En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La série "Masters of Sex" va vous faire grimper aux rideaux

La série incontournable de la rentrée, c'est Masters of Sex. Inspirée d'une histoire vraie, cette nouvelle série est produite par Showtime et se déroule dans l'Amérique puritaine des années 50, alors que la libération sexuelle - surtout celle des femmes - n'a pas encore eu lieu. Le gynécologue William H. Masters et Virginia Johnson, collègues avant de devenir époux, vont révolutionner la recherche scientifique sur la sexualité.

Analyser l'orgasme, le plaisir et la jouissance en recrutant des volontaires, tel est le crédo de ce couple pas comme les autres. Diffusée pour la première fois aux Etats-Unis le 29 septembre puis le 11 octobre sur OCS City, l'histoire de Masters of Sex mêle vie privée et travaux scientifiques des deux chercheurs.

Sujet sexy, mise en scène sobre

Malgré un sujet "sexy", la série est avant tout historique et relate avec beaucoup d'humour comment la société américaine s'est ouverte progressivement au sexe. Les femmes lentement se libèrent - à commencer par Virginia Johnson - et apprennent à écouter sans tabou les désirs de leur corps, dans une esthétique léchée qui n'est pas sans rappeler celle de Mad Men.

La mise en scène est sobre, et la série brille par un casting impeccable. Michael Sheen est parfait dans la peau du Docteur Masters. Face à lui on découvre une Lizzy Caplan irrésistible dans le rôle de Virginia Johnson.

La série est fidèle à "75% à la réalité", selon l'auteur de Masters of Sex: The Life and Times of William Masters and Virginia Johnson, the Couple Who Taught America How to Love, qui a officié comme consultant. Il souligne :

Il s'agit cependant d'un drama et pas d'un documentaire. La priorité en abordant un sujet comme le sexe, c'était de trouver le ton juste, de ne pas tomber dans le racolage, et d'être fidèle aux personnages.

Et quoi de mieux qu'une série pour se plonger à corps perdu dans les recherches passionnantes - et jouissives - menées par le couple.

A noter que récemment le graphiste Abdallah Ahizoune a accusé la production d'avoir plagié un de ses logos créé en février 2012, repris sans son accord pour la promotion de la série. Selon le site La cuisine du graphiste, il est en relation avec un avocat et la chaîne déclare que le logo a été créé par un freelance.

J’aime bien rigoler à mes propres blagues. Tout ce qui est félin et ciné par ailleurs.