En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

aaron-1

Vidéo : 20 ans après sa défaite au Juste Prix, un Aaron Paul déchaîné vient prendre sa revanche

Il a beau être un acteur reconnu et respecté, il y a une chose qui manquait au bonheur d'Aaron Paul : une victoire au Juste Prix. Go get 'em, bitch !

La célébrité c'est chouette, mais ça n'achète pas tout. Prenez Aaron Paul par exemple : la star de Breaking Bad, et désormais de The Path sur Hulu, avait un "unfinished business" avec le Juste Prix, une rancœur qui l'a poursuivi jusqu'à aujourd'hui. Flashback...

Nous sommes en 2000 et l'animateur du Juste Prix de l'époque, Bob Barker, appelle un certain Aaron derrière les pupitres. Le jeune chien fou se fait remarquer par ses éclats de joie communicatifs. Une exubérance naturelle, ajoutée à un sens inné de l'estimation qui le conduisent jusqu'à la dernière étape du jeu. Et là, patatras... toute la confiance de notre jeune Paul s'ébranle quand il devine le prix du lot : il est 132 dollars au-dessus.

Ce faux pas lui vaut d'être éliminé aux portes de la victoire. La déception, pardon, le cataclysme se lit sur son visage. Près de vingt ans après, de passage au Late Late Show de James Corden, Aaron Paul va prendre sa revanche sur cette défaite qu'il n'a jamais digérée. Accompagné de l'animateur british, les deux hommes cagoulés et armés de pieds de biche et de perceuses s'infiltrent sur le plateau désert du Juste Prix.

Aaron Paul revit les excitations de la sélection, de l'estimation au dollar près (pas vraiment), de la roue qui tourne, tourne, tourne... Jusqu'à ce que Corden et lui soient interrompus par l'actuel présentateur du jeu, Drew Carey. L'homme accepte d'accorder son vœu à Aaron Paul et de simuler une finale. On vous laisse découvrir la réaction tout à fait mesurée et raisonnable de l'ex-Jesse Pinkman lors du verdict.