Game of Thrones, The Touring Exhibition : l’expo ultime que tout fan doit voir

Et ça tombe bien puisque l’expo, qui fait le tour du monde, fait une halte à Paris !

Du 1er juin au 2 septembre, Paris Expo, à la porte de Versailles, vous envoie dans les terres hostiles de Westeros et Essos. "Game of Thrones, The Touring Exhibition", c’est l’événement incontournable des fans de la série HBO, en partenariat avec OCS, son diffuseur dans nos contrées. Sur plus de 2 000 mètres carrés, vous serez propulsé·e·s dans les fastes de la cour des Lannister, quelques minutes avant le Purple Wedding, ou encore dans la rudesse du climat du Nord.

C’est la première fois qu’une telle collection de costumes et d’objets de la série est ainsi réunie. Pour l’occasion, une partie du cast était présente, ce jeudi 31 mai à Paris : Isaac Hempstead-Wright (Bran Stark), Carice Van Houten (Mélisandre) et Ian Beattie (Meryn) étaient accompagnés de la costumière Michele Clapton, qui a imaginé tous les looks de la série jusque dans les moindres détails.

"C’est très curieux pour moi de revoir ces costumes, c’est comme si je visitais de vieux amis parce que, vous savez, il y en a tellement qu’on finit par oublier ce qu’on a créé", a déclaré Michele Clapton.

Biiinge a pu voir en avant-première cette exposition, et, si l’on avait déjà conscience du travail incroyable accompli par la designeuse, on peut certifier que de voir toutes ses créations rassemblées en un même endroit, et mises en scène dans des décors plutôt chouettes, ça fait son petit effet.

© Mahala Nuuk

"Je me suis beaucoup inspirée de costumes japonais et mongols. Je me baladais dans Belfast dès que j’en avais l’occasion, pour essayer d’imaginer comment ces gens vivaient, ce dont ils avaient besoin et ce qui était à leur disposition. L’aspect fantastique complique les choses, parce qu’on a tout à inventer, mais ça doit avoir un sens", ajoute la costumière.

C’est l’occasion d’admirer de plus près ce qui échappe à notre regard lorsque nos héros et héroïnes apparaissent à l’écran : les broderies, le travail du cuir, les parures de bijoux, les tenues de combat… Ian Beattie, qui jouait Meryn jusqu’en saison 5, a d’ailleurs confié que son armure pesait 28 kg ! Une vraie plaie à mettre… et à enlever quand il fallait aller aux toilettes.

Même problème logistique pour Carice Van Houten qui nous expliquait avoir bien galéré dans l’encombrante robe rouge de Melisandre pour aller au petit coin. "Il est arrivé que je me fasse un peu pipi dessus avant d’arriver à soulever tout ce tissu." La suite de ses anecdotes croustillantes sera à découvrir prochainement dans notre interview vidéo "Inside Game of Thrones" sur notre page Facebook.

© Delphine Rivet

Pour Isaac Hempstead-Wright, pas d’incident de la sorte à déplorer. Et quand on lui demande quel impact a eu la série sur sa vie et sa carrière, le jeune homme est pragmatique : "C’est difficile de dire comment Game of Thrones a changé ma vie parce que je ne me souviens pas de ma vie avant Game of Thrones. Cette série a occupé la moitié de ma vie". Pas faux. et en plus, il a passé le plus clair de son temps assis ou allongé. Dur.

"Je me souviens qu’au début, je faisais beaucoup de recherches, j’allais sur place pour m’imprégner des lieux de tournage, j’essayais d’imaginer les futurs costumes des saisons suivantes. Mais on m’a donné un très bon conseil : ne pas trop planifier, et plutôt se concentrer sur le moment présent", explique Michele Clapton.

Nous n’apprendrons rien sur la saison 8, évidemment. Et c’est sans doute mieux ainsi. En revanche, le voyage mérite assurément le détour. En plus des costumes sublimes de Michele Clapton, des éléments de décors comme la chaise de torture des Bolton, la main en or forgée spécialement pour Jaime Lannister ou encore le crâne très impressionnant (et à taille réelle) d’un dragon, jalonnent l’exposition.

Photo by Mahala Nuuk

La scénographie des lieux fait aussi la part belle à l’interactivité, avec des expériences inédites. Vous avez toujours voulu savoir ce que ça faisait d’être suspendu·e dans le vide, tout en haut du Mur, avec de bonnes rafales de tramontane dans la figure ? Et si ça vous démange de vous retrouver dans la collection de visages de Jaqen H’ghar, dans la Demeure du Noir et du Blanc, vous pourrez aussi tester l’une des quelques activités proposées, histoire de vraiment se prendre pour Arya ou Jon Snow.

Pour réserver vos billets pour "Game of Thrones, The Touring Exhibition", c’est par ici. On vous laisse, on a fait une razzia à la boutique cadeau de l’expo et il va bien falloir ranger tout ça !