blancs qui s’apparentent aux morts-vivants de la série zombiesque. Mais peut-être que secrètement, les deux showrunners de GoT sont des fans absolus de The Walking Dead et préparent un twist final des plus perturbants : et si Rick Grimes avait imaginé l’histoire de Daenerys et compagnie alors qu’il était dans le coma à l’hôpital d’Atlanta ?

Avant de prendre le lead d’une communauté et de la mener jusqu’à Alexandria, le shérif songeait peut-être à une histoire de dragons et de jeu de trônes, imaginant déjà des rôdeurs du froid prêts à détruire l’humanité. Après tout, l’héroïsme et la bravoure dont fait preuve Rick peuvent tout à fait le rapprocher des valeurs d’un Jon Snow. Sans parler des différentes communautés (le Royaume, la Colline, les Sauveurs…) qui pourraient s’apparenter aux multiples maisons de Westeros. Negan is the new Cersei ? Pourquoi pas puisque après sept saisons, Rick est un habitué des histoires qui ont du mordant.

#3. Game of Thrones The Video Game : Until Winter

Vous ne trouvez pas que les personnages de Game of Thrones ont tendance à faire les pires choix de la Terre ? Nous aussi, et cela pourrait s’expliquer par le fait que la série est en fait un jeu vidéo interactif qui aurait atterri entre les mains d’un sale gosse de 8 ans. HBO nous a juste sorti la meilleure pub de l’univers pour un nouveau jeu vidéo que la chaîne aurait développé avec Sony Computer Entertainment et Supermassive Game, ceux-là même qui ont édité et développé le culte Until Dawn.

Ce survival, inspiré des slasher movies des années 1990, oblige le joueur à faire durant la partie des choix qui influent fortement sur le cours des événements. Le jeu Game of Thrones est exactement dans cette veine-là et on apprend dans le dernier épisode que c’est un enfant de 8 ans qui tient les manettes de la PlayStation. Complètement à côté de la plaque en ce qui concerne les enjeux guerriers et politiques de l’univers de Game of Thrones, il ne prend que les mauvaises décisions en appuyant systématiquement sur la touche rond.

Du coup, l’hiver a mis du temps à arriver puisque les personnages ne pensaient qu’à se tirer dans les pattes et à tuer des gens. À cause du mioche, on a perdu des gens bien et le chapitre 7 est passé trop vite. Sa maman l’a appelé pour manger et du coup ce con a passé toutes les cinématiques pour pouvoir uniquement jouer aux énormes bastons. Il va bien sûr foirer le boss final (le roi de la Nuit) dans le chapitre 8 et tuer tout le monde. Game over.

Game of Thrones The Video Game : Until Winter sera disponible sur PS4 courant 2019 (après la diffusion de la saison 8).

#4. Aryamania

Une fille de Westeros est capable de tout massacrer sur son passage. De retour à Winterfell, on ne sait pas trop le rôle qu’aura à jouer Arya dans la Grande Guerre à venir. Mais après son long voyage à travers les terres sauvages des Sept Couronnes, la jeune Stark a certainement pété quelques durites. Envahie par une soif de sang insatiable après les meurtres successifs de Walder Frey et Littlefinger, Arya décide contre toute attente de reprendre sa plus belle plume et d’ajouter les noms de tous les habitants du continent sur sa liste.

Hurlant "Valar Morghulis" avant chaque exécution et brandissant la tête de Nymeria en guise d’avertissement, Arya supprime tout d’abord le reste des Stark avant de s’attaquer à Daenerys, en lui proposant une cuisse de dragon autour d’un barbecue comme dernier repas du condamné. Elle prend ensuite le visage de Maggie la Grenouille et se présente à Cersei en tant que Mowgli le Crapaud, son frère prophète. Autour d’une discussion pleine de bonne humeur concernant une recette de grand-mère de la tourte aux Frey, Arya enfonce sauvagement le verre de vin de la reine dans sa gorge. Sur ce, elle se rend au Mur afin d’achever le roi de la Nuit en lui proposant un ultime défi.

Après un chifoumi qui selon la légende dura une longue nuit, le roi de la Night sort pour la troisième fois de suite la feuille alors qu’Arya contre-attaque avec un ciseau en verredragon. Avant d’expirer, le leader des Marcheurs blancs demande à la jeune Stark : "Qui es-tu ?". Et celle-ci de répondre : "No one" avant de sauter dans le vide en gloussant d’hystérie. George R.R. Martin approuve cette fin.

#5. Game of Thrones x Westworld

Étant donné que les deux shows fantastiques viennent de la même écurie, HBO a décidé de fusionner ses deux mastodontes sériels : Game of Thrones est un des parcs en activité du centre d’attractions, comme Westworld. En plus des univers western et samouraïs (comme vus dans la première saison de la série de Jonathan Nolan et Lisa Joy), un univers fantastico-médiéval a été conçu par Robert Ford et Arnold Weber, où les humains paient pour côtoyer des androïdes du Moyen-Âge. On le sait, d’autres parcs existent, en témoignent les robots samouraïs aperçus par Maeve.

