En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Kevin Spacey est accusé de violences sexuelles par des membres de la production de House of Cards

Le scandale continue pour l’acteur multirécompensé : les plaintes à son égard ne font que s’accumuler jour après jour.

© Netflix

Sur toutes les lèvres depuis un petit bout de temps, l’affaire Weinstein continue d’avoir des ramifications, encourageant les victimes de violences sexuelles à prendre la parole et se débarrasser du fardeau qu’elles ont trop longtemps porté sur leurs épaules. Alors que les langues se délient, la scène hollywoodienne assiste à une véritable hécatombe, la liste des accusés s’allongeant avec chaque jour qui passe. C’est désormais Kevin Spacey qui est l’objet de plusieurs accusations.

Après avoir été accusé d’agression sexuelle par le comédien Anthony Rapp (Star Trek: Discovery) il y a plusieurs jours de ça, l’acteur oscarisé est à nouveau pointé du doigt pour son comportement plus que déplacé. Des membres de l’équipe de production de House of Cards, anciens comme présents, ont confié à CNN que Kevin Spacey créait un climat délétère et toxique sur le tournage. À condition que leurs témoignages puissent rester anonymes, ces huit employés se sont exprimés sur l’attitude "prédatrice" de la star de la série Netflix.

Alors que la production de la saison 6 de House of Cards vient d’être mise en hiatus indéterminé, afin de laisser le temps à Netflix de faire état de la situation, ces nouvelles accusations risquent de tout changer. Dans les coulisses du show, Kevin Spacey s’amuserait vraisemblablement à prendre pour cible les jeunes employés de sexe masculin, n’hésitant pas à balancer des remarques grossières et les toucher sans leur consentement préalable. Si toutes ces actions clairement non professionnelles sont du harcèlement pur et dur, un autre témoignage vient accuser l’acteur de faits encore plus graves.

© Netflix

Un ancien assistant de production pour House of Cards a expliqué à CNN les détails de l’agression sexuelle dont il a été victime. Pour se rendre sur un lieu de tournage situé en périphérie de Baltimore, le jeune homme a été amené à faire le trajet avec Kevin Spacey. Alors qu’il était au volant du véhicule, le comédien aurait posé sa main sur sa cuisse. "J’étais en état de choc, rapporte-t-il. C’était un homme dans une position de pouvoir et j’étais tout en bas de l’échelle hiérarchique et de la chaîne alimentaire."

Une fois arrivé à destination, l’assistant de prod' aurait aidé Kevin Spacey à transporter ses affaires jusqu’à sa loge. C’est là que l’acteur l’aurait bloqué dans un coin, l’empêchant ainsi de sortir. La victime aurait tout de même réussi à faire comprendre à Spacey son désarroi (et, surtout, l’absence de son consentement). C’est alors que la star de House of Cards serait retournée à sa voiture pour quitter le tournage pour le reste de la journée. L’assistant de production n’aurait pas fait remonter l’incident à ses supérieurs mais en aurait seulement parlé à un collègue, qui a corroboré l’information auprès de CNN.

Un autre salarié de la production de la série Netflix est lui aussi revenu sur ses mauvaises expériences avec l’acteur. "Il posait parfois ses mains sur moi de façon étrange, raconte-t-il. Il rentrait dans la pièce et massait mes épaules ou alors il passait ses bras autour de moi et me caressait le ventre". Une ancienne assistante de production a confirmé la véracité de ces témoignages choquants, attestant qu’il arrivait à Kevin Spacey de mater les membres de l’équipe en lâchant des commentaires abjects et déplacés.

Pour l’heure, la situation est en stand-by. L’agent de Kevin Spacey a rapporté mercredi dernier que l’acteur allait suivre un traitement dont la nature n’est pas précisée. Dès le lendemain, l’agent en question annonçait qu’elle ne représenterait plus l’acteur, Creative Artists Agency abandonnant définitivement le comédien suite à tout ce scandale qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Abonnés de Netflix et fervents adorateurs de House of Cards, accrochez-vous : la sixième saison n’est pas garantie, le sérieux des accusations ne pouvant être ignoré de la production.