En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Jennifer Aniston révèle que les Friends n'aimaient pas leur générique

"I'll be there for you"... ou pas. 

En promo pour la sortie de la comédie Joyeux Bordel ! (traduction bien ridicule de Office Christmas Party, comme d'hab quand il s'agit de traduire en français les noms des comédies US) dans l'émission de la BBC The One Show, l'actrice Jennifer Aniston n'a pas coupé à la traditionnelle petite question des animateurs à propos de son plus célèbre rôle, celui de Rachel dans Friends. Et cette fois, c'est sur son sentiment à propos du générique de la série qu'elle a été interrogée.

 "Vous savez, nous n'avons jamais été de grands fans de ce générique. On trouvait que c'était un peu chelou de danser dans une fontaine... Mais on l'a fait !" a-t-elle avoué devant le regard choqué des personnes présentes. 
Whaaaat ?! Alors qu'on devient tous euphoriques (ou du moins enthousiastes) quand résonnent les premières notes de "I'll be there for you" du groupe The Rembrandts, les Friends eux-mêmes y ont été à reculons. Sniff... On se consolera en se disant que Jennifer Aniston ressemble à ses fans pour une autre raison : un peu plus tard dans l'émission, la comédienne a avoué que quand elle tombait sur un épisode de Friends à la télé, elle ne pouvait pas s'empêcher de bloquer dessus.
"Je n'y peux rien. D'abord, j'essaie de me souvenir de quel épisode il s'agissait vraiment. Puis, la moitié du temps, je me dis "mais, je ne me souviens pas de ça !', et voilà comment on peut se retrouver aspiré par la nostalgie de tout ça." 
 On tire en tout cas notre chapeau au présentateur de l'émission, Alex Jones, qui a réussi à poser une question inédite à propos de Friends, dont les coulisses du show semblent toujours autant inépuisables en anecdotes inédites. Il faut dire que la série compte tout de même la bagatelle de 236 épisodes, dispos sur Netflix.