D’ailleurs, George R.R. Martin avait indiqué il y a quelque mois qu’il n’était pas contre cette idée et un youtubeur s’était déjà amusé à associer Jon Snow au monde de Westworld. C’est ce qu’on appelle "des siiiiiiiiiiignes". Bref, le dernier épisode de la saison 8 se terminera sur un travelling de la carte du royaume des Sept Couronnes et un plan serré sur la tête de Bernard Lowe, nouveau gérant du parc.

#6. Iron Dany

Folle de rage (et écœurée) lorsqu’elle apprend les véritables origines de Jon Snow, Dany plaque tout et part apprendre "La Macarena" à des bébés dragons à l’autre bout d’Essos. Plus sérieusement, elle décide d’abandonner son objectif de s’emparer du trône de Fer et erre un moment sur les terres dothrakis à la recherche du sens de la vie. Au coin d’une énième taverne malfamée, elle croise un certain Tony Stark. Si elle lui crache dessus au premier abord, pensant qu’il appartient à la maison à tête de loup, ce dernier lui propose une opportunité unique : une cryogénisation pour régner sur le monde dans quelques siècles lointains.

Après lui avoir précisé qu’un certain Steve Rogers avait survécu au procédé, Tony finit de convaincre Daenerys. La Mère des dragons passe de nombreuses décennies en état d’hibernation avant d’être réveillée par un géant vert en rogne. Elle croit d’abord que les Marcheurs blancs ont laissé place aux Marcheurs verts, avant de croiser le descendant de Tony Stark qui lui explique qui sont Hulk et l’équipe des Avengers.

Désormais capable de se transformer en dragon rouge sous les effets des rayons gamma de l’acier valyrien, Daenerys accepte de rejoindre le crew à une seule condition : son alter ego super-héroïque sera Iron Dany du Typhon aka l’Imbrûlée, Khaleesi de la grande mer herbeuse, briseuse de chaînes, protectrice des Sept Couronnes, dame de Peyredragon, reine des Andals, des Premiers Hommes et des Kree…

#7. C’est pas nous, c’est George

Ce n’est un secret pour personne, les scénaristes de Game of Thrones sont en totale roue libre depuis quelque temps, George R.R. Martin étant un peu à la bourre dans l’écriture de ses bouquins. La saison 7 en a déçu certains, notamment à cause de ses allures de blockbuster et des ellipses temporelles, et s’éloigne de l’essence de la série à ses débuts. Du coup, David Benioff et D.B. Weiss ont décidé de suivre leurs intuitions et de continuer à accélérer le scénario, histoire d’en finir.

Vu la pression mise par les fans, les showrunners vont se sentir obligés de rejeter toute la responsabilité de l’histoire de Game of Thrones sur les frêles épaules de George R.R. Martin. C’est pourquoi, après une saison 8 aussi rapide que la septième, les scénaristes abrègent leurs souffrances et terminent la série sur un fondu au noir (big up Les Soprano). Quelques secondes après un long silence, un message apparaît : "Pour connaître la vraie fin, merci de se référer aux livres de George R.R. Martin". Cris, larmes et supplications. Autant dire que le dénouement n’arrivera pas avant les Jeux olympiques à Paris. Merci, les gars.

#8. Le seigneur de la Nuit

Face à la coalition de Westeros et les deux dragons restants de Daenerys, le roi de la Nuit et son armée de Marcheurs blancs essuient une lourde défaite. Malgré sa médaille d’or au lancer de javelot de glace, le king de la night rate Jon Snow qui lui coupe les cornes en représailles. Mis à nu, le roi de la Nuit fuit en des terres reculées afin de reprendre des forces et préparer sa terrible vengeance. Au cours d’une séance de méditation à la fraîcheur nocturne, il se rend compte que Westeros et Essos ne sont que le côté droit d’un planisphère bien plus vaste.

De l’autre côté de l’océan, il découvre un immense continent et décide de s’installer sur un sol noir et dévasté. Dans son nouveau sanctuaire chaleureux, lassé du froid, il abandonne le bleu glacial pour le rouge soufre. Sur cette Terre du Milieu, il fait la rencontre d’êtres surnaturels appelés les Valar, qu’il salue en disant "Morghulis". Accueillants, ces derniers lui révèlent le secret de la montagne du Destin. Au sein du volcan, il pousse ses hôtes dans la lave juste pour le plaisir de les voir fondre.

Un événement inattendu se déroule alors. Un anneau doré surgit du magma en fusion et vient s’emboîter sur l’index du roi de la Nuit. Alors comme possédé, le Marcheur blanc tend le doigt en l’air et s’époumone jusque dans La Comté : "un anneau pour les gouverner tous !" Ainsi s’achève Game of Thrones et débute le Troisième Âge du Seigneur des anneaux.

Cet article complètement WTF a été coécrit sous LSD avec Mégane Choquet.