Frankie Muniz ne se souvient (presque) pas de ses années Malcolm

L’acteur a subi plusieurs AVC et commotions cérébrales qui ont endommagé sa mémoire.

© Fox

De 2000 à 2006, pendant 7 saisons décapantes, Malcolm nous aura régalés avec les péripéties du clan Wilkerson. Qu’on le veuille ou non, la bouille espiègle de Frankie Muniz a marqué pendant de longues années les téléspectateurs assidus de M6. On se rappelle encore ses chamailleries incessantes avec ses frères à l’écran. Le bémol, c’est que l’acteur n’a, lui, pas la chance de se souvenir de ces instants-là. Participant à la dernière saison de Dancing with the Stars aux États-Unis, il s’est livré à une brève interview où il confie ne pas vraiment avoir de souvenirs de ses années Malcolm.

Comme le rapporte Entertainment Weekly, Frankie Muniz admet avoir des problèmes mnémoniques suite à plusieurs incidents médicaux qu’il a rencontrés. En effet, après l’arrêt de Malcolm, il s’est découvert une tout autre vocation : pilote automobile. Ce métier n’est évidemment pas sans danger. À ce jour, le comédien comptabilise neuf commotions cérébrales et plusieurs accidents vasculaires cérébraux. Ces troubles physiques ont donc inévitablement eu de tristes répercussions sur ses souvenirs.

Frankie Muniz à l’affiche de Dancing with the Stars. (© ABC)

"Ça me rend triste, admet l’ex-interprète de Malcolm. Des choses me reviennent subitement en tête alors que je devrais m’en souvenir". Parmi ces choses, le tournage de sa comédie culte. "La vérité, c’est que je ne me souviens pas de grand-chose concernant mes années Malcolm, précise-t-il. J’ai presque l’impression que ce n’était pas moi."

Il peut en tout cas compter sur le soutien indéfectible de son papa d’un temps à l’écran, Bryan Cranston. Ce dernier a tenu à le rassurer de la meilleure manière qui soit. "Ce sont toujours ses propres expériences, avance l’acteur vétéran dans une interview. Mon job est de lui rappeler ce qu’il s’est passé pour Malcolm. Quelle vie !" Également, d’après NY Daily News, Frankie Muniz est épaulé par sa petite amie dans la vie de tous les jours. Les deux tourtereaux ont pris l’habitude d’écrire dans un carnet de bord tout ce qu’ils font ensemble, par précaution.