En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

frank49-feat

House of Cards : Frank Underwood trolle Manuel Valls sur le 49.3, qui lui répond

Sur son compte twitter officiel, l'anti-héros de House of Cards, Frank Underwood, a de nouveau trollé une personnalité politique, Manuel Valls, après l'application de l'article 49.3 de la Constitution.

Si vous n'avez pas suivi l'actu politique ces derniers jours, sachez que le gouvernement a fait usage de l'article de loi 49.3 de la Constitution, afin de faire approuver la loi Travail sans recourir aux votes des députés.

Cette dernière indique que "le Premier ministre peut, après délibération du Conseil des ministres, engager la responsabilité du gouvernement devant l'Assemblée nationale sur le vote d'un projet de loi de finances ou de financement de la sécurité sociale. Dans ce cas, ce projet est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt-quatre heures qui suivent, est votée (...) Le premier ministre peut, en outre, recourir à cette procédure pour un autre projet ou une proposition de loi par session".

Bref, ce sentiment de passage en force de la loi Travail, à l'initiative du premier ministre Manuel Valls, a soulevé l'indignation de bon nombre de français.

Toujours à l'affût de dérapages politiques savoureux, Frank Underwood en a profité pour lui faire passer un message via son compte Twitter : "La démocratie est surfaite". La punchline accompagnée d'un gif du Président de House of Cards tout souriant, n'est là que pour enfoncer le couteau dans la plaie, et rallumer le feux du débat autour de la loi El Khomri, qui anime l'Hexagone depuis quelques mois déjà.

Après avoir taclé David Cameron, lors de la révélation des Panama Papers un mois auparavant, Frank Underwood garde décidément un oeil attentif sur l'actualité du monde entier.

Notre premier ministre ne s'est pas découragé pour un sous et lui a répondu par un clin d'oeil politique accompagné d'un visuel de Winston Churchill.

"Cher Franck, la démocratie est le pire des régimes - à l'exception de tous les autres déjà essayés dans le passé"

La répartie de Manuel Valls défend la démocratie en adoptant le même ton cynique que Frank Underwood. Le Premier Ministre a réussi son effet, même si la citation n'est pas réellement attribuée à Winston Churchill, qui citait lui-même un auteur resté inconnu.

Frank Underwood : 1 - Manuel Valls : 1. La balle au centre.