En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Homer Simpson est-il un mauvais exemple pour toute une génération de pères ?

Ou quand la politique appuie ses démonstrations sur la petite famille de Springfield.

© Fox

Homer J. Simpson est un personnage de dessin animé particulièrement connu pour son comportement farfelu et laxiste, et qui, dans l’univers des Simpson, a occupé plus de 188 emplois différents. Mais dans le monde réel, ce citoyen de Springfield, grand amateur de donuts, est accusé d’avoir contribué à produire une génération entière de mauvais pères, en perpétuant le stéréotype du daron malheureux.

L’ancienne ministre britannique Jo Swinson affirme que le patriarche a participé de façon importante à "saper" le positionnement des hommes en tant que figures paternelles. S’adressant au Parlement à l’occasion du débat de la Journée internationale de l’homme, elle juge que, malgré sa nature de divertissement, une série comme Les Simpson avait la capacité de "renforcer des stéréotypes néfastes".

"Il nous faut voir à tous les âges les stéréotypes que l’on offre aux garçons dès les premiers mois de leur vie", a expliqué cette députée du parti libéral démocrate.

"Regardez les stéréotypes que nous offre la culture populaire, comme les pères à la Homer Simpson, incapables d’être à la hauteur."

Pour Jo Swinson, "les hommes sont tout aussi capables que les femmes d’être des bons parents", mais on leur vend le mythe que les femmes sont naturellement meilleures dans ces tâches.

"Hormis donner le sein, il n’y a rien que les mères savent faire qui soit inaccessible aux hommes", poursuit-elle.

Cette ancienne ministre à l’Égalité a même obtenu le soutien du ministre de l’éducation Nick Gibb qui a déclaré : "Nous avons tous vu ces publicités dans lesquelles on nous montre des hommes incapables de faire la vaisselle."

"[Jo Swinson] a soulevé le problème de ce que produisent les médias, en s’appuyant sur Homer Simpson, et elle a tout à fait raison. Il ne fait aucun doute que les médias sont capables de modifier nos perceptions."

Il a également souligné que si Les Simpson était avant tout une série humoristique, elle n’en avait pas moins "la capacité de renforcer des clichés néfastes qui affectent la manière dont on perçoit le rôle des hommes et des femmes."

Le premier épisode de la série animée créée par Matt Groening a été diffusé en 1989, ce qui signifie que Homer est un modèle pour les pères du monde entier depuis près de 30 ans.

Writer and photographer from South London, UK. If you want to get in touch please email me at: matthew.kirby@konbini.com