En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

C’est officiel, House of Cards se sépare définitivement de Kevin Spacey

La saison 6 de la série politique de Netflix devra se faire sans Frank Underwood.

© Netflix

Depuis quelques semaines maintenant, Hollywood est en pleine effervescence tandis que plusieurs affaires sérieuses jusqu’alors étouffées sont dévoilées au grand jour. Accusé de violences sexuelles à de multiples reprises, Kevin Spacey est l’un des derniers en date à voir son passé le rattraper. Alors que tout ce ramdam médiatique est loin d’être entièrement résolu et qu’une investigation suit son cours, Netflix a officiellement décidé de prendre ses distances avec l’acteur et annonce que la série House of Cards continuera sans lui.

Bien que l’arrêt du show politique ait été confirmé il y a quelques jours de ça, une sixième salve d’épisodes reste encore à produire pour le géant du streaming. Comme le rapporte Deadline, Netflix atteste que la star de la série ne fera pas partie de cette aventure. "Netflix ne sera pas impliquée dans toute production de House of Cards comprenant Kevin Spacey, précise le communiqué de presse. Nous continuerons de travailler aux côtés de Media Rights Capital [la boîte de production de la série, ndlr] pendant ce hiatus pour décider du chemin que le show prendra".

La sentence est irrévocable : Kevin Spacey est donc viré par Netflix. La plateforme américaine a également tenu à rajouter que le long-métrage Gore, dont Spacey était l’un des acteurs principaux, n’aurait pas droit à une place dans son catalogue, annulant sa sortie. Toujours d’après Deadline, le comédien oscarisé ferait présentement l’objet d’une enquête de la part des autorités britanniques, étant accusé d’avoir agressé sexuellement un jeune homme d’une vingtaine d’années alors qu’il était directeur artistique en 2008.