HBO a utilisé un "tueur de drones" pour éviter les fuites sur le tournage de Game of Thrones

Non, il ne s’agit pas d’un des dragons de Daenerys.

© HBO

Si l’arrivée d’une nouvelle saison de Game of Thrones est du pain béni pour les fans, c’est un véritable cauchemar du côté de HBO. En effet, la chaîne doit tout mettre en œuvre pour éviter les fuites avant la diffusion. Si elle a toujours pris des mesures draconiennes pour empêcher les spoils avant l’heure (pas de screeners pour les journalistes, destruction des scripts à la fin de la journée, tournage de plusieurs fins), l’ultime saison de la série a obligé la chaîne à renforcer encore d’un cran la sécurité autour du plateau et à prendre littéralement les armes contre la menace du spoil.

En effet, Sophie Turner, l’interprète de Sansa, a confié lors de la Comic-Con de New York qu’un drôle d’engin se baladait dans le ciel de Belfast pendant le tournage de la saison 8 : "On avait un tueur de drones. Si un drone survolait les plateaux, ce truc pouvait le détruire, ce qui est vraiment cool. Ça crée une sorte de champ magnétique autour du drone qui finit par s’écraser. Au final, ça fait très X-Men." La dernière phrase de l’actrice fait évidemment référence à son personnage de Jean Grey, qu’elle incarne depuis X-Men: Apocalypse.

Habituellement, le tueur de drones est un appareil électronique qui force les engins volants à atterrir. Aux États-Unis, ils ont été utilisés pour la première fois à Los Angeles en 2017, afin de renforcer la sécurité autour du Tournoi de la parade des roses. D’après le Los Angeles Times, le tueur de drones doit uniquement servir dans un cas précis : une question de vie ou de mort. Son apparence évoque d’ailleurs un revolver, capable de tirer plusieurs rafales d’affilée. HBO n’a pas souhaité commenter cette information, ni préciser comment elle est parvenue à obtenir un tel prototype. C’est à croire que spoiler GoT est bel et bien considéré comme une question de vie ou de mort…

À première vue, cette mesure ahurissante semble avoir fonctionné. À plusieurs mois de la sortie de l’ultime saison de Game of Thrones, les secrets de la fin du show sont bien gardés. En revanche, on aimerait bien connaître le nombre de paparazzis qui se sont pris un coup de "Dracarys" en pleine tronche.