James Marsters est chaud pour reprendre son rôle de Spike dans le reboot de Buffy

Le rival d’Angel est prêt à en découdre à nouveau.

Depuis l’annonce du développement d’un reboot autour du Buffyverse, c’est la grande effervescence du côté du fandom mais aussi du cast de la série originale. Il y a ceux qui n’ont pas réagi – comme Sarah Michelle Gellar ou David Boreanaz –, ceux qui calment le jeu et invitent les fans à faire confiance à Joss Whedon, comme Anthony Head, et il y a les enthousiastes sans réserve, représentés par James Marsters, inoubliable vampire blond peroxydé dans la série culte.

Dès le début, l’acteur a adoubé le projet sur Twitter. Contrairement à d’autres de ses anciens collègues, qui éludent les questions autour de Buffy contre les vampires, James Marsters n’a jamais rechigné à évoquer ses années Buffy. Il s’est toujours dit partant pour reprendre le rôle de Spike, le vampire torturé par son amour pour la Tueuse. Pas étonnant donc que le site /Film, qui a pu discuter avec l’acteur lors des Television Critics Association, ait recueilli ces propos :

"Je suis ouvert à tout ce que Joss peut avoir en tête. Que ce soit pour incarner Spike ou quelqu’un d’autre, je lui ai dit il y a longtemps déjà. L’esprit de Joss est toujours surprenant, dont je suis partant pour reprendre le rôle de Spike, du moment que Joss est impliqué."

Alors évidemment, même si n’importe quel fan de Buffy a envie de revoir Spike venir faire coucou à la nouvelle génération de Tueuses qui devrait voir le jour, un petit problème se pose : James Marsters est très en forme, mais il n’a pas incarné le bad boy depuis 14 ans (dans Angel). Il avait alors 41 ans, il en a aujourd’hui – selon nos calculs savants – 55. Or, un vampire ne vieillit pas. L’acteur est conscient du problème, mais reste tout de même optimiste :

"C’est sûr qu’on devra avoir un très très bon éclairage pour vendre le retour de Spike, mais vous savez on peut désormais faire très bien illusion, avec un acteur en bonne forme et des effets spéciaux. Ce serait génial s’il revenait et qu’il disait un truc à Buffy du genre : 'Buffy, tu as une mine affreuse. Je t’aime toujours bien sûr.' Ce serait drôle."

Revenant sur le projet de reboot, James Marsters conclut : "Je pense que le monde actuel a vraiment besoin d’une nouvelle Tueuse." C’est pas nous qui dirons le contraire.