En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La saison 7 de Game of Thrones a été piratée plus d’un milliard de fois

Game of Thrones a donné des sueurs froides à HBO cette année.

© HBO

Cette septième saison de Game of Thrones a décidément battu tous les records, qu’ils soient bons ou mauvais pour la chaîne câblée. Le season premiere est devenu l’épisode le plus tweeté de tous les temps et le season finale a été regardé par plus de 16,5 millions d’aficionados, si on compte le rattrapage en streaming légal. Si l’on en croit Variety, chaque épisode a été vu par une moyenne de 30,6 millions de téléspectateurs, toutes plateformes de visionnage légales confondues. Mais tout le monde n’a pas accès à HBO et une grande majorité de fans passent par les sites de téléchargement et de streaming pour se procurer les épisodes de leur série préférée.

Et ils ont fait fort cette année, si on se réfère aux données impressionnantes publiées par la société de surveillance du piratage MUSO. Relayés par TorrentFreak, ces chiffres ont de quoi donner le tournis puisqu’on apprend que la saison 7 de Game of Thrones a été piratée plus d’un milliard de fois. Chaque épisode a été téléchargé illégalement 140 millions de fois en moyenne et la saison entière a été piratée 1 029 787 668 fois précisément. Majoritairement regardée via les plateformes de streaming illégales (84,7 %), cette pénultième fournée d’épisodes a été finalement peu téléchargée en torrent (9,1 %), en direct download (5,6 %) et en torrent privé (0,6 %).

On peut expliquer ces chiffres ahurissants par la diffusion chaotique de cette septième saison, victime de fuites et de bugs. Rappelez-vous, quatre employés d’India Star, l’un des distributeurs partenaires de HBO, avaient leaké le quatrième épisode, "The Spoils of War", plusieurs jours avant la diffusion officielle. Le groupe d’individus a été arrêté depuis, selon Libération, mais la malédiction a continué avec l’épisode 6. En effet, "Death is the Enemy" a été diffusé par erreur par HBO Espagne, le lendemain de la diffusion du cinquième épisode.

Malgré le spectre du piratage des premiers épisodes de la saison 5 de Game of Thrones, qui a forcé HBO à renforcer sa sécurité et à bloquer l’accès à la presse, la chaîne câblée n’a rien pu faire cette année contre les hackers et les dysfonctionnements. Par-dessus le marché, HBO a été menacée plusieurs fois par des pirates qui se sont procuré plus d’1,5 To de données confidentielles ainsi que des scripts et des épisodes de séries de la chaîne câblée. Gageons qu’elle tentera d’oublier vite cette année 2017 et de mieux se préparer pour 2019, année probable de diffusion de l’ultime saison de Game of Thrones, qui devrait une dernière fois exploser les records.