En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Aux États-Unis, Game of Thrones règne sur Twitter en 2017

Devant Stranger Things, 13 Reasons Why et The Walking Dead.

© HBO

Comme si Game of Thrones avait besoin de prouver son hégémonie sur le monde du petit écran, Twitter vient nous en apporter la preuve à travers son trafic. En effet, le réseau social a dévoilé la liste des séries (émissions de télé et téléréalités comprises) les plus tweetées en 2017. Et sans réelle surprise, le show de HBO monte sur la première marche du podium. Game of Thrones dépasse également la saison 2 de Stranger Things, qui était pourtant la série la plus tweetée lors de son week-end de sortie. Comme quoi, le binge-watching a aussi ses limites face à une diffusion hebdomadaire traditionnelle.

13 Reasons Why, petite pépite surprise mise à disposition sur Netflix en début d’année, décroche la 4e place. C’est très fort, sachant qu’elle est la seule nouvelle série de ce top 10. Elle était d’ailleurs la série la plus tweetée en avril dernier. Imperturbable malgré ses audiences en décomposition, The Walking Dead est dans le ventre mou, dépassée par le SNL et Big Brother. Grey’s Anatomy et Supernatural réalisent également un exploit de longévité : avec respectivement 14 et 12 saisons au compteur, elles trouvent toujours le moyen de s’imposer comme les shows les plus populaires de notre époque.

L’ultime saison de Pretty Little Liars vient fermer la marche, un échec en soi quand on sait qu’elle générait un certain engouement de la part des fans lors des années précédentes. Il faut bien noter que ce classement ne prend en compte que le trafic américain, même si les chiffres internationaux pourraient difficilement éjecter des mastodontes comme Game of Thrones, Stranger Things et The Walking Dead contrairement aux émissions de la télé US.

On notera l’absence de Riverdale, This Is Us, The Bold Type ou encore Big Little Lies, qui, sur le papier, méritaient une telle réussite sur le réseau social.